mardi 23 octobre 2018

CFE MBA.png

Sujet de polémique il y a quelques mois, la contribution foncière des entreprises va être revue à la baisse. Le président Jean-Patrick Courtois s’y est engagé ce soir dès son propos liminaire. La délibération a été votée à une écrasante majorité.

« Comme je m’y étais engagé, et malgré un contexte budgétaire très contraint, je vous proposerai de revenir sur les seuils minimums de CFE votés en 2015, avec des baisses de 50%, 30% et 20% selon les tranches et d’alléger ainsi, pour l’année 2018 leur charge fiscale e plus de 350 000€.

Après plusieurs réunions de travail tant avec les services fiscaux qu’avec les services de la préfecture et ceux de la Région, aucune possibilité de remboursement de la CFE acquittée au titre de l’année 2017 n’a pu être retenue, les législations fiscales européenne et française, comme les règles définies par la Région dans le cadre du schéma régional de développement économique, interdisant toutes aides directes des collectivités locales vers les entreprises. »

 

La MBA doit définir les bases minimum avant le 1er octobre 2017, pour une application en 2018 (la CFE est due en fonction de la valeur locative de l’entreprise)

Suite à l’augmentation significative de la contribution CFE des entreprises du territoire de l’ex-CAMVAL concernées par les trois dernières tranches, il a donc été proposé de réviser à la baisse les seuils minimum de ces trois tranches.

Pour une entreprise au chiffre d’affaires compris entre 100 000 et 250 000€, la base est ramenée à 1 800€, soit 50% de baisse par rapport à 2016. Pour une entreprise dont le chiffre d’affaires est compris entre 250 000 et 500 000€, la base est abaissée à 3 500€, soit 30% de baisse. Enfin, pour une entreprise au chiffre d’affaires au delà de 500 000€, la base est abaissée à 5 200€, soit 20% de baisse. (Simulation réalisée à partir des fichiers rôles fiscaux 2016).

Zoom sur les contribuables ex-CAMVAL ayant une activité principale de commerce (boulangerie, pâtisserie, coiffure, soins de beauté, débit de boisson, commerce de détail, commerce de gros, restauration) :

Pour les entreprises dont le chiffres d’affaires est compris 100K et 250K : 180 commerçants étaient soumis à la base minimum de 3 500€. Ce sont 48 commerçants qui sortent de l’assujettissement à la base minimum. Pour ceux qui restent assujettis compte tenu de leur valeur locative, la CFE versée avant était de 875€ et passera à 450€ (base minimum votée pour 2018 : 1 800) ; pour les entreprises dont le CA est compris entre 250K et 500K, 106 commerçants étaient concernés par la base 5000. 14 vont en sortir. Les autres paieront 875€ contre 1 250€ avant. Au dessus de 500K de CA, 117 commerçants étaient concernés par la base 6 500. 14 ne seront plus assujettis. Les autres paieront 1 300€ contre 1625 avant.

(Ces simulations ne tiennent pas compte des nouvelles valeurs locatives des locaux professionnels)

La délibération a été votée avec 11 voix contre, 60 voix pour et 1 abstention.

ECONOMIE : Jean-Patrick Courtois annonce une forte baisse des valeurs locatives en centre-ville de Mâcon en 2019

Le maire en a fait l’annonce en conférence de presse ce matin, à l’occasion de sa rentrée politique.

L'ECHO DES ENTREPRENEURS-SES : Aurélien Odjet (Mâcon), entre le Mondial de l'automobile à Paris et le Festival Auto à Mâcon

MONDIAL AUTO PARIS FESTIVAL AUTO MACON1.jpg
Aurélien Odjet est co-organisateur du Festival AUTO by CAP XV à Mâcon. Il a également lancé au printemps une plate-forme internet dédiée aux services automobiles. Ça roule pour lui...

ARTISANAT : « Mon Hirondelle Créations », histoire d’un retour aux sources

Mon_hirondelle_créations_0008.jpg
Brigitte Argaud a été pendant près de 10 ans une des figures du quartier de Bioux à Mâcon, où elle a tenu avec Pierre-Olivier, son mari, le Petit Casino puis le Leader Price Express. Elle lance aujourd’hui « Mon Hirondelle Créations », sa marque de créations originales de sacs, de coussins et autres objets textiles. Entretien.

TRANSPORT DE MARCHANDISES - Jean-Claude Gayssot à Aproport Mâcon : « Misons sur le 6ème mode »

GAYSSOT A MACON APROPORT - 3.jpg
L'ancien ministre des Transports a remis un label Medlink Ports à deux entreprises qui ont fait le choix du transport fluvial.

CHARNAY-LES-MÂCON : Capital culturel européen a 30 ans !

IMG_1243.JPG
Fière de ses 30 années de rayonnement sur Charnay, Capital Culturel Européen, entreprise d'organisation de séjours scolaires et linguistiques, réunissait samedi collaborateurs, prestataires, organisateurs et familles d'accueil afin de fêter dignement cet anniversaire.

ECONOMIE : Spartacus3D installe une usine à Mâcon

SPARTACUS3D MACON.jpg
A l’étroit dans ses locaux actuels à La Clayette, Spartacus3D, l’un des leaders français dans la fabrication additive métallique, prépare à Mâcon une nouvelle organisation industrielle pour répondre en particulier au développement de l’activité de production série.

