mercredi 24 avril 2019

AG UPMV 2017 - 3.jpg

Le 6 avril à Mâcon, l’Union des producteurs de vins Mâcon (UPVM) tenait son assemblée générale pour notamment voter le déploiement d’un réseau de générateurs de lutte contre la grêle. Un dispositif protégeant le vignoble Mâconnais, mais également celui du Beaujolais et les zones alentours. Explications.


La population mâconnaise va bientôt pouvoir dire merci à tous ses vignerons et agriculteurs ou bénévoles. En effet, la profession va s’attaquer à la grêle, ainsi, habitants et touristes vont pouvoir dormir tranquille lorsque les orages gronderont.


Président de l’Arelfa Bourgogne, Thiébault Huber, vigneron bio à Volnay (21), est venu présenter le dispositif de lutte choisi. En effet, il est déjà installé sur la Côte de Beaune et sur la Côte Chalonnaise. Depuis 2015 sur la Côte de Nuits aussi. Là-bas, après avoir subi de lourdes pertes plusieurs campagnes de suite, « nous ne voulions plus rester les bras croisés, sans rien faire », explique-t-il, visiblement toujours choqué par ces drames. Au départ, les vignerons avaient étudié la solution de filets protégeant les vignes. Une solution « efficace » mais chère, qui a un impact visuel, nécessite de nombreuses manipulations pour travailler et n’est pas autorisée dans le cahier des charges des AOC.
Le deuxième dispositif, toujours « avec une efficacité scientifique démontrée », est donc ce système « à vortex », ces ensemble de nuages enroulés en spirale, spécifique d'une dépression. Financée par Airbus, cette technologie a été mise au point près de Toulouse pour protéger les avions des impacts de grêle. Majoritairement implanté dans le Sud-Ouest, aujourd’hui 885 fonctionnent en France. 55 générateurs sont déjà opérationnels en Bourgogne. 1.319 grêlimètres permettent de suivre les impacts de la grêle. La solution ne garantit évidemment pas le risque zéro, celui-ci n’existant pas. Selon l’Anelfa, l’efficacité est d’environ 48 % pour éviter la formation de grêle. Et si l’orage est trop fort ou trop rapide, l’intensité de la grêle en serait tout de même diminuée de 50 %, soit potentiellement moins de dégâts au sol.


Recherche de bénévoles


Comment fonctionne ce système ? Les spécialistes parlent « d’ensemencer les nuages ». Les générateurs seront positionnés au Sud-Ouest des vignobles, d’où vient la majorité des orages. A partir d’un « risque » météo de 40 %, l’Anelfa déclenche l’alerte. « Nous avons déjà déclenché deux fois en dessous de ce seuil de prédiction », précise Thiébault Huber, qui sait la responsabilité de cette décision basée sur des prédictions météos.
Tous en même temps, les bénévoles déclenchent alors ces générateurs et le système de bruleur (acétone 100 % dégradé) pour créer « des poussières » d’iodure d’argent. Ces « multiples particules » seront aspirées par le nuage (courant ascendant), monteront (jusqu’à 12 km d’altitude), et se chargeront en eau. Plus lourds, ces agrégats d’eau retomberont avant d’être refroidis en altitude et être de "gros" grêlons dévastateurs, normalement. 143 générateurs seront nécessaires pour protéger tout le vignoble bourguignon. 20 de plus pour le Beaujolais. Une protection "anti-grêle" couvrant dès lors plus de 45.000 ha avec l’Yonne ! Le réseau est en train d’être implanté mais il manque encore des bénévoles. La FDSEA de Saône-et-Loire fait appel à son réseau d’agriculteurs.


Les vignerons payent pour vous


« Le transport et les recharges coûtent le plus cher », annonce Thiébault Huber qui a un budget prévisionnel « autour de 290.000 € par an ». Aucun assureur n’a pourtant voulu financer. Les vignerons payeront donc pour tous les habitants autour des vignobles. Comme d’autres ODG gérant les AOC, l’Union des producteurs de vins Mâcon a voté une cotisation de 8 €/ha. « C’est assez ridicule comparé aux dégâts » évités.


Pas de pollution ?


