mardi 18 juin 2019

      TDF MACON JUILL2019.jpg

  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

Articles

MBA tourisme (50).JPG

Les grandes lignes de la stratégie touristique de la communauté d'agglomération Mâconnais-Beaujolais, adoptée en juin 2018, ont été présentées en conférence de presse ce jeudi.

Promouvoir l’attractivité de son territoire et la transformer en un point fort du point de vue économique sont les grands enjeux de la stratégie qui devra être mise en place les années à venir par l’office de tourisme de Mâcon devenu, désormais, celui de toute l’agglomération.

Une étude a été commandée comme préambule à la refondation de toute la politique touristique du territoire du Mâconnais et du Beaujolais. Les résultats de cette recherche montrent que ses principales attractions touristiques restent les vins, le grand site de Solutré, le « Touroparc Zoo » de Romanèche-Thorins, le hameau Duboeuf, les grottes d’Azé etc. 500 000 touristes ont séjourné sur le territoire de l’agglomération en 2017.

La démarche d’adhésion au pôle métropolitain lyonnais, portée par le président de la MBA, Jean-Patrick Courtois est vue par celui-ci comme une opportunité d’accroître le rayonnement touristique pour la communauté des communes du Mâconnais et du Beaujolais.

« Une cité internationale de la gastronomie à Lyon est en train de se construire qui attirera des centaines de milliers de visiteurs et nous pourrions avoir un pavillon à l’intérieur de ce grand complexe stratégique » a précisé le président de la MBA.

MBA tourisme (8).JPG

« Sur Mâcon, j’ai commandé les études préliminaires avec le Ministère de la Culture sur le projet d’un grand musée des Ursulines qui devrait se réaliser dans 3-5 ans. Il sera une autre source d’attrait touristique. Tout comme la cité des vins qui se construira toujours à Mâcon. »

Le budget pour le tourisme de la MBA est de 1,2 millions d’euros en 2018, dont 446 000 euros proviennent de la taxe de séjour. 650 000 euros ont été dédiés à l’activité de l’office de tourisme et son schéma de personnel a augmenté de deux agents. Le bâtiment qui accueille l’office dans la Place Saint Pierre de Mâcon a été acheté par la MBA en intégralité pour 350 000 euros.

MBA tourisme (18).JPG

Jean-Claude Lapierre, vice-président MBA chargé du tourisme

Le tourisme demeure une économie transversale importante générant de l’emploi et de la richesse sur le territoire. La stratégie mise en place pour les 5 prochaines années se propose de structurer la communication envers les visiteurs et les habitants et de positionner le territoire en cohérence avec la stratégie touristique régionale. Le rendre plus visible, en affirmant ses valeurs et sa personnalité. Une « promesse client » qui s’appuie sur deux traits de caractère. La grandeur : un grand site, des grands vins, des grands paysages, des grandes personnalités, des grandes tables gastronomiques, qui véhicule l’excellence. La simplicité : tradition, convivialité, humain, goût du territoire, savoir-faire, plaisir simple, qui véhicule l’accessibilité, l’authenticité. Pour cela nous avons créé une nouvelle marque : Mâcon Sud Bourgogne.

MBA tourisme (29).JPG

Isabelle Greuzard, présidente de l’Office de Tourisme communautaire de la MBA

Nous pouvons déjà tirer quelques conclusions sur les résultats de la saison touristique 2018, suite à la mise en place des nouveaux produits touristiques et nous sommes contents de la fréquentation et du succès de nos offres. Je pense au « viti-pass » mâconnais qui donne accès à trois domaines viticoles, aux visites découverte de la ville de Mâcon, au wine tour en car pour découvrir des domaines viticoles avec un guide oenotouristique, au « vélo-gare » de Charnay comme point de départ des itinérances dans le Mâconnais pour une journée plus pique-nique.

MBA tourisme (39).JPG

Marie-Paule Cervos, adjointe au maire de Mâcon en charge des relations internationales et du rayonnement touristique 

Les échanges touristiques avec les villes jumelées à Mâcon ont été mis en place pour faire mieux connaître notre ville. La promotion faite a porté ses fruits : nous avons eu deux bus d’Allemands de Neustadt, un bus d’Anglais de Crewe, un bateau qui s’est arrêté à Mâcon. Nous allons faire la même chose avec la ville hongroise d’Eger. Nous avons mis en place avec l’association des commerçants du centre-ville une carte de réductions pour les touristes des villes jumelées dans des boutiques et restaurants. Puis, il y a les croisiéristes des bateaux qui consomment dans la ville et visitent les alentours du département.

MBA tourisme (42).JPG

Benoît Dupin,Club hôtelier mâconnais 

Nous avons eu une saison 2018 excellente et c’est aussi grâce au travail de l’office de tourisme à la communication faite à l’étranger. Puis, nous avons constaté le fait que nos clients dépensent plus que dans les années précédentes. Il faudra vérifier si cette tendance se confirme pour les années à venir.

Cristian Todea

 

 

MBA tourisme (2).JPG

stratégie tourisme 3 .jpg

stratégie tourisme '.jpg

 stratégie tourisme 1.jpg

stratégie tourisme 2 .jpg