samedi 11 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

CAVE_LUGNY.jpg

Communiqué

 

Présente depuis 42 ans aux Etats-Unis, la Cave de Lugny poursuit son aventure américaine en scellant un partenariat avec Deutsch Family Wine & Spirits, et en lui confiant l’exclusivité de la vente de ses vins, notamment les :

- Mâcon-Villages La Côte Blanche

- Mâcon-Lugny Les Charmes

- Mâcon-Lugny Cœur de Charmes

- Mâcon-Lugny La Carte

Cette alliance s’annonce des plus propices entre les deux partenaires, qui y voient chacun une opportunité de développement très excitante. Les atouts de la Cave de Lugny, avec ses Chardonnay de Bourgogne purs et non boisés, ainsi que leur positionnement sur le marché d’entrée du haut de gamme (ou « low lux »), sont aujourd’hui en parfaite adéquation avec les aspirations de développement de Deutsch Family. En effet, ce segment de vins commercialisés entre 13 et 25 $ est actuellement en plein essor, offrant ainsi aux deux entreprises de nouvelles opportunités.
Mais au-delà du marché, c’est avant tout une nouvelle histoire basée sur des valeurs communes fortes :

- une histoire humaine où les 236 familles de vignerons se retrouvent dans l’état d’esprit de l’entreprise américaine qui, en 35 ans, est devenu le 6ème opérateur en vin du pays, tout en restant familial

- une volonté croisée de travailler dans la durée


Cette collaboration donne les moyens à la Cave de Lugny d’accroître sa présence dans tous les états américains, et à Deutsch Family Wine & Spirits, de renforcer la puissance de son groupe construit uniquement autour de marques fortes et pérennes.

Cet accord porte sur un marché actuel de 45 000 caisses de 12 bouteilles.

Un chiffre d’affaires record en 2016

Pour celle qui est devenue le fer de lance des appellations Mâcon, c’est bien son nouveau positionnement stratégique annoncé il y a 4 ans qui porte ses fruits. Avec 80 000 hl de vin commercialisés en une année, la Cave de Lugny a réparti son activité entre la vente en vrac et la vente en conditionné dont 5,5 millions de cols. Des données qui lui permettent, malgré un léger recul sur la vente à l’export, de réaliser une augmentation de son chiffre d’affaire de + 13,3 % par rapport à 2015, et qui s’expliquent par :

•    une offre large de qualité avec un grand nombre de lieux-dits (Macon-Lugny La Carte, Les Charmes, Cœur de Charmes, Macon-Chardonnay Les Béluses, Mâcon-Peronne En Chassigny) issus de terroirs et de zones géographiques différenciés qui démontrent la belle diversité de cette région,

•    le fort potentiel de l’appellation Crémant de Bourgogne, actuellement en plein développement, pour laquelle la Cave de Lugny est aujourd’hui identifiée comme le premier producteur de vin de base (10% de la production totale),

•    les résultats de son exigence qualité mené en parallèle de son perpétuel travail de valorisation du territoire.

MÂCON : Metso Outotec, partenaire des industries de demain dans les granulats, minéraux, métaux et du recyclage, démarre ses activités

METSO OUTOTEC MACON.jpg
Alors que la transformation durable des ressources naturelles mondiales devient la norme dans les industries, Metso Outotec est le moteur de cette transformation. Rea Björkqvist, directrice général de Metso France SAS, et Renaud Lapointe, vice-president Business and Product Management, Aggregates, ont déployé le nouveau drapeau Metso Outotec ce matin à Mâcon, siège français.

MACON : Deux jeunes créatrices mâconnaises s’installent dans la boutique éphémère

boutique éphémère juin.jpg
Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

PIERRECLOS : Le village accueille le 1er Comptoir de campagne de Saône-et-Loire

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 1.jpg
Une entreprise créée par Sylviane Barcet et Virginie Hils, originaires du Lyonnais et dont la devise est désormais « Favoriser le "made in chez moi" au profit du "made in chinois". » Petite histoire et explications.

Mesures en faveur de l’apprentissage : l’ESMP vous accompagne dans le recrutement de vos futurs talents

Les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d’une aide exceptionnelle de l’Etat de 8.000 € pour l’embauche d’un majeur !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Trois nouveaux dispositifs d'aide aux commerçants et artisans, et un appel à la consommation

COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg
Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

Déconfinement : l’enquête CPME auprès de 3000 entreprises fait clairement apparaitre les difficultés de la reprise d’activité

Dans une entreprise sur deux (52%), l’ensemble des salariés a réintégré physiquement l’entreprise tandis que 41% maintiennent encore une partie, ou la totalité, de leurs effectifs en chômage partiel.

AUTOMOBILE - Marie-Guite Dufay : « Un plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle de la filière »

Le site de Sochaux est directement concerné, la Région Bourgogne - Franche-Comté y a investi plus de 7 millions d'€.

MÂCON-CHARNAY : L'Entretien surmonte la crise en investissant

LENTRETIEN CHARNAY 1905 - 7.jpg
Voilà une entreprise qui intervient dans un domaine incontournable : la propreté.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.