Et qu’on ne leur soulève pas une énième polémique sur une éventuelle pollution, s’énerve déjà Thiébault Huber. « Je suis vigneron en biodynamie. Depuis 2014, ce système fonctionne chez nous. Depuis 2015, nous faisons des mesures sur nos vignes. La quantité d’iodure d’argent retrouvé était de 2 grammes par hectare (10.000 m2) en 2015 et 3g/ha en 2016 sur vigne. En bio, je mets largement plus de cuivre que ça ! » (jusqu’à 30 kg/ha/5 ans autorisés, NDLR), pour se protéger des maladies (mildiou et oïdium principalement, NDLR), tranche le vigneron de Volnay. Des prélèvements de sol et d’eau pour analyse seront tout de même effectués, en début et fin de campagne pour vérifier.
Par le passé déjà, d’autres systèmes similaires fonctionnaient. Ancien chef du service viticole à la Chambre d’Agriculture, Robert Boidron rappelait que dans les années 1970-1980, une trentaine de stations étaient en test dans les gendarmeries, permettant les permanences de jour et de nuit. Vigneron de Pierreclos et ancien président du BIVB, Marc Jambon évoquait aussi l’épandage directement dans les nuages par avion, arrêté car « certains reprochaient que la grêle frappait plus de l’autre côté de la Saône », le système ne "tuant" pas les orages qui continuent leurs courses destructrices.

 

Pour le président de l’UPVM, Jérôme Chevalier, protéger les vignes, les vignerons et les populations locales des dégâts de la grêle, « c’est aussi ça qui contribue au bien vivre ensemble ».


Cédric Michelin

Notre partenaire L'Exploitant agricole

de Saône-et-Loire

AG UPMV 2017 - 2.jpg

AG UPMV 2017 - 1.jpg

BASKET : Entrepreneurs.ses, rendez-vous avec les Pinkies du CBBS jeudi soir

Rejoignez la belle aventure de ce club qui porte très haut les couleurs locales. Les Pinkies, 1ères de LF2, ont en effet une chance d'accéder au 1er échelon national et professionnel à l'issue des playoffs.

VARENNES-LÈS-MÂCON : Soirée conviviale et bilan très satisfaisant pour le CAP XV

CAP XV soiree avril 2019 1.jpg
Les partenaires du Cap XV se sont retrouvés ce jeudi chez Starter Motos 71, Henri De Almeida Créations et DCA71. Ce rendez-vous mensuel a permis au président David Cornu de dresser un petit bilan du club partenaires, créé il y a trois ans…

MÂCON : Le Cap XV à la table de la Maison des Vins et du restaurant Bruut

CAPXV BRUUT MAISON VINS MACON - 10.jpg
Nouveau rendez-vous en afterwork ce jeudi soir pour les partenaires de l'AS Mâcon rugby.

FUISSÉ : Le BNI Talents de Mâcon met le paquet pour séduire les entrepreneurs-ses

BNI TALENTS MACON 14MARS - 13.jpg
Réunis ce jeudi soir au domaine Luquet à Fuissé, les membres du BNI (Business Network International) Talents de Mâcon ont proposé une soirée VIP, rassembalnt un peu plus de 100 personnes, responsables de clubs service, chef d'entreprise, et élus.

REGION DE MÂCON : C’est parti pour les Mégalodons 2019 !

MEGALODONS MACON 2019 - 18.jpg
Une cinquantaine d’entrepreneurs-ses sont venus-es partager un peu d’histoire ce jeudi soir à l’Académie avant de faire part de leur activité et de leur actualité.

REGION DE MÂCON : Ils se préparent à être entrepreneurs-es

CLUB JEUNES ENTREPRISES CCI71 FEV20191.jpg
Le Club des créateurs et jeunes entreprises s'est réuni pour le p'tit dej à la CCI 71 jeudi dernier. Deux d'entre eux ont évoqué leur projet.

GRAND DEBAT NATIONAL : La CPME 71 très active avec son bistrot PME

CPME71 BISTROT11012.jpg
Les unions départementales de la CPME organisent, en amont de la grande concertation nationale, des réunions permettant de recueillir des propositions innovantes sur les thématiques retenues par le gouvernement. La CPME 71 s'est évidemment emparée de la chose en proposant son bistrot PME mensuel orienté dans ce sens.

ÉCONOMIE - Café des start-ups : "2019 sera un nouveau grand cru pour la création de start-ups"

Café des startups Mâcon 2019.jpg
La 199ème édition du « café des startups » de Mâcon a accueilli ce jeudi matin Sylvie-Nuria Nouger, auteure d’un livre publié l’an dernier intitulé « Donnez du sens à vos décisions ».

ROMANÈCHE-THORINS : Le Tango Business Club en visite à la tonnellerie Dargaud-Jaegle

TONNELERIE JAEGLE DARGAUD - 11.jpg
Jean-Marcel Jaegle, partenaire de l’ESPM depuis 3 ans, dirige depuis 1987 la tonnellerie qui porte son nom et celui de son grand-père. En ce frais matin de jeudi, c’est son entreprise, située à Romanèche-Thorins, que le Tango business club a visité.

