Chânes-Durain-6.jpg

Jérôme Durain, sénateur de Saône-et-Loire, était lundi dans le canton de La Chapelle-de-Guinchay, et plus particulièrement à Chânes pour une rencontre avec les élus des communes du canton, maires ou proches collaborateurs.

Après une visite de l'entreprise d'embouteillage SOBEMAB de Chânes, Jérôme Durain a rencontré les élus qu'il avait invités pour une réunion d'échanges qui fut fructueuse et constructive. Les élus ont pu évoquer les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien dans l'exercice de leur mandat. De son côté, Jérôme Durain a évoqué les dossiers sur lesquels il travaillait au Sénat.

 

Rappelons que le sénateur de Saône-et-Loire est membre de la Commission des Affaires Sociales qui inclut notamment le droit du travail, la formation professionnelle, la santé, la politique familiale, la sécurité sociale, le logement social, ainsi que vice-président de la délégation sénatoriale aux entreprises qui est chargée d'informer le Sénat sur la situation et les perspectives de développement des entreprises, de favoriser l'esprit d'entreprise, d'encourager la croissance et l'emploi dans les territoires. Il est enfin également vice-président de la mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale.

 

Une quinzaine de maires, ou leurs représentants, étaient présents. En préambule, Jérôme Durain a évoqué le contexte international, la rentrée, les inquiétudes ressenties par les Français et/ou les élus : réduction du nombre d'élus, baisse des dotations aux communes, baisse des contrats aidés, écoles, taxe d'habitation... Le sénateur a expliqué que l'on s'éloignait de la réalité des territoires ruraux (« l'exode rural continue »), que la société française avançait à deux vitesses et que l'on allait vers une « répartition de plus en plus inégale des richesses dans le monde ».

 

Parmi les sujets évoqués et débattus par les élus : le poids des villages dans les intercommunalités et départements, l'harmonisation du développement économique, la mutualisation des services, le fonctionnement des nouvelles régions (« une grosse machine qui ne marche pas encore bien »), les crédits européens, les réseaux numériques (de gros progrès à faire sur certaines communes très mal reliées) et l'habitat (et ses risques divers, inondations...).

 

Jérôme Durain a promis d'apporter son aide pour certains dossiers. Le sénateur s'est ensuite rendu à Tramayes pour une rencontre avec les élus de l'ouest du canton.

 

 

J.-P. Galliot