samedi 26 mai 2018
  • CUO_MACON_AFFICHE_2018.jpg
  • DROLE_DE_DAMES_THEATRE_MACON3.jpg
  • 30 MIN STATIONNEMENT GRATUITES
  • SENIORS SEQUANE MACON HABITAT

VENDANGES LUGNY DIRX DEPUTE 2017.jpg

Le député s’est rendu à la cave de Lugny vendredi pour rencontrer le président Marc Sangoy et d’autres professionnels coopérateurs. En cette période intense de vendanges, les discussions ont vite tourné autour des injustices que vivent les caves coopératives.

On sait le monde viticole tourmenté par les maladies de la vigne, la question des pesticides, et par les risques d’intempéries. Mais ce vendredi, c’est un autre problème qui exaspérait les viticulteurs coopérateurs : la décision purement administrative de réduire les heures de vendanges à 60h au lieu des 66 prévues et entérinée dans la convention collective.

« On ne comprend pas cette décision contradictoire qui a amené l’administration d’Etat à remettre en question ce volume d’heures et aller dans le sens inverse de notre convention collective. Nous avons appris cela cette année tardivement par la DIRECCTE, en juillet, sans qu’aucune concertation préalable  n’ait eu lieu. »

Le CICE, encore et toujours...

Autre injustice mise sur la table, celle du CICE (Crédit impôt compétitivité). Les caves coopératives n’en bénéficient pas car elles sont exonérées d’impôts (ce sont les vignerons adhérents coopérateurs qui les paient, individuellement). « Là où c’est injuste, expliquait Edouard Cassanet, directeur de la cave, c’est que les caves coopératives paient des charges patronales lourdes car elles ont des salariés, en commun avec les vignerons coopérateurs adhérents. Nous payons également une taxe sur les salaires et la TVA, que l’on ne récupère pas en tant que coopérative. Or, le CICE était bien fait pour aider les entreprises à être plus compétitives à l’échelle internationale. Ici à la cave de Lugny, on exporte 50% de notre production… » CQFD.

Après cela, Marie-Odile Sorlier, déléguée générale de la fédération des caves coopératives de Bourgogne-Franche-Comté, enfonçait le clou en avançant les « 2,5 millions d’euros de charges que les caves coopératives paient, qui ne vont pas dans la poche des vignerons coopérateurs. Or, le principe qui fondent la philosophie des caves coopératives est bien celle de la rémunération du travail et non celle du capital. L’objectif des caves est de vendre mieux, pas moins cher. Ceci dans le seul but de mieux rémunérer les coopérateurs je le répète. »

Bientôt les Etats généraux de la viticulture

Là dessus, le député s’est exprimé sur sa manière de voir et ses marges de manoeuvres : « pas de promesses que je ne suis pas sûr de pouvoir tenir. Pour les heures de vendanges, je vais faire remonter, car visiblement, tout le monde à intérêt à ses 66h sur trois semaines. Pour ce qui est du CICE, nous sommes d’accord je crois que la simplicité serait la baisse des charges pour tous. Le CICE va être amélioré. En revanche, je ne peux pas vous dire aujourd’hui si cette amélioration interviendra en 2018 ou en 2019. Les choses prennent du temps. J’ai bien conscience que, pour vous, le plus tôt pour vous sera le mieux. »

Si les propos ne laissaient que peu de place aux promesses ennivrantes, Benjamin Dirx a néanmoins rappelé la tenue des Etats généraux de la viticulture sur la circonscription avant la fin de l’année. Fidèle à son discours de campagne dans lequel il répétait que les solutions doivent être trouvées en étroite concertation avec les professionnels, c’est donc sur un travail de consultation en ateliers qu’il s’est engagé : « Je veux que les solutions émergent de ces Etats généraux pour le 1er trimestre 2018. Je vous invite évidemment à y participer. Toutes les questions seront abordées. Et croyez-moi, quand je fais remonter à Paris, je sais me faire entendre. »

Sur cette conclusion, le groupe est parti visiter le quai de transfert des crémants, qui reçoit 7 000 cagettes de raisin à crémant par jours, pour faire 15 000 hectolitres de vin !

Rodolphe BRETIN

 

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 1.jpg

Marie-Odile Sorlier, déléguée générale de la Fédération des caves coopératives

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 9.jpg

Michel Barrault, président de la cave des Vignerons des Terres Secrètes à Prissé

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 8.jpg

Benjamin Dirx, député

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 6.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 4.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 3.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 7.jpg

Pascal Gaguin, viticulteur coopérateur qui défend le dossier de l'appellation Lugny.

"Ça fait 6 ans qu'on instruit le dossier, et ça fait 2 ans que ça patine pour une virgule.

On attend la commission d'enquête de l'INAO et on compte sur vous."

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 27.jpg

Ça se bouscule au quai de transfert

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 26.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 25.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 24.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 23.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 22.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 21.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 20.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 19.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 18.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 17.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 16.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 15.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 14.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 13.jpg

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 12.jpg

En compagnie d'Edouard Cassanet, directeur de la cave

VENDANGES CAVE LUGNY 2017 DIRX - 11.jpg

 

 

VITICULTURE : En matière d'épamprage comme de taille, la robotique arrive dans les vignes...

