mercredi 18 septembre 2019
  • TRANSDEV TREMA JTP2019.jpg
  • SALON ESSENTIEL CHARNAY 2019.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg

GABSEL_71.jpg

Le 9 février, le Groupement des agrobiologistes de Saône-et-Loire (Gabsel), présidé par Olivier Devêvre, agriculteur à Cortevaix, avait choisi de tenir son assemblée générale à Vinzelles, au cœur du vignoble mâconnais.

L’occasion de dresser un état des lieux de l’agriculture biologique dans le département, laquelle bénéficie ces dernières années d’une dynamique certaine, notamment en élevage.
« Nous avons enregistré en 2015 et 2016 pas mal de conversion en élevage », note Marine Philippe, animatrice au Gabsel depuis un an maintenant. Ainsi, toutes productions confondues, 53 nouvelles exploitations se sont converties au bio en Saône-et-Loire au cours des deux dernières années, dont 31 en 2016. Et la dynamique ne semble pas s’essouffler... d’ores et déjà l’année 2017 compte 4 nouvelles conversions en polyculture-élevage et en viticulture et d'autres sont dans les tuyaux... Au total, la Saône-et-Loire comptait ainsi quelque 276 exploitations bio au 31 décembre dernier (lire encadré ci-dessous).

Reste que « 2016 a été compliquée », ne cache cependant pas la technicienne en faisant allusion à la météorologie compliquée qui a caractérisé l’année dernière : printemps froid et humide, gel, grêle… « En viticulture et en maraîchage en particulier, cela a été compliqué ». Et si certains viticulteurs bio ont été contraints de traiter avec des produits non bio, leur nombre est très limité : quatorze sur l’ensemble de la Bourgogne viticole dont un seul en Saône-et-Loire, lequel exploite de surcroit à cheval entre le département et la Côte-d’Or ont été contraintes de traiter avec des produits non bio. Pour autant, tous ont réengagé leurs parcelles en bio et devront à ce titre attendre à nouveau trois ans avant de remettre le label bio sur leurs produits.

Un changement d’échelle


Pour le Gabsel, « il est clair que nous assistons à un changement d’échelle de l’agriculture bio, tant dans le département que plus généralement en France », fait remarquer la technicienne qui évoque les surfaces nouvellement converties ces derniers mois, mais aussi le nombre d’exploitations concernées. Et ce changement d’échelle intervient alors même que le marché du bio « est en pleine croissance, avec une consommation en hausse ». Ainsi, en 2015, neuf Français sur dix avaient-ils ainsi consommé du bio.

Quant à l’avenir, 93 % des consommateurs mettent en avant leur intention de maintenir ou d’augmenter leurs achats sous label bio. Marine Philippe évoque une croissance de +20 % au 1er trimestre 2016 par rapport à la même période l’année précédente d’un marché qui, à l’échelle nationale, pèse déjà près de 6,9 milliards d’€. Bref, « les indicateurs sont au vert », d’autant que 76 % des produits consommés sous label bio sont d’origine France et que, parmi les 24 % restants, on trouve nombre de produits peu ou pas produits en France métropolitaine, comme le café, le chocolat, certains fruits ou légumes…

Actualité chargée…


Pour autant, les responsables du Gabsel ne cachent pas leur inquiétude, notamment au sujet des aides… D’une part, les aides bio de 2015 ne sont toujours pas versées à ce jour. Et même si elles ont fait l’objet d’une avance de trésorerie remboursable (ATR), il n’en demeure pas moins que leur versement n’est pas attendu avant le mois de mars. Quant aux aides pour 2016, on évoque un versement au second trimestre 2017…
Sans parler des aides de 2017 ! « Nous avons de sérieuses craintes sur les dates de versement au sujet desquelles nous attendons un calendrier de paiement définitif », souligne Marine Philippe. « Mais nos craintes sont plus fortes encore en ce qui concerne leur montant alors même que les enveloppes disponibles font redouter - au retard de la dynamique de développement constatée sur le terrain - une réelle insuffisance ».
Dans la foulée de cette assemblée générale, une lettre ouverte a été adressée « à ceux qui pensent (encore) que les attentes sociétales et les demandes citoyennes déterminent les politiques publiques », lettre cosignée par l’ensemble des Groupements d’agrobiologistes de Bourgogne Franche-Comté.

