samedi 25 mai 2019
  • MACON WINE NOTE 2019 MACONINFOS - 1.jpg
  • ECO RANDO DECATHLON MACON INFOS2 - 1.jpg

VIOLENCE_CONJUGALE.jpg

Il aurait dû se présenter devant le tribunal de Grande Instance de Mâcon pour violences conjugales aujourd'hui, mais ni lui, ni sa compagne n'étaient présents.

Il faut croire que la violence a pris une place importante dans ce couple car les violences évoquées cet après-midi devant le tribunal ne sont que les dernières d'une longue série. Ayant déjà été jugé pour les mêmes faits peu avant, l’inculpé est en récidive, ce qui explique le jugement du tribunal : 9 mois de prison ferme.

 

Le 9 janvier, le couple boit l'apéro en famille jusqu'à ce qu'une dispute éclate entre les deux époux. Il commence par lui cracher au visage, un acte que l'avocate de sa femme juge « extrêmement humiliant ». A ce moment là, il est déjà très alcoolisé, la bouteille de Vodka sur la table vide. La dispute dégénère, il la prend au niveau du coup, lui tire les cheveux et lui donne un coup de pied dans le ventre. Heureusement pour sa femme, il est arrêté par sa soeur et son beau-frère. Pour se défendre, sa femme le griffe dans le visage, une blessure relativement profonde puisqu'il sera en incapacité totale de travail (ITT) pendant trois jours.

Malgré le témoignage de sa femme qui est corroboré par un certificat médical, des images et les déclarations des personnes présentes, le mari conteste cette version. Sa femme aurait été extrêmement agressive et déclenché la dispute. La seule chose qu'il veux bien admettre est qu'il l'aurait « éventuellement tiré par les cheveux ».

 

Ce n'est pas la première fois que la violence éclate entre les époux. Un an auparavant, il avait interdiction totale de s'approcher de sa femme, une ordonnance de protection qui a été levée entre temps à la demande de son épouse, qui souhaitait qu'il puisse intervenir dans l'éducation de leur petite fille de 5 ans.

Après cette dernière agression, sa femme a rompu tout contact avec son mari et quitté la région. Vu la gravité des actes, l'état de récidive et l'absence totale de remords du côté de l'époux, le tribunal le condamne à 9 mois de prison ferme.

 

Delphine Noelke

FUISSÉ : Un viticulteur blessé dans un accident de tracteur

FUISSE TRACTEUR TONNEAUX - 3.jpg
ACTUALISÉ à 17h55 : C'est une vitesse qui s'est enclenchée et a provoqué l'accident sur un terrain à fort dévers. Le tracteur a fait un tonneau.

MÂCON : bizarre et surprenant... le fait du nettoyeur de la Saône

VELO SAONE MACON 222.jpg
ACTUALISÉ - Le fin mot de l'histoire, une histoire qui met au jour une chose que sans doute peu de gens savent : la Saône est considérée par quelques uns.es comme une poubelle !...

MÂCON : MacDonald's Nord (à Sancé) ravagé par les flammes cette nuit

MACDO MACON SANCE - 5.jpg
ACTUALISÉ : La police scientifique se rend sur place cet après-midi pour tenter de déterminer la cause de cet incendie dévastateur. Le gérant de l'établissement annonce d'ores et déjà la reconstruction du Mac Donald's d'ici 6 à 9 mois maximum.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.