jeudi 23 mai 2019

  MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg       ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

  • Route_71. BRANCIONjpg.jpg
  • ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

Articles

CAFE STARTUP MACON SEPT 2017 - 3.jpg

…et tâcher de changer quand tout va bien. Tel fut le message de François Bouteille ce matin au café des startups, chez Scribes, à la cité de l'entreprise.

Ancien du CJD, cet homme a tracé son chemin dans l'accompagnement de dirigeants. « L’on me renvoie souvent ma gueule d’universitaire » disait-il avec humour en début de présentation. « Sachez que je suis autodidacte. Je ne viens pas de l’université. » Aucune théorie à vendre donc pour cet « accompagnateur dans la décision stratégique » comme il se définit précisément lui-même.

« Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec moi, je me méfie d'ailleurs toujours de l’effet gourou, surtout quand je m’adresse à des gens qui traversent des moments de doute. » Pas de théorie mais des outils pour agir, dans le bon sens. Le premier d’entre eux est celui du système de valeurs, ou comment ne jamais oublier le sens que l’on donne à son action quand on mène des hommes et des femmes. Du bons sens ? Bien sûr. Mais quand on est le nez dans le guidon, c'est pas toujours si simple. 

Pour faire court et imagé (ce qu’a fait François Bouteille dans le temps imparti ce matin), les valeurs sont le squelette de la personnalité. Sans valeur, point de direction, sans valeur, point de vision, et sans valeurs partagées, point de cohésion. Pour l’entreprise et son dirigeant, intégrer cela est fondamental pour espérer… aller mieux. Comprenez bien aller mieux, et non pas aller bien. En somme, progresser, intégrer, s’épanouir. « Dans une équipe ou même pour capter des clients, des fournisseurs, mieux toujours commencer par « voilà ce que nous sommes » plutôt que par « voilà ce que nous faisons ». Le pourquoi avant le comment. Avec cela, on touche aux valeurs, et l’on voit rapidement si celles de l’entreprise, celles du dirigeants, sont partagées par tous. Après cela, on peut entrer dans un management qui mise sur la participation de tous, on peut travailler sur la précision des tâches à accomplir ou des demandes à formuler pour que chacun se sente impliqué. »

Les mains dans le cambouis quotidiennement, Edouard Choplain, patron de C2IP et animateur du café, a donné le concret du discours : « Quand nous recrutons quelqu’un, on s’attache à définir son sytème de valeurs. Car on le sait très bien, ce qui compte le plus chez un individu, c’est ce qui le porte, ensuite seulement ses compétences techniques. Notre processus de recrutement consiste à regarder à 70% les valeurs, puis à 30% la technique. »

Le système de valeurs vaut donc et évidemment aussi pour le recrutement. C’est un outil global d’aide à la décision, tout simplement.

Rodolphe BRETIN

La bonne adresse : contact@françoisbouteille.com - www.françoisbouteille.com

 

CAFE STARTUP MACON SEPT 2017 - 2.jpg

CAFE STARTUP MACON SEPT 2017 - 1.jpg

CAFE STARTUP MACON SEPT 2017 - 4.jpg