jeudi 20 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

conseil_municipal_Charnay_6_fevrier.jpg

Le conseil municipal s'est tenu hier soir.

C'est à Serge Gaulias, adjoint aux finances, qu'est revenu la tâche de présenter les chiffres 2015/2016 et de présenter les options prises pour 2017, ainsi que les leviers sur lesquels la municipalité peut agir : fiscalité, maîtrise des charges de personnel, rationalisation des charges à caractère général, maitrise des subventions accordées aux associations, hiérarchisation des investissements pour la durée du mandat.

Et toujours, l'objectif de retrouver une capacité d'autofinancement pour privilégier l'investissement de la commune est avancé. Pause fiscale et vigilance sur les dépenses seront les règles pour 2017.

Christian Hamonic a souhaité profiter de ce débat pour exprimer leur vision sur les atouts et faiblesses de la ville de Charnay.

- des atouts

une situation géographique privilégiée, des voies de communication, une ambiance de ville agréable, des impôts locaux élevés qui ont pu apparaître comme un atout pour les finances pour certains (une petite phrase sur l'ancienne municipalité qui disait que si on n'a pas les moyens, on ne s'installe pas à Charnay).

- des faiblesses

Une augmentation des impôts qui ne peut perdurer avec l'arrivée de familles à revenus modestes, une prospérité envisagée sur l'hypothèse d'une augmentation de la population qui ne s'est pas vérifiée et qui pose un problème pour garantir un niveau de service et de qualité de vie aux Charnaysiens.

- des opportunités

Il faut envisager les grands postes de recettes et de dépenses pour imaginer Charnay dans 10 ans. "Quels aménagements ? quels coûts ? une gestion prévisionnelle des emplois. Mais nous nous opposerons à toute augmentation des taxes locales : une population qui doit bénéficier de notre cadre de vie tout en demaurat en capacité de contribuer aux dépenses de la collecivité."

- des menaces

Réduction des dépenses publiques, du nombre des fonctionnaires (programme de François Fillon), multiplication des normes, gestion de l'intercommunalité.

 

Les réponses du maire Jean-Louis Andrès :

Sur l'intercommunalité, Charnay est la deuxième commune avec 7 200 habitants. Nous avons perdu un représentant en intercommunalité, mais j'ai tenu à ce que nous ayons 2 vice-présidents.

Sur la réduction du nombre des fonctionnaires : demandons à l'état de définir les tâches, nous pourrons définir l'effectif nécessaire.

Sur les habitations, la nouvelle Coupée va faire venir de nouveaux habitants, nous devrons faire des crèches, des écoles, investir dans la sécurité.

Sur les avantages de Charnay en matière de liaisons, Charnay et le Mâconnais n'ont pas profité de leurs atouts. La nouvelle intercommunalité MBA sera capable de valoriser cette situation en élargissant la réflexion sur le bassin.

Sur les logements sociaux, il y en a 42% à Mâcon avec des logements vacants et 14,7% à Charnay, il faut raisonner à l'échelle de l'agglomération.

 

Les demandes de subvention DETR, la demande de fonds de concours MBA, la dotation de soutien à l'investissement des communes qui concernent divers travaux dont la mise en accessibilité des quais de bus, la mise en accessibilité de la cantine, du tennis, du stade Massone, la requalification de place de la Coupée, les travaux des écoles ont été approuvées sauf par le groupe bien vivre à Charnay qui a souhaité s'abstenir.

La demande de déplacement et de rénovation du monument aux morts qui a fait l'unanimité parmi les associations des anciens combattants a été adoptée malgré le vote de refus du groupe bien vivre à Charnay.

Le bilan 2016 de la concession d'aménagement de la Coupée a été jugé insuffisant pour être approuvé par l'opposition.

 

Dans les questions diverses, Christian Hamonic a demandé que les travaux de voierie soient harmonisés pour ne pas gêner la circulation ; Patrick Buhot a demandé que l'on revoit la possibilité pour les PME et l'artisanat de s'installer dans la zone Europarc Sud Bourgogne. Laurent Voisin a demandé d'étudier la possibilité de changer la place d'un passage piétons rue de la Coupée.

Le conseil s'est terminé en écoutant l'hymne à la ville de Charnay composé par le musicien et conseiller municipal Jean-François Basteau.

Danièle Vadot

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une rentrée avec d’avantage d’étudiants sur le site universitaire de Mâcon

site universitaire Mâcon.jpg
Deux des principaux responsables du développement de l’enseignement supérieur à Mâcon ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les perspectives de la prochaine rentrée.

MÂCON DAVAYÉ : Le succès toujours au rendez-vous pour les rencontres agro-écologiques au lycée Lucie Aubrac

MACON davaye eco agro 20.JPG
Les 3èmes rencontres agro-écologiques se déroulaient ce dimanche au lycée Lucie Aubrac de Mâcon Davayé. Et une fois encore, les visiteurs ont répondu présents pour ce rendez-vous de sensibilisation et d’information place sous le thème de la transition énergétique.

MÂCON : La brocante de la MJC Héritan bat son plein

brocante mjc Héritan.jpg
Environ 80 stands attendent leurs clients aujourd’hui à la MJC Héritan pour le traditionnel vide-grenier.

ST-VALENTIN : 15 couples confirment leur mariage à St-Amour

STVALENTIN 2020 CONFIRMATIONS MARIAGE STAMOUR - 50.jpg
La petite commune de St-Amour-Bellevue, à une quinzaine de kilomètres au Sud de Mâcon, a reçu cette année encore les couples désireux de confirmer leur mariage, comme il est de tradition à St-Amour depuis des années. Un joli rendez-vous pour célébrer l'amour authentique qui dure. Deux couples ont accepté de livrer le secret d'un amour durable.

MÂCON : Le Salon du chiot ne laisse personne indifférent

MACON salon du chiot 2020 8.jpg
Tout au long du week-end week-end se déroule au Parc des expositions le salon du chiot. Pour ou contre cette pratique, le débat est palpable.

FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ESMP, l'école post-bac 100% alternance, à Mâcon

Esmp (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation ouvrait ses portes ce samedi. Présentations.

MÂCON : La richesse de la mixité du professionnel et du général au lycée René Cassin

portes ouvertes Cassin (13).JPG
Le lycée ouvre ses portes ouvertes encore ce samedi matin. Quelque 900 personnes sont attendues sur ces deux jours.

MJC HÉRITAN : Le néo-consommateur ou le pouvoir aux consommateurs à l’Université populaire

conférence MJC héritan février 2020.jpg
Alain Bazot, président du l’UFC-Que choisir, était jeudi soir à la MJC Héritan pour évoquer le pouvoir des consommateurs. Il se présente ainsi comme porte-voix des consommateurs.

MÂCON : Le CCAS fait le plein d'activités pour les seniors

programme printemps été 2020 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé son programme d'activités destinées aux personnes âgées pour la période printemps-été 2020.

MÂCON : Le centre social Mosaïc aux Blanchettes va s’agrandir

MACON mosaic extension 12.jpg
Mercredi en fin d’après-midi, le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, accompagné de Caroline Théveniaud, Marie-Claude Chézeau et Gérard Colon, a souhaité que les jeunes du quartier posent la première pierre de l’extension de Mosaïc.