Articles

CAFESTARTUP7MAI06.jpg

Gérald Dirickx, a accueilli, cette semaine encore, de nouveaux talents au restaurant l’Allumette de la Cité de l’Entreprise qui devrait s’appeler aux dires de certains : la Cité de l’innovation. Il faut dire que la remarque s’adressait aux élus du Parti Socialiste, Stéphane Guiguet et Rodolphe Martin, venu de bon matin à la rencontre des jeunes créateurs d’entreprises ou, pour le moins, désireux de le faire.

Yang Fan, licenciée en biologie, ingénieure en agroalimentaire, avec une formation au commerce international, aurait facilement pu obtenir un autre satisfecit de l’assistance ! Madame Yang, originaire de Pékin, parle un français impeccable. Elle propose ses compétences aux entreprises afin de développer les marchés sur la Chine. Voilà un atout pour le réseau Galilé… (Eric Michou, créateur du réseau, viendra le 21) Une « interface » pour promouvoir les entreprises de la région et notamment pour les poulets de Bresse dont les Chinois sont friands, mais pas seulement ! Claude Taieb, adjoint au maire de Cluny, se propose de l’inviter au Festival Oenovideo 2015 de Cluny pour y rencontrer des dirigeants chinois qui veulent venir ! Belle occasion de rencontres !

Ayse Callak, Atelier nature, consultante en développement commercial, et Clément Sanlaville, ingénieur écologue ont accompagnés leur Directeur Charles Dumoulin pour parler des activités de leur entreprise qui propose aux acteurs de la filière du tourisme, des solutions numériques digitales qui permettent de « Mettre en scène, guider, permettre de voir ce qui est caché… Nulle obligation d’augmenter la réalité quand celle-ci ne demande qu’à être contemplée ! Notre vision des outils numériques est tournée vers la découverte du réel, parfois méconnu, oublié ou caché : c’est la « réalité dévoilée » ! Tourisme, nouvelles technologies, nature, avec une évolution vers la valorisation du patrimoine culturel, architectural…».

Emeline Lamberet, est une spécialiste dans les programmes européens. Une bonne nouvelle pour les Chefs d’entreprises car il est connu que les Français, à contrario des Anglais, sont très mauvais en montage de dossier pour demander des fonds à Bruxelles.

Jérome Mercier, a parlé d’Oolaop « Avec la plateforme collaborative OOLAOP, vous améliorez la communication interne et l'échange de bonnes pratiques au sein de votre entreprise. Inspirée des réseaux sociaux publics, elle en reprend les fonctions majeures d'échange et de partage dans une approche adaptée à des besoins professionnels ». Une sorte de « Facebook » d’entreprise, une banque de stockage d’informations. Comme le faisait remarquer un participant, on ne peut pas demander à un chef d’entreprise de tout savoir ! Il doit pouvoir s’entourer de compétences et à défaut de pouvoir compter sur des organisations comme celle-ci ou encore Ecti, dont Serge Choureau, un des membres bénévoles, professionnels seniors, exhorte les managers de ne pas attendre pour les consulter.

Pascal Semy de son côté monte une startup qui s’appelle : Managerdetalents.com, dont le but est de rassembler une communauté internationale dans tous les métiers de la communication, marketing, création et évènementiel. Cette plateforme aura également deux modules : "Formation" et "Emploi" qui rentrera complètement en concurrence avec Pôle Emploi. De belles choses arrivent également avec la mise en avant des compétences des communautés françaises à l’étranger par leur correspondant à San Francisco.

Pascal Semy, grâce à Claude Taieb, et à « Initiative 71 », a démarré ce projet avec un prêt de 13000 € qui depuis, déclenche l’ouverture d'autres dossiers bancaires dont nous aurons surement l’occasion de reparler avec la venue d’un nouvel acteur sur le Mâconnais http://www.initiative-saone-et-loire.fr. Ce qui fera dire à Claude Taieb, qu’il ne faut pas hésiter à présenter un dossier car il sera crédibilisé s'il est accepté par Initiative 71, et par conséquence, cela déclenchera en cascade les prêts bancaires (Une réponse aux remarques de la semaine dernière sur l’attitude des banques).

Une ombre a plané sur cette très sympathique et constructive réunion quand Gérald Dirickx a annoncé qu’il avait reçu, sans autre forme de procès, une lettre recommandée de la CCI lui annonçant, en substance : « Nous avons des difficultés financières, vous avez 65 ans… nous envisageons votre mise à la retraite… » Il est évident que pour un homme aussi engagé dans la vie économique, après 28 ans de service, recevoir ce type de nouvelle, de cette façon, il faut être solide ! Mais, à ne pas en douter, Gérald Dirickx saura rebondir et nous n’aurons pas fini de parler de lui que ce soit ici, aux Mégalodons ou ailleurs, comme grand animateur de la vie économique en Saône-et-Loire, s’il en est !

Gilles Lalaque

CAFESTARTUP7MAI02.jpg

Gérald Dirickx

CAFESTARTUP7MAI01.jpg

Emeline Lamberet

CAFESTARTUP7MAI04.jpg

Ayse Callak, "Atelier Nature"

CAFESTARTUP7MAI03.jpg

Rodolphe Martin et Stéphane Guiguet avec les dirigeants de "Atelier Nature"

CAFESTARTUP7MAI05.jpg

Yang Fan