ECONOMIE : Le Bon coin s'implante à Mâcon, 50 emplois à l'horizon 2020

LEBONCOIN MACON - 1.jpg
C'est au cours d'une conférence de presseque le maire de Mâcon et président de la MBA Jean-Patrick Courtois, en présence d'élus et des dirigeants du Bon Coin,a annoncé en cette fin d'après-midi la bonne nouvelle : le Bon Coin a choisi la ville de Mâcon pour sa nouvelle implantation.

ARTISANAT : Découvrez le travail de Jean-Simon Foatelli, le dernier potier de Mâcon

jean-simon-foatelli-potier-macon - 12.jpg
Quand on pénètre dans l'atelier de poterie de Jean-Simon Foatelli, qui se trouve dans une ruelle étroite parallèle à la rue Rambuteau, on a l'impression de rentrer dans un lieu de calme, figé dans le temps.

TOURISME : L'Office de Mâcon se transforme en "direction marketing de la destination"

OFFICE TOURISME MACON SUD BOURGOGNE23 - 1.jpg
Réunis en assemblée générale à Hurigny récemment, les adhérents et la direction de l'office du tourime communautaire ont évoqué cette évolution à travers la présentaiton du schéma de développement touristique par le cabinet MaHoc.

ECONOMIE : C'est signé entre la Ville de Mâcon et les groupes Kalysse, Pashumar et LDC

SIGNATURE LDC MAIRIE MACON.jpg
Une signature qui représente 180 emplois à l'horizon du début de l'année 2019.

ECONOMIE : SIEM (Mâcon) s'agrandit pour former les caristes avec la réalité virtuelle

SIEM MACON CARISTE FORMATION201.jpg
C'est une plate-forme de formation 2.0 qui va voir le jour en 2019 chez SIEM, entreprise spécialisée dans la vente et la location d'engins de manutention.

Europarc Sud Bourgogne : des constructions en cours de réalisation, et les aménagements se poursuivent

EUROPARC SUD BOURGOGNE BAMBOO EDITIONS - 5.jpg
Ce jeudi matin, les élus de l'Agglomération Mâconnais-Beaujolais sont venus rencontrer les entreprises en cours d'installation dans cette zone d'activités.

VIN MÂCON : Nadine et Marine Ferrand multiplient par cinq la surface de leur caveau

DOMAINE NADINE FERRAND VIN MACON1.jpg
C'est dans un caveau flambant neuf, à Charnay, que ces dames accueillaient leurs invités ce vendredi soir.

ECONOMIE : Le Centre-Val de Loire, 1ère Région à déployer une billettique numérique scolaire sur son territoire avec Ubitransport (Mâcon)

A compter de la rentrée 2018, la Région Centre-Val de Loire va déployer la billettique scolaire 2School d’Ubitransport sur le réseau de transport Rémi.

LA ROCHE-VINEUSE : Avec la micronisation et la granulométrie, Lab-Service se porte bien

LAB SERVICE LAROCHEVINEUSE1.jpg
Le chiffre d'affaires de Lab Service s'élève à 4 780 000 euros.

VITICULTURE : En matière d'épamprage comme de taille, la robotique arrive dans les vignes...

ROBOT VITICULTURE AGRI.FR.jpg
Le robot viticole mâconnais de taillage et d'épamprage vient d’être primé au salon suisse Agrovina. Passage en revue…

VITICULTURE : Première vinification sans sulfite en blanc à la Cave de Lugny

CAVE LUGNY VIGNIFICATION SULFITE.jpg
La Cave de Lugny a choisi la vinification sans sulfite pour son Mâcon-Péronne, lieu-dit "En Chassigny". Une première dans le Mâconnais pour un vin blanc d’une coopérative.

ECONOMIE : Ubitransport (Mâcon) lauréate du Top 100 Europe Red Herring

Leader des systèmes de transport numériques pour le transport public, Ubitransport, basée à la cité de l'entreprise, fait désormais partie des 100 startups les plus attrayantes d’Europe en tant que lauréate de Red Herring Top 100 Europe.

VITICULTURE - Michel Barraud : "Les Vignerons des Terres Secrètes sont nés du mouvement coopératif"

MICHEL_BARRAUD_TERRES_SECRETES.jpg
Á quelques jours du 90ème anniversaire de cette cave, Michel Barraud, président de son Conseil d’administration, nous a accordé un entretien.

JARDINAGE : Botanic, la jardinerie préférée des Français, et pour cause !

BOTANIC MACON DEMARCHE ENVIRONNEMENT1.jpg
Slogan de l'enseigne, cette préférence à des fondements historiques que Rémi Brigand, directeur du magasin de Mâcon, a évoqué pour macon-infos. L'écologie, on la traduit dans les faits depuis longtemps à Botanic, la preuve.

ECONOMIE - Viticulture : L’appellation Mâcon « se porte bien »

AG_2018_UPVM-Macon.jpg
Jeudi 12 avril à Mâcon, l’Union des producteurs des vins Mâcon (UPVM) tenait son assemblée générale. Cet organisme défend et gère (ODG) l’appellation régionale et ses 27 noms de commune.