mercredi 20 février 2019

CFE MBA.png

Sujet de polémique il y a quelques mois, la contribution foncière des entreprises va être revue à la baisse. Le président Jean-Patrick Courtois s’y est engagé ce soir dès son propos liminaire. La délibération a été votée à une écrasante majorité.

« Comme je m’y étais engagé, et malgré un contexte budgétaire très contraint, je vous proposerai de revenir sur les seuils minimums de CFE votés en 2015, avec des baisses de 50%, 30% et 20% selon les tranches et d’alléger ainsi, pour l’année 2018 leur charge fiscale e plus de 350 000€.

Après plusieurs réunions de travail tant avec les services fiscaux qu’avec les services de la préfecture et ceux de la Région, aucune possibilité de remboursement de la CFE acquittée au titre de l’année 2017 n’a pu être retenue, les législations fiscales européenne et française, comme les règles définies par la Région dans le cadre du schéma régional de développement économique, interdisant toutes aides directes des collectivités locales vers les entreprises. »

 

La MBA doit définir les bases minimum avant le 1er octobre 2017, pour une application en 2018 (la CFE est due en fonction de la valeur locative de l’entreprise)

Suite à l’augmentation significative de la contribution CFE des entreprises du territoire de l’ex-CAMVAL concernées par les trois dernières tranches, il a donc été proposé de réviser à la baisse les seuils minimum de ces trois tranches.

Pour une entreprise au chiffre d’affaires compris entre 100 000 et 250 000€, la base est ramenée à 1 800€, soit 50% de baisse par rapport à 2016. Pour une entreprise dont le chiffre d’affaires est compris entre 250 000 et 500 000€, la base est abaissée à 3 500€, soit 30% de baisse. Enfin, pour une entreprise au chiffre d’affaires au delà de 500 000€, la base est abaissée à 5 200€, soit 20% de baisse. (Simulation réalisée à partir des fichiers rôles fiscaux 2016).

Zoom sur les contribuables ex-CAMVAL ayant une activité principale de commerce (boulangerie, pâtisserie, coiffure, soins de beauté, débit de boisson, commerce de détail, commerce de gros, restauration) :

Pour les entreprises dont le chiffres d’affaires est compris 100K et 250K : 180 commerçants étaient soumis à la base minimum de 3 500€. Ce sont 48 commerçants qui sortent de l’assujettissement à la base minimum. Pour ceux qui restent assujettis compte tenu de leur valeur locative, la CFE versée avant était de 875€ et passera à 450€ (base minimum votée pour 2018 : 1 800) ; pour les entreprises dont le CA est compris entre 250K et 500K, 106 commerçants étaient concernés par la base 5000. 14 vont en sortir. Les autres paieront 875€ contre 1 250€ avant. Au dessus de 500K de CA, 117 commerçants étaient concernés par la base 6 500. 14 ne seront plus assujettis. Les autres paieront 1 300€ contre 1625 avant.

(Ces simulations ne tiennent pas compte des nouvelles valeurs locatives des locaux professionnels)

La délibération a été votée avec 11 voix contre, 60 voix pour et 1 abstention.

MACON : La récup' a désormais sa boutique en centre-ville

inauguration boutique Le Pont Mâcon.jpg
L’association Le Pont vend désormais les meilleurs des produits issus des ateliers de sa « ressourcerie » dans un commerce style récup !

VINS DU MÂCONNAIS : Doublé historique pour les Vignerons des Terres Secrètes à la Saint-Vincent des Mâconnais-Beaujolais

Vignerons_Terres_Secretes_130219 (2) (Copier).JPG
Ces vignerons ont en effet remporté la Coupe Perraton et la Coupe Dailly. Du jamais vu depuis 1973 !

VINS DE BOURGOGNE : Des premiers crus à pouilly-fuissé en 2020 ?

