mercredi 21 août 2019

  MONDIAL QUAD 2019 PDV - 1.jpg      LOCAUX COMMERCIAUX MACON HABITAT 2019.jpg

  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Articles

CLUNY OMB - 1.jpg

Ce mardi matin, 15 janvier, Christiane Mathos travaillait avec deux adjoints de la ville de Cluny pour élaborer la programmation d’une journée de prolongation du Festival Outre-mer en Bourgogne

 

 

Le 10ème festival OMB joue les prolongations

 

Le festival se déroulera du 3 au 13 mai 2019 au lieu des 3 au 12 mai. Les Clunysois jouent les prolongations.

L’an passé ils n’avaient pu, pour différentes raisons, s’intégrer à la programmation du 9ème festival OMB. Soucieux de s’associer à cet évènement important pour le département, et conscient de l’histoire propre de sa ville dans le processus d’abolition de l’esclavage, le Maire, Henri Boniau, a décidé que le 13 mai serait la journée supplémentaire du 10ème Festival.

Pourquoi cette date ?

Simplement parce que si l’on parle d’abolition de l’esclavage on parle d’Anne Marie Javouhey et donc de la fondation, par cette dernière en 1805, de la congrégation des Sœurs de Saint Joseph à Cluny. Si l’on parle d’Anne Marie Javouhey c’est parce que dix ans avant la signature du décret d’abolition par Lamartine, cette sœur avait affranchi 185 esclaves à Mana en Guyane.

C’est une longue et édifiante histoire. En résumé le ministère des colonies envoya Anne Marie Javouhey en 1828 en Guyane, avec 36 sœurs et 50 émigrants pour y fonder une colonie agricole à Mana. En 1835, elle recueillit du gouvernement  plus de 500 esclaves qu'elle christianisa et instruisit, car elle ne concevait la liberté qu'à travers l'éducation et la capacité à s'assumer. Le 13 mai, elle affranchissait 185 premiers esclaves noirs. Elle devra lutter contre sa hiérarchie et la calomnie, mais elle tiendra bon. Son expérience et son geste inspireront Lamartine et consolideront la décision de ce dernier de signer le décret d’abolition.

 

Le 13 mai 2019 tournera donc autour d’un hommage à Anne Marie Javouhey avec tout au cours de la journée une exposition sur elle, puis des animations diverses, sur l’après midi et la soirée, une projection de film au cinéma, une conférence-débat d’un historien local auteur d’un livre sur l’esclavage, de moments de recueillement avec visite et déambulation à la congrégation de Saint Joseph de Cluny, des moments de convivialité, etc.

 

Mme Rolland Colette (Adjointe aux affaires culturelles) et Claude Taieb (Adjoint au développement économique) représentaient, ce mardi matin, le Maire de Cluny retenu par ailleurs.

Il y a beaucoup de travail en vue, mais tout sera prêt pour le Festival et ainsi la symbolique de cette journée supplémentaire s’intègrera parfaitement dans la démarche des Amis des Antilles, l’enrichira, mais aussi dans la célébration du 150ème anniversaire de la mort de Lamartine.

Le compte à rebours est lancé avec une journée supplémentaire au chrono.

 

OMB