mercredi 19 juin 2019
  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

UBI_TRANSPORTS_MACON3.jpg

L'on peine à y croire quand Jean-Paul Medioni annonce la progression de sa start up : 4 000% de d'augmentation du chiffre d'affaires en 2016, un chiffre qui a atteint 3,5 millions d'euros.

Editeur-intégrateur de solutions digitales innovantes depuis 2012, la petite société a démarré cours Moreau, dans les anciens locaux de l'école SUP Info. Puis elle a migré à la cité de l'entreprise, là où le futur se dessine. Aujourd'hui, elle vient d'inauguer ses nouveaux locaux, qui s'étallent désormais sur 300 m2.

Ubi transports, ce sont 20 salariés et 60 réseaux équipés de ses solutions en métropole et outre-mer. La start up a reçu le pass French Tech qui permet de réunir les aides des différents services de l'Etat. Ce pass a été accordé à seulement 60 start ups en France, des entreprises qui montre leur capacité d'hyper-croissance. Car c'est bien de cela dont on parle avec Ubi transport. Parti tout seul dans l'aventure de l'entreprise, Jean-Paul Medioni s'appuie donc aujourd'hui sur 20 personnes pour développer son produit numérique, et va embaucher 10 autres personnes dans le courant de l'année, avec des compétences techniques pour développer le web, les applications androïde et le support client.

 

De l'intelligence dans le smartphone

Les solutions Ubi sont un outil d'aide à l'exploitation, à la décision et à l'information voyageur pour différentes filières du transport public : To School s'adresse aux transporteurs scolaires et To place aux transports urbains. La petite société a également commencé la commercialisation de To TAD, pour transport à la demande. L'agglomération de Troye a adopté le sytème Ubi.

« Nos solutions sont adaptées aux petits et moyens territoires qui n'ont pas la capacité financière, organisationnelle ou technique de déployer les systèmes classiques » explique le dirigeant. « Elles sont oragnisées autour de technologies digitales, légères et puissantes telles que les smartphones, dans lesquels nous mettons de l'intelligence au service du chauffeur du bus. L'idée m'est venue quand j'ai constaté qu'à la Défense – j'ai travaillé par là bas à une époque –, la ville avait acheté un bus et qu'il n'y avait personne dedans ! Ce qui m'a évidemment interpellé. Et l'idée a germé d'un sytème de transmission d'informations facile et en temps réel. »

 

De la Saône-et-Loire à Philadelphie

Périgueux, Grasse, Rodez, l'agglomération de St-Omer, le département de la Vienne, Philapdelphie, Montréal sont autant de territoires que Jean-Paul Medioni a conquis avec sa révolution technologique dans la gestion du transport public. Son 1er client, soulignons-le, a été le Département de Saône-et-Loire.

Le déploiement des solutions Ubi Transports va bien sûr continuer : « Notre ambition est clairement de conquérir des marchés à l'étranger. » A la question de savoir s'il projette de vendre sa belle entreprise au mastodonte google, il répond tout net : « Pas du tout. J'aime mon indépendance et j'y tiens beaucoup. Nous sommes les premeirs sur cette rupture technologique dans les transports collectifs, et nous comptons bien garder notre avance sur les concurrents qui ne manquent pas d'arriver sur le marché. Notre force est là : le coup d'avance. Et c'est pour le garder que nous regardons aussi vers l'étranger. »

 

"Un éco-système favorable"

« Quant à notre chance » a-t-il souligné, « c'est d'avoir été très bien accompagné par les collectivités locales et les acteurs institutionnels de l'économie. Nous avons eu le label BPI Excellence, le pass French tech, et nous sommes membres du réseau Entreprendre. Oui, notre chance est d'être en réseau dans un éco-système très favorable, dans des locaux ici à la cité de l'entreprise, parfaitement adaptés, cequi surprend beaucoup de nos visiteurs extérieurs. »

Voilà pour les clefs de la réussite d'une start up maconnaise qui a de forts beaux jours devant elle.