ROBOT VITICULTURE AGRI.FR.jpg
Le robot viticole mâconnais de taillage et d'épamprage vient d’être primé au salon suisse Agrovina. Passage en revue…

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) lauréate du Top 100 Europe Red Herring

Leader des systèmes de transport numériques pour le transport public, Ubitransport, basée à la cité de l'entreprise, fait désormais partie des 100 startups les plus attrayantes d’Europe en tant que lauréate de Red Herring Top 100 Europe.

VITICULTURE - Michel Barraud : "Les Vignerons des Terres Secrètes sont nés du mouvement coopératif"

MICHEL_BARRAUD_TERRES_SECRETES.jpg
Á quelques jours du 90ème anniversaire de cette cave, Michel Barraud, président de son Conseil d’administration, nous a accordé un entretien.

SAONE-ET-LOIRE : Le traitement des données personnelles, un défi de taille pour les entreprises du département

IMG_8066.JPG
La Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Saône-et-Loire organisait à Mâcon un premier séminaire sur l’entrée en vigueur du nouveau règlement européen portant sur la protection des données le 24 mai prochain.

ECONOMIE - Viticulture : L’appellation Mâcon « se porte bien »

AG_2018_UPVM-Macon.jpg
Jeudi 12 avril à Mâcon, l’Union des producteurs des vins Mâcon (UPVM) tenait son assemblée générale. Cet organisme défend et gère (ODG) l’appellation régionale et ses 27 noms de commune.

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : Un nouveau président et une directrice "VRP" pour La Relance

LA RELANCE MACON AGMARS20181.jpg
L'association d'insertion professionnelle La Relance a tenu son assemblée générale vendredi matin dans ses locaux de la rue Jean Mermoz à Mâcon.

ÉCONOMIE : Le club d’entreprises du Mâconnais en visite chez Lamberet dans l’Ain

lamberet0.jpg
Ce club d’entrepreneurs a récemment visité l’usine Lamberet, située à St Cyr-sur-Menthon. Une occasion pour macon infos de présenter l’actualité heureuse de cette entreprise.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour des "entreprises en transition écologique et énergétique"

L’ADEME Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec la région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance lance cinq dispositifs régionaux en 2018 à destination? « des entreprises en transition écologique et énergétique ».

PHOTOS ET VIDEO : Opération de remplacement de poteaux électriques dans les vignes par hélicoptère à St-Gengoux-de-Scissé

SMEE LEVAGE HELICOPTERE STGENGOUX - 20.jpg
Enedis (ex-ErDF) a sollicité la Société mâconnaise d'entreprise électrique (SMEE) basée à Mâcon pour réaliser des opérations de maintenance aux lieux-dit Boyé et Bonzon, entre St-Gengoux et Bissy-la-Mâconnaise.

INNOVATION : Le Mâconnais Yannick Hesch invente la planche à découper origamique

PLACHE DECOUPER ORIBOARD HESCH MACON.jpg
ACTUALISÉ : Yannick Hesch vient d'être primé à Lyon.

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) arrive à La Réunion et équipe la première billettique du réseau Estival

UBITRANSPORT MACON LAREUNION1.jpg
Depuis le 15 janvier 2018, le réseau de transport urbain de l’Est de la Réunion passe au sans contact avec la billettique d’Ubitransport. L’ensemble des titres de transport sont édités sur la nouvelle carte ESTI’PASS.

SAONE-ET-LOIRE : Vitaris annonce le déploiement de sa marque Libr’Alerte sur le département

Pouvoir contribuer à maintenir à domicile des personnes âgées ou handicapées, leur apporter une écoute et une assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 - voilà le pari relevé par Vitaris, entreprise de Saône et Loire depuis 30 ans déjà.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MACON : La souffrance du chef d'entreprise largement évoquée en audience de rentrée

TRIBUNAL COMMERCE MACON 20182.jpg
En terme de santé économique, les chiffres 2017 ont parlé ce matin au cours de l'audience solennelle de rentrée, qui fut marquée par une large évocation de la souffrance du chef d'entreprise en difficulté. Les chiffres de l'activités du tribunal et les extraits de l'intervention de Christine Savarzeix.

Sécurité en milieu professionnel : Groupe Forces ouvre un centre de formation à Mâcon

GROUPE FORCES MACON.jpg
Cette société est spécialisée dans la formation et le conseil en sécurité des personnes en milieu professionnel.

MÂCON ET SA RÉGION : Les acteurs économiques sont eux aussi optimistes !

ITW VOEUX ENTREPRISES (1).jpg
En marge de la cérémonie municipale des vœux aux entreprises, macon-infos a recueilli les prévisions de quatre acteurs économiques tant pour leurs activités que plus globalement.

MÂCON : Une médaille d'or du travail remise chez SIEM

Médaille_travail_SIEM_05_01_2018_0002.jpg
Vendredi soir, un salarié était mis à l'honneur dans l'entreprise SIEM située dans la zone industrielle Mâcon nord.