 

La bio en Saône-et-Loire

La Saône-et-Loire comptait 276 exploitations bio au 31 décembre 2016. Parmi celles-ci, 47 % sont des exploitations d’élevage, en majorité en élevage allaitant, 29 % sont en viticulture, 13 % en maraîchage. Pour le reste, on compte notamment 3 % d’exploitations en grandes cultures, autant en plantes aromatiques et 2 % en apiculture, le solde étant en productions diverses. Le Gabsel comptait en 2016 une cinquantaine d’exploitations adhérentes, un chiffre qui est stable par rapport à l’année précédente. « Nous avons travaillé à un système d’adhésion plus souple », signale Marine Philippe qui compte bien, grâce à la dynamique enclenchée depuis plusieurs années, inverser la courbe et gagner des adhérents.

 

Nicolas Durand

Notre partenaire

L'Exploitant agricole de Saône-et-Loire

 

Photo : L'assemblée générale a été suivie par une visite du vignoble en biodynamie et certifié Demeter, puis des caves du Domaine de la Soufrandière à Vinzelles avec Jean-Philippe Bret.

ECONOMIE : Le café des startups mâconnais devient bimensuel

café startups Mâcon rentrée.jpg
La rentrée apporte des changements pour les réunions informelles des entrepreneurs connues sous le nom de « café des startups de Mâcon ».

REGION DE MÂCON : ESPACE renouvelle son conseil d'administration et augmente ses dons à la culture

ESPACE MACONNAIS VALDESAONE 20192.jpg
Après deux mandats et six ans de bons et loyaux services, Jean-Philippe Guyot quitte la présidence de cette association mécénique qui oeuvre au rayonnement culturel et sportif de Mâcon et sa région.

MÂCON : Le Cap XV à la découverte des Mouettes au port de plaisance

MACON cap XV juin 23.jpg
Le nouveau rendez-vous Cap XV a eu lieu jeudi soir à l’occasion de l’ouverture et de l’inauguration du bar-restaurant les Mouettes au port de plaisance de Mâcon.

LA ROCHE VINEUSE : Diner Entre’preneurs… un tour du monde en 80 minutes enthousiasmant !

DINER ENTREPRENEURS LAROCHE VINEUSE 201915.jpg
Pari réussi ! 100 participants pour cette soirée ludique, positive et gourmande d'Écogit'Action à La Roche bleue, chez Séverinne Opsomer.

CLUNY - Plénière du CJD de Mâcon : Le monde bouge, et toi ?... ou comment être un.e pionner.ère de demain

plenière CJD Mâconnais-Val de Saône.jpg
Le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise Mâconnais-Val de Saône a invité cette semaine, pour sa plénière au Haras national de Cluny, la philosophe Julia de Funès et le physicien Marc Halevy.

REGION DE MÂCON : La J.C.E. du Mâconnais Val de Saône dans l’hémicycle du Département

jeune chambre économique Conseil départemental (2).JPG
Les membres de l’association de la Jeune chambre économique du Mâconnais Val de Saône ont organisé leur assemblée générale ce lundi dans la salle de réunions du Conseil départemental.

BASKET : Entrepreneurs.ses, rendez-vous avec les Pinkies du CBBS jeudi soir

Rejoignez la belle aventure de ce club qui porte très haut les couleurs locales. Les Pinkies, 1ères de LF2, ont en effet une chance d'accéder au 1er échelon national et professionnel à l'issue des playoffs.

VARENNES-LÈS-MÂCON : Soirée conviviale et bilan très satisfaisant pour le CAP XV

CAP XV soiree avril 2019 1.jpg
Les partenaires du Cap XV se sont retrouvés ce jeudi chez Starter Motos 71, Henri De Almeida Créations et DCA71. Ce rendez-vous mensuel a permis au président David Cornu de dresser un petit bilan du club partenaires, créé il y a trois ans…

MÂCON : Le Cap XV à la table de la Maison des Vins et du restaurant Bruut

CAPXV BRUUT MAISON VINS MACON - 10.jpg
Nouveau rendez-vous en afterwork ce jeudi soir pour les partenaires de l'AS Mâcon rugby.

FUISSÉ : Le BNI Talents de Mâcon met le paquet pour séduire les entrepreneurs-ses

BNI TALENTS MACON 14MARS - 13.jpg
Réunis ce jeudi soir au domaine Luquet à Fuissé, les membres du BNI (Business Network International) Talents de Mâcon ont proposé une soirée VIP, rassembalnt un peu plus de 100 personnes, responsables de clubs service, chef d'entreprise, et élus.

