jeudi 17 janvier 2019

ECOLE SAINT LAURENT - 1.jpg

Le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours associé à la suppression des temps d’activités périscolaires (Tap) mécontentent les familles.

 

L'inspection Académique revient sur la décision du conseil municipal de supprimer les TAP

En juillet dernier, le Conseil municipal a voté la suppression des Tap et demandé à l’Inspection Académique de revenir à la semaine de quatre jours au sein de l’école Jules Verne.

Cette même Inspection a décidé de maintenir le rythme scolaire à 4,5 jours peu de temps avant la rentrée. De ce fait, la Municipalité a demandé au Clem (Centre de loisirs en Mâconnais) d’organiser une garderie sur les créneaux des anciens Tap (lundi et jeudi de 15h à 16h30). Celle-ci est payante à raison de 2 euros 50 par heure, soit un budget autour de 30 euros par enfant pour une famille active qui n’aurait pas d’autre solution de garde.
Le mécontentement règne parmi les parents d’élèves. Une pétition a été lancée pour un retour à quatre jours d’école. Celle-ci a recueilli 65 signatures, soit une bonne majorité des familles ayant au moins un enfant à Jules Verne (NDLR : cette école compte 93 enfants scolarisés).

Mâcon Infos vous livre le texte de cette pétition :
« Pour un retour à la semaine de quatre jours :
Pour que les enfants aient un rythme cohérent tout au long de la semaine (et non finir à des heures différentes tous les jours.
Pour ne pas avoir à multiplier les solutions de garde, créant ainsi du stress, de la fatigue et de l’incompréhension chez nos enfants.
Pour que les enfants puissent faire une pause dans leur acquis le mercredi afin d’acquérir de nouveau de l’énergie et de la concentration pour attaquer la fin de la semaine.
Et enfin parce que l’école 4,5 jours par semaine implique des dépenses supplémentaires pour la mairie et les familles qui ne peuvent pas toujours se le permettre. Aucune solution pour ces familles ne semble être envisagée. »

La pétition vient d’être envoyée à l’Inspection d’Académie. Une maman d’élève, sous couvert d’anonymat, espère « qu’au moins cette action permettra d’infléchir la décision pour l’année prochaine (NDLR : année scolaire 2018/2019). »

Éric Bernet

PHOTOS : Une grue d'Italie pour le chantier de la cathédrale Saint Vincent

montage grue cathédrale Saint VincentMâcon.jpg
Les travaux généraux de restauration de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon passent à une nouvelle étape, avec l’arrivée d’une grue pour les travaux au toit du bâtiment.

SAONE-ET-LOIRE : Les Gilets Jaunes sommés de démanteler leurs campements illégaux

Celui de Sennecé-les-Mâcon, situé sur un terrain privé, a été démantelé ce mercredi.

MJC DE L'HÉRITAN : Le sucre, attention danger !

Sucre (2).JPG
Diane Molinaro, naturopathe, a animé ce mercredi soir un atelier bien-être consacré au sucre.

MACON : 1ère réunion de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté

ambassade confreries Bourgogne Mâcon 2019 réduite.JPG
Les représentants de plusieurs confréries bourguignonnes étaient à Mâcon ce mercredi 16 janvier pour leur première réunion de l’année de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.