MÂCON : Une esquisse de bilan en centre-ville pendant la période de Noël

COMMERCANTS CENTRE VILLE BILAN NOEL (3).JPG
macon-infos a rencontré plusieurs commerçants le dimanche 24 au soir pour échanger sur l’ambiance et l’affluence en centre-ville de Mâcon pendant l’avant Noël.

MÂCON : Le Hall A du Parc des expositions entièrement rénové

PARC EXPOS MACON INAUGURATION - 4.jpg
C’est pour répondre à une demande croissante de rencontres professionnelles et de congrès que ce hall à été remodelé.

ECONOMIE : La menuiserie Jaillet à Charnay, une « saga familiale d’entrepreneurs qui n’est pas prête de s’éteindre ! »

JAILLET_MENUISERIE_70ANS (1).jpg
C’est en ces termes que Jean-François Jaillet décrit son entreprise basée à Charnay-les-Mâcon. Il représente la troisième génération à la tête de la société et prépare en douceur la reprise par son fils Maxime.

ECONOMIE : Le groupe SAGS (Charnay) ouvre son centre de formation aux métiers du stationnement

SAGS_Centre_formation_0009.jpg
La dépénalisation du stationnement qui entre en vigueur au 1er janvier 2018 est un nouveau marché pour l’entreprise mâconnaise.

MÂCON : L'entreprise Metso a remis 36 médailles du travail

MEDAILLES METSO 2017 (2).JPG
Jeudi après-midi à la Maison des Vins, Rea Bjorkqvist Martinez, directrice de l'usine de Metso Mâcon a récompensé 36 salariés émérites. Elle les a appelé un à un pour les féliciter de leur fidélité.

MÂCON : Les élus en visite chez Artépy

VISITE ARTEPY PAR ELUS MACON (8).jpg
Le Maire Jean-Patrick Courtois et son équipe ont visité ce mardi soir l’entreprise Artépy – Le sol créatif qui est située au parc d’activités Mâcon TGV. Présentation des éléments clés de cette entreprise.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Les biscuits bios d'Annette Prieur, à croqueliquer avec délectation

CROQUELICOTS CRECHES - 1.jpg
Après une carrière épanouissante dans le commerce aux quatre coins du monde, Annette Prieur a ressenti un réel besoin de changement. Elle s’est ainsi installée à Crêches avec l’ambition de séduire les papilles avec ses biscuits sablés, sucrés et salés, vendus sous la marque "Croquelicot".

MÂCON : Avec l'APM 71, des compétences au services des autres

APM71 MACON - 1.jpg
Samedi matin, les clients, partenaires, collectivités et institutionnels étaient invités à venir découvrir toutes les activités de la société APM 71 (ateliers protégés mutualistes 71) dans leur espace de travail rue de la Grosne à Mâcon.

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) lauréate du Technology Fast 50 Grand Rhône-Alpes avec un taux de croissance de 6 528% sur 4 ans

Initié par Deloitte et In Extenso, le Technology Fast 50 récompense les entreprises les plus innovantes affichant le plus fort taux de croissance sur les quatre dernières années. En région Grand Rhône-Alpes, la 17ème édition du Technology Fast 50 s’est tenue hier soir à L’Institut Lumière de Lyon.

MÂCON : La marque Joker sur les maillots de l'Elan Chalon

ELAN CHALON ECKES GRANINI JOKER MACON - 16.jpg
Grand moment ce midi à Mâcon, au siège de la très célèbre marque Joker : deux joueurs de l’Elan Chalon, accompagnés d’une délégation de dirigeants de clubs, sont venus se faire remettre les maillots devant de nombreux salariés.

LEYNES - Innovation : Obiwash a besoin d'un coup de main pour être fabriqué en série

OBIWASH LEYNES - 2.jpg
Obiwash, une petite pierre apportée à la transition énergétique? Découvrez vite de quoi il s'agit et comment vous pouvez aider le projet.

CHARNAY : Valentin Chanay et Lorenz Audry reprennent le cellier des Tournons

CELLIER TOURNONS CHARNAY - 4.jpg
Les deux cavistes se sont présentés hier soir au Mâcon Business club, en after work au restaurant Campania.

ECONOMIE : L'Atelier nature (La Roche vineuse) remporte un beau contrat avec Terra Botanica

TERRA BOTANICA ATELIER NATURE1.jpg
Atelier Nature, concepteur d'Explor'Games, accompagne le fameux parc à thème Terra Botanica (à Angers) dans la création d'applications mobiles permettant aux différents visiteurs de vivre des expériences uniques lors de la découverte du parc.

MACONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMERATION - Fiscalité des entreprises : Vers une baisse de la CFE, mais pas de remboursement

CFE MBA.png
Sujet de polémique il y a quelques mois, la contribution foncière des entreprises va être revue à la baisse. Le président Jean-Patrick Courtois s’y est engagé ce soir dès son propos liminaire. La délibération a été votée à une écrasante majorité.