REGION DE MÂCON : C’est parti pour les Mégalodons 2019 !

MEGALODONS MACON 2019 - 18.jpg
Une cinquantaine d’entrepreneurs-ses sont venus-es partager un peu d’histoire ce jeudi soir à l’Académie avant de faire part de leur activité et de leur actualité.

REGION DE MÂCON : Ils se préparent à être entrepreneurs-es

CLUB JEUNES ENTREPRISES CCI71 FEV20191.jpg
Le Club des créateurs et jeunes entreprises s'est réuni pour le p'tit dej à la CCI 71 jeudi dernier. Deux d'entre eux ont évoqué leur projet.

ECONOMIE - Café des startups : Priorité à l'emploi pour le réseau entreprendre en Bourgogne

CAFE STARTUPS MACON 7FEV06.jpg
Invité du 203ème café des startups de Mâcon, Arnaud Gravel, nouveau directeur du réseau, en a présenté la philosophie du réseau aux quelques porteurs-ses de projets présents-tes ce matin au SYDESL.

GRAND DEBAT NATIONAL : La CPME 71 très active avec son bistrot PME

CPME71 BISTROT11012.jpg
Les unions départementales de la CPME organisent, en amont de la grande concertation nationale, des réunions permettant de recueillir des propositions innovantes sur les thématiques retenues par le gouvernement. La CPME 71 s'est évidemment emparée de la chose en proposant son bistrot PME mensuel orienté dans ce sens.

ÉCONOMIE - Café des start-ups : "2019 sera un nouveau grand cru pour la création de start-ups"

Café des startups Mâcon 2019.jpg
La 199ème édition du « café des startups » de Mâcon a accueilli ce jeudi matin Sylvie-Nuria Nouger, auteure d’un livre publié l’an dernier intitulé « Donnez du sens à vos décisions ».

ROMANÈCHE-THORINS : Le Tango Business Club en visite à la tonnellerie Dargaud-Jaegle

TONNELERIE JAEGLE DARGAUD - 11.jpg
Jean-Marcel Jaegle, partenaire de l’ESPM depuis 3 ans, dirige depuis 1987 la tonnellerie qui porte son nom et celui de son grand-père. En ce frais matin de jeudi, c’est son entreprise, située à Romanèche-Thorins, que le Tango business club a visité.

ÉCONOMIE : Le BNI Veyle Reyssouze, un groupe convivial et performant !

2ans_Anniversaire_BNI_Veyle Reyssouze (16) (Copier).JPG
Né en novembre 2016, ce réseau d'entrepreneurs et de décideurs a généré plus de trois millions d’euros d'apport d'affaires par recommandations entre ses membres lors de sa deuxième année d’existence.

FOOTBALL : Un salon Antoine Griezmann à l’UF Mâconnais

SALON GRIEZMANN UFMACON.jpg
C’était un des objectifs du président Stéphane Margand dans son projet Ambition 2017-2020 : proposer une salon Antoine Griezmann au sein du club house de l’UFM, club formateur de l’international mâconnais.

ECONOMIE : C'est parti pour le 32ème congrès Cobaty, à Mâcon !

Collage COBATY Macon.jpg
COBATY, l’Association Internationale des Décideurs de l’Acte de Bâtir, a lancé à Mâcon son 32ème congrès sur le thème de "l'économie circulaire appliquée au bâtiment".

ECONOMIE : Le BNI de Mâcon 1er en Rhône et Saône-et-Loire

BNI TALENTS MACON MATINALE 27SEPT.jpg
L’annonce a été faite ce matin par sa présidente sortante Nathalie Adnot (Le Conservateur) à l’occasion de la matinale du BNI.

CHAINTRÉ : Les Mégalodons à la découverte du centre équestre !

Rentre_equestre_Megalodons_sept18 (15).JPG
Ce cercle amical de décideurs a fait sa rentrée ce jeudi soir au centre équestre de Mâcon-Chaintré. L’affluence (58 personnes) et la convivialité étaient au rendez-vous.

ECONOMIE : Une rentrée pleine de débats passionnants à la CPME 71

CPME71 BISTROT7.jpg
Une quinzaine de membres actifs de la CPME 71 se sont retrouvés vendredi 13 juillet au restaurant « Les Tuileries » à Mâcon pour la dernière réunion du semestre.