 

Rodolphe Bretin

UBI_TRANSPORT_MACON2.jpg

La visite ce matin de Christine Robin, présidente du Pays Sud Bourgogne et vice-présidente de la MBA,

Georges Lascroux, vice-président de la MBA en charge des Tranports, Claude Cannet,

1ere adjointe à la Ville de Mâcon, vice-présidente du Conseil départemental,

Jean-Luc Fonteray, conseiller départemental, Jean-Claude Geney, sous-préfet de Mâcon.

UBI_TRANSPORT_MACON.jpg

UBI_TRANSPORTS_MACON6.jpg

UBI_TRANSPORT_MACON5.jpg

ECONOMIE : Un jour historique pour Mesto Mâcon !

METSO MACON 10000 BROYER HP - 10.jpg
Au cours de ces trente dernières années, Metso a fabriqué et livré dans le monde 10 000 broyeurs à cône de la gamme Nordberg® HP Series™.

ECONOMIE : En avant la croissance avec le French tech BFC numérique

FRENCH TECH BFC NUMERIQUE2.jpg
Les startups du numérique basées à la cité de l'entreprise se sont réunies ce lundi à Mâcon pour un 1er sommet de la French tech sous la bannière BFC Numérique.

ECONOMIE : Avec Hexagon, à Charnay, bienvenue dans l'industrie 4.0

HEXAGON MACON 23MAI1.jpg
Le site a été inauguré ce jeudi, en présence de Steve Sivitter, P.-D.G monde, Antonio Parisse, P.-D.G. France de la branche Production Software, et Norbert Hanke, P.-D.G. Monde de la division Hexagon Manufacturing Intelligence.

MONDIAL DE L'AUTO : Il pourrait devenir un festival, comme à Mâcon...

MONDIAL AUTO FESTIVAL AUTO2.jpg
Ou quand les Parisiens s'inspirent des Mâconnais

ECONOMIE - Transport : Le réseau Groopal se met en place à Mâcon

GROOPAL MACON.jpg
Fondé sous l’impulsion d’entrepreneurs transporteurs convaincus de la force d’actions d’un réseau, Groopal propose la gestion et le transport de produits frais (0/4°) sur l’ensemble du territoire national en garantissant une parfaite sécurisation des flux.

L’ÉCHO DES ENTREPRENEURS : Avec Collet Industries, la plancha made in Feillens

FEILLENS planchas collet 10.jpg
Le rendez-vous est devenu incontournable pour bien préparer l’été ! Et cette fois, ce n’est pas un, ni deux, ni trois, mais cinq jours de portes ouvertes qui vous sont proposés pour découvrir ou redécouvrir les planchas fabriquées à Feillens. Rendez-vous jusqu’au 12 mai au magasin d’usine !

VINS DE BOURGOGNE : Les Vins Mâcon s'affirment comme vins engagés

UPVM2019 - 2.jpg
L’Union des Producteurs de Vins Mâcon tenait jeudi 18 avril à la maison des vins de Bourgogne à Mâcon son assemblée générale.

ECONOMIE : Le cheval, un secteur d'activité qui se développe avec un cluster inter-régional RAA-BFC

CLUSTER EQUIN CAFE STARTUPS MACON4.jpg
Et la Saône-et-Loire (avec Mâcon-Chaintré et Cluny), comme 1er pilier de la région Bourgogne-Franche-Comté ! Explications.

VINS DE BOURGOGNE : Les Vignerons des Terres secrètes reviennent à la Bourgogne avec une nouvelle identité visuelle

VTS LOGO PRISSE VINS BOURGOGNE.jpg
Ils ne l’avaient jamais quittée, mais leurs vins étaient souvent perçus comme des vins du Sud. Le marketing a permis de retravailler leur identité visuelle pour réaffirmer cette nature bourguignonne.

