vendredi 18 janvier 2019

 Printemps_handicap_mâcon_2017_0011.jpg

Communiqué

Pour sa 6ème édition, le Printemps du Handicap 2017, organisé par l'Association nationale de défense des Malades, invalides et handicapés (A.M.i) et de nombreux partenaires dans la région de Mâcon (comme l'APF, La Cave à Musique, LSR, l'Embobiné, Handisport, Polysémie Contemporaine, etc.), du bassin minier et du Chalonnais, prévoit divers rendez-vous ouverts à tous publics : randonnées, pièces de théâtre, conférences, films, expositions, tournois sportifs, et ce afin de promouvoir le mieux vivre ensemble entre personnes en situation de handicap et personnes valides.

Cette année, du 29 mai au 2 juin, a également été organisée une semaine de sensibilisation au cours de laquelle des adhérents de l’A.M.i ont rencontré les directions de différents lieux publics et entreprises privées. Ces rencontres devaient être positives, en montrant ce qui est réalisé dans ces établissements pour assurer le respect du stationnement qui leur est réservé, un accès facile, la priorité des personnes handicapées lors des passages aux caisses ou guichets, etc. Nous avons contacté une dizaine de magasins et d’institutions publiques : certains n’ont jamais répondu à nos emails ni à nos messages téléphoniques, et certains ont affirmé qu’ils n’avaient pas besoin de nous pour savoir comment accueillir au mieux, chez eux, les personnes en situation de handicap…

Heureusement, trois établissements ont accepté de nous recevoir, et nous les en remercions encore !

 

C’est ainsi que nous avons pu nous rendre au Cinémarivaux où nous avons pu estimer ce qui a été mis en place au cours des quatre dernières années pour faciliter aux personnes en situation de divers handicaps l'accès non seulement au lieu (ascenseur, caisse prioritaire, etc.), mais aussi aux films eux-mêmes (sous-titrages et audiodescription).

Les remarques de deux adhérents à mobilité réduite importante (fauteuil roulant et déambulateur) ont permis de mettre le doigt sur certains aspects à modifier, tels que la lourdeur des portes des toilettes et des salles et l’accès à l'ascenseur qui ne peut pas se faire sans accompagnement depuis le parking souterrain.

Avec le directeur, il a été convenu qu’il faudrait améliorer la signalétique et la communication pour que les handicapés sachent qu'ils peuvent demander de l'aide et accéder à des films adaptés à leurs besoins, ainsi que veiller à ce que les hôtes de guichet, plus attentifs, fassent passer les handicapés en priorité aux caisses.

Ce fut une rencontre agréable et fructueuse !

 

Lors de notre rendez-vous chez Babou (Ets Nicolas), les membres de la direction nous ont expliqué ce qui a été fait pour les personnes en situation de handicap dans leur magasin. Pourquoi, par exemple, n’y a-t-il pas de rideau au vestiaire réservé aux handicapés ? Parce que s’il y en avait un, la cabine serait utilisée par des personnes valides... Il suffit donc que la personne handicapée demande le rideau aux caisses. C’est juste une façon de contrer les incivilités de certains clients !

La caisse réservée aux personnes handicapées, aux normes, n'est pas toujours ouverte, mais la direction nous a assuré qu’elle veillerait à ce que les hôtes de caisse soient vigilants et fassent passer les personnes en situation de handicap en priorité. Quant à la difficulté, voire l’impossibilité pour certains handicapés de prendre des affaires dans les rayons, ce problème peut être résolu : il suffit de demander l’aide d’un membre du personnel, et une communication devrait également être mise en place dans le magasin sur le sujet. Nous avons tous apprécié ces échanges chaleureux et productifs ! 

 

Lors de notre arrivée à l’hôpital, nous avons pu nous garer sans problème…
Certes, il y avait une voiture sans macaron garée sur une place réservée aux personnes handicapées, mais une seule, ce qui est rare !