ÉCONOMIE : Le BNI Veyle Reyssouze, un groupe convivial et performant !

2ans_Anniversaire_BNI_Veyle Reyssouze (16) (Copier).JPG
Né en novembre 2016, ce réseau d'entrepreneurs et de décideurs a généré plus de trois millions d’euros d'apport d'affaires par recommandations entre ses membres lors de sa deuxième année d’existence.

FOOTBALL : Un salon Antoine Griezmann à l’UF Mâconnais

SALON GRIEZMANN UFMACON.jpg
C’était un des objectifs du président Stéphane Margand dans son projet Ambition 2017-2020 : proposer une salon Antoine Griezmann au sein du club house de l’UFM, club formateur de l’international mâconnais.

ECONOMIE : C'est parti pour le 32ème congrès Cobaty, à Mâcon !

Collage COBATY Macon.jpg
COBATY, l’Association Internationale des Décideurs de l’Acte de Bâtir, a lancé à Mâcon son 32ème congrès sur le thème de "l'économie circulaire appliquée au bâtiment".

ECONOMIE : Le BNI de Mâcon 1er en Rhône et Saône-et-Loire

BNI TALENTS MACON MATINALE 27SEPT.jpg
L’annonce a été faite ce matin par sa présidente sortante Nathalie Adnot (Le Conservateur) à l’occasion de la matinale du BNI.

CHAINTRÉ : Les Mégalodons à la découverte du centre équestre !

Rentre_equestre_Megalodons_sept18 (15).JPG
Ce cercle amical de décideurs a fait sa rentrée ce jeudi soir au centre équestre de Mâcon-Chaintré. L’affluence (58 personnes) et la convivialité étaient au rendez-vous.

ECONOMIE : Une rentrée pleine de débats passionnants à la CPME 71

CPME71 BISTROT7.jpg
Une quinzaine de membres actifs de la CPME 71 se sont retrouvés vendredi 13 juillet au restaurant « Les Tuileries » à Mâcon pour la dernière réunion du semestre.

BASKET : Les sponsors du CBBS terminent en beauté et en nombre à Jaevi

CBBS JAEVI - 7.jpg
Jeudi soir, le complexe Jaevi, sponsor du club basé au rond-point de l’Europe à Mâcon, a accueilli joueuses, dirigeants et partenaires du Charnay Basket Bourgogne du Sud pour la dernière soirée partenaires de la saison. Le président a annoncé un possible changement de nom du club.

SAONE-ET-LOIRE : La CPME 71 à l'heure du renouveau

CPME 71 MACON5.jpg
Soumises à de fortes turbulences à l'époque des élections à la Chambre de commerce et d'industrie, la CPME reprend vit grâce à son secrétaire général, qui n'a jamais perdu la foi.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Le CJD plaide pour la paix économique

CJD PLENIERE OUVERTE (1).JPG
Dans le cadre d’une conférence plénière ouverte, la section Mâconnais Val de Saône du Centre des Jeunes Dirigeants (Cjd) a accueilli près de 100 décideurs ce mardi soir au château des Broyers.

ECONOMIE : Les Vendredis de l'Entreprise en visite chez Faab Fabricauto

Vendredis_entreprise_27_04_2018_0002.jpg
11e édition ! Ce vendredi a eu lieu la visite d’une entreprise mâconnaise organisée par la municipalité de Mâcon. Sous les « feux de la rampe », ce fut le tour de la société FAAB FABRICAUTO, entreprise spécialisée dans la fabrication de plaques minéralogiques.

DÎNER DES MÉGALODONS : Les acteurs économiques investissent la caserne des pompiers de Mâcon !

MEGALODONS AVRIL 18 (1).JPG
Martial Perrachon, le nouvel animateur du cercle, a voulu innover en proposant le dîner mensuel chez les pompiers de Mâcon. Cette rencontre entre deux mondes bien distincts avait notamment pour but de sensibiliser les entrepreneurs aux problèmes de prévention et de sécurité.

ECONOMIE – AG de la CAPEB 71 : Que l'Education nationale ouvre ses portes aux artisans du bâtiment !

CAPEB71 AG2018 ARTISANS BATIMENT7.jpg
Réunis en assemblée générale vendredi soir à Igé, les adhérents ont abordé la question de la main d'oeuvre, par les prismes de la formation professionnelle et de l'emploi. Avec une diatribe contre l'Education nationale...