CAFE START UP MACON MAI 2017 - 1.jpg

Comme chaque jeudi, le café se tenait dans les locaux de Scribes à la Cité de l'Entreprise. Une vingtaine de personnes était présente. Le sujet annoncé : les aides et accompagnement Premice et BPI France.

Gregory Monnot, pour Premice, a tout d'abord expliqué les critères d'obtention des prêts ainsi que les accompagnements possibles.

La fonction de Premice est d'accompagner les TPE, PME, ou PMI qui ont des projets qui émanent de la recherche, soit un projet d'un laboratoire de recherche, soit un projet adossé à un laboratoire de recherche. Depuis 2013 les applications smartphones ou WEB peuvent faire partie des projets aidés. Premice intervient à l'amorçage des projets pour des entreprises ayant moins de 1 ou 2 ans avec l'ambition de faire décoller des projets à fort potentiel. Il faut bien sÛr apporter des éléments nouveaux, si un brevet peut être déposé, c'est un atout supplémentaire.

Premice peut accompagner, accueillir, héberger les entreprises ayant un projet innovant sur tout le territoire national. Ils aident à étudier la faisabilité des projets avant que ne soit abordé le financement.

Mais Premice se donne aussi d'autres actions : créer de l'émulation, générer et détecter des projets, monter des challenges et des défis entrepreneuriaux.

 

Pour réaliser le projet, il faut un accompagnement financier, et c'est Simon Demarelatrous chargé d'affaires innovation chez BPI France qui expliquera l'aide qu'ils peuvent apporter.

En France ce sont 80 000 entreprises qui sont accompagnées et 24 milliards d'euros qui sont mobilisés. « Un projet peut échouer » dit Simon Demarelatrous « mais ce ne doit pas être pour un problème financier. »

Pour bénéficier de l’aide, il faut toujours répondre à un critère d'innovation et répondre à un besoin client mal couvert. Les projets sont co-instruits avec Premice. 

Développement de prototypes, phase d'amorçage de R&D, clôture d'un plan de financement, augmentation de BFR, recrutement de commerciaux, voyages à l'étranger, BPI intervient en agrémentant les prêts des partenaires financiers.

Et pour accompagner les start-up devant les investisseurs, Pascal Semy présentera lors du café du 1er juin l'art du pitch.

Premice : Gregory Monnot - 06 46 17 10 91 - www.premice-bourgogne.com

BPI : Simon Demarelatrous - 06 40 14 35 55

 

La parole a ensuite été donnée à Christian Guy et Louis Ramond.

Christian Guy est fabricant de produits de sécurité. Sa société s'appelle G'Safety et propose notamment des couvertures et protections de fosses de travail pour les garages, des garde-corps de sécurité pour les travaux en hauteur entre autres. Il est installé aujourd'hui à Dompierre les Ormes.

Aujourd'hui, en collaboration avec Louis Ramond, ils se lancent sur un marché différent, plus dans le domaine des loisirs. Ils ont créé des bacs de jardinage hors sol avec un public ciblé, les écoles, et des grills à destination des familles ou des collectivités. Les atouts :

- les bacs de jardinage sont faits avec du bois du Morvan, avec réserve d'eau, plusieurs tailles disponibles, prix entre 240 et 360 euros

- les grills avec cuisson horizontale ou frontale, le foyer est pivotant pour permettre un rangement optimum, prix entre 800 à 1400€.

Leur présence aujourd'hui était une demande pour trouver des relais ou des réseaux pour monter la structure commerciale de ces produits.

Danièle Vadot

 

CAFE START UP MACON MAI 2017 - 5.jpg

CAFE START UP MACON MAI 2017 - 4.jpg

CAFE START UP MACON MAI 2017 - 3.jpg

CAFE START UP MACON MAI 2017 - 2.jpg

CAFE START UP MACON MAI 2017 - 7.jpg

CAFE START UP MACON MAI 2017 - 6.jpg