lundi 30 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

VIGNES ROMANECHE PAYET DIRX - 3.jpg

C’est une réunion de crise assez technique qui a eu lieu au Caveau du Moulin à vent ce mercredi 23 août, concernant le grélage des années 2016 et 2017 subi par les communes de Chénas et  de Romanèche-Thorins.

Réunion qui a vu prendre place autour de la table le député Benjamin Dirx, le préfet Gilbert Payet, le président du Cru Moulin à Vent Didier Pin, les maires de Romanèche Thorins et de Chénas Maurice Cochet et Jacques Duchet, ainsi que quelques acteurs de la filière viticole.

Le but était de faire le point sur le grélage de 2016 et celui du mois de juillet 2017. Au passage, des sujets comme l’harmonisation fiscale, les assurances climat, les problèmes de trésorerie et quelques autres ont été abordés.

La réunion fut animée mais constructive. Politiques et représentants de l'Etat sont bien au fait de la mauvaise situation des viticulteurs du Cru Moulin à Vent, touchés par la grêle, et travaillent "d’arrache pied" pour trouver des solutions qui pourraient être, par exemple, un report des charges sociales sur les vendangeurs, des prêt à taux zéro, ou des achats de vendange.

Il est à noter que le Cru Moulin à vent est à cheval entre le Rhône (Chénas) et la Saône-et-Loire (Romanèche). Les deux communes ont été impactées par la grêle pratiquementà 100%. Il faudra attendre la fin des vendanges 2017 pour savoir de combien est la perte par hectare.

Benjamin Dirx a créé les Etats généraux de la Vigne et du Vin et compte bien apporter tout son soutien aux viticulteurs. Il travaille notamment sur l’harmonisation administrative pour lutter contre les distorsions qui malheureusement existent.

Jean-Luc Raquin

VIGNES ROMANECHE PAYET DIRX - 1.jpg

VIGNES ROMANECHE PAYET DIRX - 7.jpg

VIGNES ROMANECHE PAYET DIRX - 5.jpg

VIGNES ROMANECHE PAYET DIRX - 4.jpg

VIGNES ROMANECHE PAYET DIRX - 2.jpg

Coronavirus - Covid-19 : 36 décès en Saône-et-Loire ; 167 personnes sorties d'hospitalisation

L'hôpital de Mâcon a aujourd'hui 99 personnes hospitalisées pour coronavirus - covid-19. Par ailleurs, "le contexte épidémique actuel est propice aux rumeurs et aux arnaques en particulier sur internet" alerte le préfet.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.