mercredi 16 janvier 2019

RANDO OENOLOGIQUE VERGISSON.jpg

Quel endroit se prêterait mieux à la dégustation d'un blanc mâconnais que la roche de Vergisson qui surplombe avec ses 483 mètres d'altitude le doux paysage mâconnais et la vallée de la Saône ?

 

Historien et géographe diplômé, viticulteur et fin connaisseur du terroir, Emmanuel Nonain propose tout au long de la belle saison, en partenariat avec la Maison du Grand Site Solutré Pouilly Vergisson, une expérience œnologique insolite : lors de l'ascension d'une des deux roches, le conférencier partage pendant deux heures son savoir. Entre géologie, archéologie et œnologie, les participants ont la possibilité de découvrir le terroir sous différents aspects, le tout couronné par une dégustation de vins mâconnais au sommet.

 

Samedi après-midi, une dizaine de curieux s'est retrouvée au pied de la roche de Vergisson pour la dernière randonnée de la saison. Sous le soleil et dans la bonne humeur, le petit groupe a d'abord appris a connaître le cépage mâconnais par excellence, le Chardonnay. Feuillage, maladies puis sa taille en arcure, la version mâconnaise de la taille Guyot typiquement bourguignonne, n'ont dorénavant plus de secrets pour les participants de l'ascension.

 

Avec ces connaissances de base en poche, le groupe peut se mettre en marche. L'occasion pour certains de s'approcher du guide pour poser des questions qui leur tiennent à cœur, notamment sur les pesticides et les insecticides. Sujet d'actualité, nombre des randonneurs ont voulu en savoir plus sur les produits que certains entre eux voient régulièrement dispersés dans les vignes en proximité de leurs lieux d'habitations. Mais Emmanuel les rassure « Nous sommes aujourd'hui face à des contrôles draconiens en ce qui concerne les normes de traitement, surtout aux Etats-Unis qui est notre premier pays d'export. Tout ce qui se fait naturellement est meilleur, mais d'un autre côté, nous ne pouvons pas tous cultiver en bio comme au XIXème siècle ».

Ici, le guide donne une perspective d'historien en expliquant aux participants que les parcelles étaient à ce moment-là bien plus petites et les viticulteurs étaient des paysans qui pratiquaient la polyculture. En raison des parcelles bien plus grandes que doivent cultiver les viticulteurs d'aujourd'hui, et surtout avec la demande de vin en hausse, il estime qu'il est important de « trouver un compromis. » Au moins, rassure-t-il, les traitements agressifs et très nocifs des années 80 appartiennent au passé, avant tout pour ne pas sur-traiter les sols.

 

Après une vingtaine de minutes, le groupe fait une première halte sur un versant de la roche. Sous les yeux des amateurs de vins, la vallée de la Saône et le vignoble du Pouilly-Fuissé au-dessus duquel trône majestueusement la Roche de Solutré. Occasion pour les randonneurs de faire quelques belles photos de souvenir.

Pour le géographe l'occasion d'analyser le « squelette géologique de la Bourgogne ». Au temps des dinosaures il y a quelques centaines de millions d'années, les randonneurs auraient mieux fait de s'équiper d'un tuba et de palmes au lieu de leurs chaussures de rando. En effet, le paysage devant eux était complètement recouvert d'une mer peu profonde et chaude avec une activité bactérienne intense, ce qui a eu pour conséquence le développement de récifs coralliens et de dépôts sédimentaires. Puis, il y a 25 millions d'années, deux continents entrent en collision, et la chaîne alpine ainsi que le massif central dont fait partie le Mâconnais, se forment. Les deux roches ne sont donc rien d'autre que des récifs coralliens qui ont résisté à l'érosion.

 

Quelle image poétique ! Ne serait-ce pas le moment de citer notre cher Lamartine ? Heureusement, Emmanuel a pensé à tout. Là, où nous voyons aujourd'hui un paysage verdoyant couvert de vignes qui font de temps à autres place à des près et des forêts d'un vert profond, Lamartine, lui, ne voyait au XIXème siècle qu'un « comté aride et triste » avec des « collines grises » et « une roche qui perce le sol maigre ». En effet, cela ne fait pas si longtemps que la forêt a trouvé sa place dans notre paysage. « On s'affole à cause de la pyrale du buis, mais finalement, elle va ramener le paysage à ce qu'a aperçu Lamartine » blague le guide.

 

Eclairci, le petit groupe reprend la route – on commence à avoir soif et le sommet n'est plus loin. Quelques minutes plus tard, le « tour de force » est enfin joué, la dégustation peut commencer avec vue sur la roche voisine. Selon la pyramide des appellations mâconnaises, le viticulteur fait goûter d'abord un Mâcon Villages 2014 de la cave de Lugny. Facile d'accès, fruité et frais, il donne envie de connaître la suite. Emmanuel poursuit la dégustation avec un blanc plus complexe, un Mâcon Chardonnay 2014 de sa propre production qui a du succès. Puis la dégustation s'achève avec un Saint-Véran bio du lycée viticole de Davayé.

 

Une participante lance : « vous faites la même balade l'année prochaine ? Comme ça, on ramène des huîtres ! »

« Justement, des huîtres, on en a pleins sous nos pieds. Malheureusement, elle ne sont plus consommables ... »

 

Puis, le soleil commence à descendre vers l'horizon – il est temps de partir. Ravi de cette expérience ludique et légèrement égayé après ces verres de vin, le groupe attaque la descente avec le sentiment d'avoir passé un bon moment, tout en découvrant quelques unes des multiples facettes qu'offrent notre terroir.

 

Delphine Noelke

 1experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017----33.jpg

 experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 1.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 2.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 3.jpg

Analyse des nervures, des lobes et de la forme de la feuille

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 4.jpg

La feuille du Chardonnay

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 5.jpg

Le groupe se met en marche en direction du sommet

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 6.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 7.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 8.jpg

La plaine bressane avec en premier plan le lycée viticole de Davayé

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 9.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 10.jpg

 Vue sur sa voisine "star" : la Roche de Solutré

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 11.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 12.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 13.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 14.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 15.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 17.jpg

Emmanuel Nonain cite Lamartine

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 18.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 21.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 22.jpg

La degustation peut commencer. Entre l'eau et le vin, le dernier a bien plus de succès

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 23.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 24.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 25.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 27.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 28.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 29.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 30.jpg

Comme la nature est bien faite : elle a même prévu des emplacements pour les bouteilles

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 31.jpg

experience-oenologique-ascensionelle-roche-vergisson-aout-2017- - 32.jpg

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.

MÂCON : La gestion du stress au programme de la MJC de Bioux

Laetitia_Ponelle_Relaxologie_Mjc_Bioux_100118 (1).jpg
Apprendre à gérer l'impact du stress, voici ce que propose, à la MJC de Bioux, Laëtitia Ponelle, Relaxologue Biosappia.

MACON : Il veut faire de cette péniche abandonnée un lieu de fête

Collage péniche.jpg
Un sacré projet que macon-infos vous détaille.

SAÔNE-ET-LOIRE - André Accary : « Faisons confiance à ce qui fait battre le coeur de la France »

VOEUX 2019 PREFET ET ACCARY - 7.jpg
"Je préfère 2018 à 1918" a dit le préfet Jérôme Gutton. Les deux hommes présentaient ce mardi soir des voeux communs à l'espace Duhesme à Mâcon aux coprs constitués.