MACON : 1er speed meeting du créateur d’entreprise chez « Locow » !

speed meeting Locow Mâcon.jpg
L'espace de coworking récemment ouvert rue Victor Hugo à Mâcon proposait ce lundi un premier rendez-vous dédié aux entrepreneurs en création. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les créateurs.trices ont répondu présents.tes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La CCI 71 veut apporter encore plus de valeur ajoutée au développement économique

AG CCI 71 Macon .jpg
La Chambre de Commerce et Industrie de Saône-et-Loire était en assemblée générale ce lundi, à Mâcon, l'occasion pour ses dirigeants d’expliquer l'évolution vers un mdèle privé.

FERROUTAGE : Mâcon, 1er arrêt en France sur une autoroute ferroviaire

AUTOROUTE FERROVIAIRE MACON CCI APROPORT17.jpg
26 000 tonnes de CO2 seront économisées cette années grâce au chargement des semi-remorques Alainé sur les trains à Aproport Mâcon. Le démarrage de cette activité a eu lieu mardi dernier et commence avec 5 trains par semaine. A voir aussi, notre vidéo du chargement.

MACON : Un espace de jeux parents-enfants dans une des boutiques éphémères

animation ludique boutique éphémère.jpg
Une entreprise d’animations ludiques s’est installée pour deux semaines dans une des boutiques louées par la Ville de Mâcon à des prix symboliques en centre-ville, rue Franche.

MACON : La récup' a désormais sa boutique en centre-ville

inauguration boutique Le Pont Mâcon.jpg
L’association Le Pont vend désormais les meilleurs des produits issus des ateliers de sa « ressourcerie » dans un commerce style récup !

VINS DU MÂCONNAIS : Doublé historique pour les Vignerons des Terres Secrètes à la Saint-Vincent des Mâconnais-Beaujolais

Vignerons_Terres_Secretes_130219 (2) (Copier).JPG
Ces vignerons ont en effet remporté la Coupe Perraton et la Coupe Dailly. Du jamais vu depuis 1973 !

VINS DE BOURGOGNE : Des premiers crus à pouilly-fuissé en 2020 ?

Pouilly_Fuisse_Fuisse2.jpg
Douze ans après le lancement de l’idée, l'AOC pouilly-fuissé entrevoit le bout du chemin qui devrait lui permettre de valider sa demande de reconnaissance en premiers crus en 2020. Peut-être même avant.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MÂCON : Les procédures collectives en recul ; les immatriculations en nette augmentation

AUDIENCE SOLENNELLE 2019 TC MACON08.jpg
Ce sont les bonnes nouvelles qu’a annoncées le président Maurice Bost lors de l’audience solennelle de rentrée ce jeudi matin.

ECONOMIE : Un commerçant, un industriel, un logisticien et un congressiste à Mâcon témoignent de leur activité

VOEUX 2019 AUX ENTREPRISES MACON1.jpg
Les voeux du maire aux entreprises ont eu ceci d’original qu’ils ont accordés une place, dans un premier temps, à des témoignages éloquents sur la foi économique placée dans la ville.

MÂCON - Voeux aux entreprises : Les projets économiques ne manquent pas

Voeux maire Mâcon entreprises 2019.jpg
Le maire et les élus municipaux ont rencontré les acteurs économiques privés et publics de la ville lors de la cérémonie des voeux au parc des expositions ce jeudi.

L'ECHO DES ENTREPRENEURS-SES : Une nouvelle vie à Crêches pour le bar 1901

Reouverture_Bar1901_301218 (2) (Copier).JPG
Nous avions relaté les déboires de ses gérants, Valérie Wenger et Jean-Claude Hilarion, avec le groupe Carmilia (centre commercial des Bouchardes) en mai dernier. Nous les avons retrouvés avec le sourire hier dans leur nouveau commerce au centre de Crèches.