Pouilly_Fuisse_Fuisse2.jpg
Douze ans après le lancement de l’idée, l'AOC pouilly-fuissé entrevoit le bout du chemin qui devrait lui permettre de valider sa demande de reconnaissance en premiers crus en 2020. Peut-être même avant.

TRIBUNAL DE COMMERCE DE MÂCON : Les procédures collectives en recul ; les immatriculations en nette augmentation

AUDIENCE SOLENNELLE 2019 TC MACON08.jpg
Ce sont les bonnes nouvelles qu’a annoncées le président Maurice Bost lors de l’audience solennelle de rentrée ce jeudi matin.

ECONOMIE : Un commerçant, un industriel, un logisticien et un congressiste à Mâcon témoignent de leur activité

VOEUX 2019 AUX ENTREPRISES MACON1.jpg
Les voeux du maire aux entreprises ont eu ceci d’original qu’ils ont accordés une place, dans un premier temps, à des témoignages éloquents sur la foi économique placée dans la ville.

MÂCON - Voeux aux entreprises : Les projets économiques ne manquent pas

Voeux maire Mâcon entreprises 2019.jpg
Le maire et les élus municipaux ont rencontré les acteurs économiques privés et publics de la ville lors de la cérémonie des voeux au parc des expositions ce jeudi.

L'ECHO DES ENTREPRENEURS-SES : Une nouvelle vie à Crêches pour le bar 1901

Reouverture_Bar1901_301218 (2) (Copier).JPG
Nous avions relaté les déboires de ses gérants, Valérie Wenger et Jean-Claude Hilarion, avec le groupe Carmilia (centre commercial des Bouchardes) en mai dernier. Nous les avons retrouvés avec le sourire hier dans leur nouveau commerce au centre de Crèches.

MÂCON - Coeur de Ville : La première boutique éphémère est louée

boutique éphémère (3).JPG
Une commerçante (vente de vêtements sur Internet) occupe maintenant provisoirement le premier espace loué, rue Franche, par la municipalité mâconnaise.

BOURGOGNE : Beaucoup de baisses de chiffres d'affaires chez les artisans suite au mouvement des gilets jaunes

GILETS JAUNES ECONOMIE BOURGOGNE - 1.jpg
Mais quasiment aucune dégradation. La Chambre de Métiers et de l’Artisanat a lancé une consultation auprès des artisans de Bourgogne pour connaître l’impact des mouvements sociaux dit des « gilets jaunes » sur l’activité de leur entreprise. A voir, tous les résultats.

ECONOMIE : Quand Dijon, Chalon, Le Creusot – Montceau et Mâcon vendent leurs atouts aux investisseurs

SIMI2018MBA.jpg
SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise, à Paris, est l’occasion pour quatre territoires de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire de chasser ensemble les investisseurs.

SAÔNE-ET-LOIRE : La CAPEB 71 alerte le Préfet sur l’impact négatif des hausses de carburants sur l’activité du bâtiment...

capeb71-hausse-carburants-rencontre_Pe__fet.jpg
Une délégation d’artisans du bâtiment de la CAPEB 71, conduite par le Président Toni SPINAZZE, a été reçue ce matin en préfecture par M. Jérôme GUTTON, Préfet de Saône- et-Loire.

ECONOMIE : La CCI 71 tournée vers le numérique et la sécurité

Collage AG CCI 71.jpg
Ce lundi, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire a fait le bilan de l'année 2018 et a tracé les perpectives de la nouvelle année..

MÂCON : Thierry Valdor décroche le gros lot grâce à son nouvel espace Locow

Locow_Espace_Travail_251118 (10).JPG
Locow - coworking, au 82 de la rue Victor Hugo, s’est donné pour vocation de recevoir, dans des espaces dédiés, des entrepreneurs qui ont envie de créer, communiquer, rire, partager dans un espace de travail complètement réinventé.