Et, tout comme devant le Cinémarivaux, Babou ou d’autres lieux à Mâcon, lorsque des automobilistes sans carte de stationnement se garent sur les emplacements réservés, il s’agit ici d’un manque de savoir-vivre, et n'est pas directement du ressort de ces établissements…

Les deux responsables de l'hôpital qui nous ont accueillis nous ont clairement indiqué qu’ils étaient demandeurs de ce genre de rencontres qui leur permettent de mieux appréhender les difficultés d’une personne en situation de handicap quand elle arrive à l’hôpital. Et comme l'hôpital est actuellement en train de faire des travaux de rénovation et d'aménagement, cela leur a été très utile que nous pointions les aspects négatifs, comme le passage en caisse centrale, par exemple, où la priorité n'est pas toujours donnée aux handicapés en dépit de la signalétique sur le sujet, et où on ne peut pas s'asseoir. Nous avons parlé d’autres améliorations qui pourraient être apportées pour que le parcours d'un patient en situation de handicap (malvoyant, malentendant, à mobilité réduite ou déficients intellectuels) ne soit plus un parcours du combattant !

Et nous avons conclu sur les aspects positifs, à savoir, en particulier, l'esprit de service, la disponibilité et la sympathie (au sens 1er du terme) du personnel soignant. Nous avons quitté l’hôpital, satisfaits de cet entretien, aimable et constructif !

Tout est une question de communication, finalement. Et quand le matériel, l'équipement, les machines font défaut, il n'y a pas mieux que le contact avec l'autre, la générosité et le service. Quand la loi ne suffit pas, il n’y a pas mieux que l’humain pour promouvoir le vivre ensemble !

 

Association nationale de défense des Malades, invalides et handicapés (A.M.i)

 

Photo d'accueil : une voiture en stationnement illicite sur une place réservée aux personnes en situation de handicap

 

Printemps_handicap_mâcon_2017_0001.jpg

Printemps_handicap_mâcon_2017_0004.jpg

 Maryline devant l'ascenseur permettant d'accéder au parking du Cinémarivaux

Printemps_handicap_mâcon_2017_0005.jpg

Maryline dans une des salles du Cinémarivaux, sur l'emplacement réservé aux handicapés

Printemps_handicap_mâcon_2017_0007.jpg

La cabine d'essayage réservée aux handicapés chez Babou

Printemps_handicap_mâcon_2017_0009.jpg

La caisse réservée aux handicapés chez Babou

Printemps_handicap_mâcon_2017_0002.jpg

Les représentants de l'A.M.i et ceux de la direction de l'hôpital de Mâcon

 

SYDESL 71 : Des enjeux énergétiques importants pour le département en 2019

Voeux SYDESL  2019.jpg
Le président du syndicat départemental d’énergie de Saône-et-Loire (SYDESL 71) Fabien Genet a parlé des projets pour l’année en cours lors de ses vœux aux collaborateurs et partenaires ce jeudi.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Les grands chantiers 2019 passés en revue par Jean-Patrick Courtois

VOEUX MBA 2019 - 1.jpg
Traditionnelle cérémonie des voeux pour la MBA ce soir à la salle des fêtes de Sancé. L’occasion pour le président de rappeler quelques grands chantiers qui vont faire les temps forts de l’année 2019.

PHOTOS : Une grue d'Italie pour le chantier de la cathédrale Saint Vincent

montage grue cathédrale Saint VincentMâcon.jpg
Les travaux généraux de restauration de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon passent à une nouvelle étape, avec l’arrivée d’une grue pour les travaux au toit du bâtiment.

SAONE-ET-LOIRE : Les Gilets Jaunes sommés de démanteler leurs campements illégaux

Celui de Sennecé-les-Mâcon, situé sur un terrain privé, a été démantelé ce mercredi.

MJC DE L'HÉRITAN : Le sucre, attention danger !

Sucre (2).JPG
Diane Molinaro, naturopathe, a animé ce mercredi soir un atelier bien-être consacré au sucre.

MACON : 1ère réunion de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté

ambassade confreries Bourgogne Mâcon 2019 réduite.JPG
Les représentants de plusieurs confréries bourguignonnes étaient à Mâcon ce mercredi 16 janvier pour leur première réunion de l’année de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.