mercredi 22 mai 2019

  MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg       ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

  • Route_71. BRANCIONjpg.jpg
  • ART NAIF MACON 2019 PORT.jpg

Articles

CPME 71 MACON5.jpg

Soumises à de fortes turbulences à l'époque des élections à la Chambre de commerce et d'industrie, la CPME reprend vit grâce à son secrétaire général, qui n'a jamais perdu la foi.

 

Une élection présidence de la CCI 71 perdue par le président de la CGPME 71 et... patatra ! Voilà qu'elle vole en éclat par le fait d'une ambition personnelle immodérée. La défaite se soldait par un départ du président départemental de ce qui était encore la CGPME 71, syndicat des patrons de PME et TPE.

Ces turbulences ont provoqué un stanby de l'activité et une perte d'un tiers des adhérents. « Une suspension plutôt qu'une perte » préfère dire Damien Giraud, secrétaire général investi depuis 13 ans, parti puis revenu depuis quelques seamaines pour redonner cette vie nouvelle à un syndicat plus qu'indispensable en Saône-et-Loire. En effet, la CPME 71 compte 300 adhérents représentant quelque 500 entreprises. Comme nous avons l'occasion de le dire souvent, les PME et TPE représentent plus de 95% du tissu économique national.

 

« Oui, certaines personnes ont attendu un peu de voir comment les choses allaient se terminer, puis reviennent de bon coeur » confirmait le secrétaire général, qui tenait ce midi le premier bistrot PME d'après crise. Un rendez-vous qui existait avant, et qui revient donc au goût du jour, à la satisfaction générale. « C'est un moment d'échange lors duquel on s'apporte des informations, on fait part de ses problématiques de chef d'entreprise, on se retrouve, on casse la solitude du chef d'entreprise. La CPME est un syndicat, pas un club affaire. »

 

Ces bistrots PME se tiennent dans toutes les villes de Saône-et-Loire, Louhans, Montceau, Chalon, Charolles, Mâcon etc. « Un moment qui permet aussi l'expression de la voix du terrain, que nous faisons remonter au national » complète Damien Giraud. « Ce que nous demandons en tant que syndicat vient de la base, notre approche de la politique est démocratique. » « C'est qui a manqué pendant un certain temps » confirmait le vice-présidents Christian Favre-Taylaz avant que Jacques Lacroute, adhérent, ne rendent un hommage solennel au secrétaire général qui a accpeter de relever le challenge du redressement et de la marche en avant.

 

Qu'on se le dise, la CPME 71 est à nouveau sur ses pieds, tête haute.

La preuve de sa qualité et de son dynamisme d'avant 2017 est venu des consultations citoyennes voulues par le président de la République Emmanuel Macon en préparation aux élections européenne. La CPME 71, qui a de très bonnes relations avec les députés européens, a été sélectionnée comme organisation pilote de cette consultation en Saône-et-Loire auprès des entreprises. Elle aura lieu fin septembre ou début octobre. Une belle reconnaissance du travail accompli depuis 13 ans. La paranthèse 2017 n'est déjà plus qu'un mauvais souvenir.

Rodolphe Bretin

 

CPME 71 MACON6.jpg

Damien Giraud : "Nous reprenons le pilotage de la formation professionnelle des Travailleurs Non Salariés (TNS). Nous allons accompagner les TNS dans le montage des dossiers de financement. Ils pourront connaître toutes les aides, et il y en a beacoup. Les prises en charge sont importantes." Contact sgeneral@cpme-71.fr

 

CPME 71 MACON1.jpg

CPME 71 MACON2.jpg

le retour des bistrots PME au Novotel Mâcon Nord

CPME 71 MACON4.jpg

CPME 71 MACON3.jpg