SALON ESSENTIEL À MÂCON : "C’est qui le patron ?!", la marque équitable et durable présente sur le salon

SALON ESSENTIEL CESTQUILEPATRON MACON - 2.jpg
C’est qui le patron ?!... une entrée en matière qui interpelle pour cette marque collaborative représentant des produits de la ferme dont le prix a été fixé par... les consommateurs !

ENTREPRENEURIAT : A la recherche d'astuces pour réussir dans les affaires

Collage CCI 71 création entreprise.jpg
Une quarantaine de personnes ont participé à la série d’ateliers et conférences autour de la reprise et, surtout, de la création d’une entreprise, organisée ce jeudi par la Chambre de commerce et d’industrie de Saône-et-Loire, à Mâcon.

MÂCON : « Les Arts en Cuisine », une boutique relookée et connectée pour fêter ses 5 ans

Artable (2).JPG
Nadine Louret, responsable-gérante de la boutique « Les Arts en Cuisine- Cuisine plaisir » située au 98 rue Carnot, a inauguré, mardi soir, sa nouvelle boutique réagencée et connectée depuis début octobre.

ECONOMIE : Une journée avec la CCI pour tout savoir sur la création et la reprise d’une entreprise

Untitled reprise entreprise CCI.jpg
Des experts et des entrepreneurs se sont donnés rendez-vous ce jeudi à la CCI de Mâcon, place Genevès, où des ateliers et des conférences sont prévues tout au long de la journée dans le cadre de la semaine régionale de la création-reprise d’entreprise.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’économie sociale et solidaire à l'honneur à Mâcon

Collage salon ESS.jpg
Le Parc des expositions accueille ce vendredi des acteurs économiques publics et privés autour du concept de l'ESS (l'économie sociale et solidaire). Une manifestation proposée par le Conseil départemental, en partenariat avec la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire.

ECONOMIE : La Ville de Mâcon lance l’opération "Boutiques éphémères"

Untitled collage boutiques éphémères.jpg
Jean-Patrick Courtois a lancé ce vendredi l’appel à candidatures aux commerçants, artistes et artisans qui souhaitent participer à la première « pépinière commerciale » mise en place à partir du mois de décembre.

ECONOMIE : Cervos pub (Mâcon) adopte la déco intérieure et s'industrialise

CERVOS PUB MACON NOV.jpg
L'histoire a commencé avec Décathlon. Guillaume Cervos, patron de la société, propose à l'époque au directeur du magasin Décathlon de Mâcon de faire le lino de son sol.

CAVE DE LUGNY - Marjorie Brayer : "Nous sommes, pour la 1ère fois ce soir, Sainchargny"

SAINCHARGNY 3NOV CAVE LUGNY - 12.jpg
Ce furent les mots de la responsable marketing de la cave coopérative de Lugny hier soir, au chai de Chardonnay, dans la superbe salle d'embouteillage des crémants... A lire aussi, l'histoire du crémant de Bourgogne.

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) lauréate du prestigieux Top 100 Global Red Herring

Ubitransport Red Herring MACON.jpg
Après la France, puis l’Europe, Ubitransport fait désormais partie des 100 startups mondiales les plus attrayantes

VIN DE BOURGOGNE : Sainchargny, une signature haut de gamme à la cave de Lugny

SAINCHARGNY CAVE LUGNY CHARDONNAY22 - 1.jpg
Penser à l’avenir sans renier le passé. La vision de la Cave de Lugny et de ses dirigeants s’appuie sur ce double principe. Logique, alors, que le tout nouveau produit de la coopérative emprunte à l’histoire locale un nom forcément évocateur...

ENTREPRISES : 25 bougies pour Sud-Est Restauration !

collage Sud Est Restauration.jpg
Plus de 200 salariés, une centaine de clients, et un chiffre d’affaires qui dépasse les 18 millions d’euros par an... une belle carte de visite pour cette entreprise familiale, créée par Hervé Mayeux en 1993, dans le domaine de la restauration collective.