mardi 19 mars 2019

LYCEE DAVAYE NOUVEAU DIRECTEUR - 1.jpg

Arrivé de l’EPL La Barotte à Châtillon-sur-Seine (Côte d’Or), Jean-Philippe Lachaize est visiblement heureux d’avoir été nommé à la tête de l’Eplefpa de Mâcon-Davayé, regroupant donc le lycée, l’exploitation caprine, le domaine viticole et le CFPPA.

Originaire de Roanne, il a effectué toute sa carrière dans l’enseignement agricole. Après Belleville (Rhône), Montbrison (Loire), Auxerre (Yonne) et Bourg-en-Bresse (Ain), son « objectif » était – à 42 ans - de revenir dans un lycée viticole. Souhait exhaucé. Et dans de parfaites conditions. « Les comptes sont sains. Les équipes sont très performantes. Tout tourne sur les exploitations. L’environnement et le paysage sont beaux. J’habite même rue du Paradis », sourit-il. Un signe qui ne trompe pas. S’il a un outil performant à sa disposition, Jean-Philippe Lachaize ne compte pas pour autant se tourner les pouces. « Mon idée est d’être le moins possible dans mon bureau » pour mieux « être sur le terrain », au contact des élèves, des équipes pédagogiques et des professionnels. « Nous avons un rôle d’animateur du territoire et nous sommes un maillon de la profession », a-t-il bien en tête. Il a déjà effectué une série de rencontres avec des vignerons, différentes organisations professionnelles et locales. Une façon d’aller dans le sens de son triptyque caractérisant l’enseignement agricole : « éducation, formation, professionnalisation ».

D’« excellents » résultats

Une formule qui fonctionne au vu des « excellents résultats aux examens » quelque soit la filière. La particularité du lycée de Davayé est de proposer de large possibilité d’orientation, tant vers des filières générales que professionnelles. Viticulture, œnologie et commerce des vins faisant sa renommée.

Professeurs et élèves sont « très impliqués » dans nombre de projets que ce soit des manifestations propres ou existantes à l’extérieur. La liste est longue. A commencer par les projets socioculturels, en prolongement des manifestations à caractère professionnel. Du côté du Domaine, on retrouve les Caves ouvertes (25 et 26 nov.), l’Hexagone des vins (3 et 4 déc.), la Distinction des crus Saint-Véran et Viré-Clessé (avril 2018) ou encore la Transhubique (29 oct.) qui se tiendra le 29 octobre pour la transhumance des chèvres. A l’extérieur, les élèves serviront au concours des vins de la Saint-Vincent ou des Grands Vins de France par exemples.

Surtout, 2018 sera marquée par un projet d’ampleur national avec la participation du lycée tout entier à la grande Saint-Vincent tournante de Bourgogne qui se déroulera à Prissé les 27 et 28 janvier pour célébrer l’appellation Saint-Véran.

En avance sur l’agro-écologie

Il s’agit de l’appellation phare du Domaine des Poncétys. Jean-Philippe Lachaize ne cache pas qu’il a « de l’ambition pour rénover le cuvage et le bâtiment » du Domaine. Pour cela, il se mettra en « lien étroit » avec le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Il n’y a pas de raison que le Mâconnais ne profite pas d’une telle restructuration à l’avenir.

Par contre, pas question d’avoir un quelconque sentiment d’infériorité par rapport aux prestigieux établissements ou appellations de Côte d’Or. « Notre différence, c’est le bio, nous en sommes fiers », martèle-t-il. Depuis 2004, le vignoble s’est progressivement converti. Bien avant donc l’inscription de l’agro-écologie dans les programmes scolaires. « L’idée est de valoriser cette identité, sans jamais être militant. Nous enseignons tous les modes de conduites à la vigne comme le veulent les programmes. Mais nous sommes reconnus pour nos vins et fromages de qualité, régulièrement primés », félicite-t-il ainsi le responsable de l’exploitation, Sylvain Paturaux ainsi que le chef de cave, Frédéric Servais. Un projet de replantation de pieds est également dans les tuyaux pour permettre d’exprimer le plein potentiel des surfaces (14 ha) côté rendement. Un peu à l’image de ce que cherche à faire les équipes pédagogiques avec les élèves : tirer le meilleur d’eux. Avec 225 élèves, 50.000 heures stagiaires et 85 membres du personnel, Davayé le fait tout en restant un établissement à taille humaine.

3-4 offres d’emplois par semaine !

La commercialisation des fromages et vins contribue à la bonne santé financière de l’établissement. Autre signe qui ne trompe pas : « nous recevons 3-4 offres d’emploi chaque semaine. C’est rassurant. C’est la preuve que nous allons dans le bon sens ». L’assurance de débouchés quasi certains donc. Il aimerait « vraiment convaincre les parents qu’à seulement 15 minutes de Mâcon, avec nos classes de 16 élèves, une équipe dynamique, des professeurs n’hésitant pas à proposer pleins de projets, même le dimanche », la relation à l’école est bien plus adaptée à certains élèves.

Une rentrée sans vendange qui pose question

Un dernier défi - et pas des moindres – devient régulier. Convaincre de l’effet du réchauffement climatique sur l’apprentissage. Les vendanges du Domaine sont de plus en plus précoces. Cette année, elles se sont déroulées du 23 au 30 août alors que les élèves n’étaient pas encore rentrés. « Cela pose des questions pédagogiques, notamment pour les maîtres de stage. Nous avons déjà eu des réunions pour évoquer des pistes. Les professeurs sont d’accords pour rentrer 10-15 jours avant ». Sauf que la décision ne lui appartient pas. Bien que sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture, c’est le recteur qui a la main sur cette question. Difficile pour l’heure de savoir l’issue sachant que au nord, les autres lycées viticoles sont moins confrontés pour l’instant à ce problème.

Nul doute en tout cas que le Vinipôle Sud Bourgogne sera source de réponse puisque des recherches sont menés sur ces sujets comme sur de nombreux autres. Nul doute non plus que les formations du CFPPA – y compris en caprin – s’intéresseront à la question. Le CFPPA a d’ailleurs également un nouveau directeur en la personne de Régis Novarina, en provenance du CFA de Saint-Gervais d’Auvergne.

LYCEE DAVAYE NOUVEAU DIRECTEUR - 2.jpg 

 

DAVAYE : Deux « anciens » d’Algérie reçoivent la Croix du combattant

DSC00992 _ COMMEMORATION ALGERIE.jpg
Cérémonie commémorative, ce matin, du Cessez-le-feu de la Guerre d’Algérie du 19 mars 1962, devant le monument aux morts.

MACON : Une exposition collective inédite, sous le signe de la francophonie et de la poésie

Les métamorphoses, La beauté exposition salle François Martin.jpg
La salle d’expositions François Martin accueille depuis ce lundi les travaux et des contributions de plusieurs artistes et associations réunis par l’association mâconnaise Polysémie contemporaine dans une exposition intitulée Les métamorphoses, La beauté.

CHARNAY-LES-MACON : 136 personnes ont testé le repas dans le noir

DSC_3105 _ REPAS DANS LE NOIR.jpg
C'est yeux bandés que les convives ont dîner ce vendredi. Une expérience proposée par la Ville de Charnay a proposé ce vendredi à la salle de la Verchère, en partenariat avec le Moulin du gastronome et l’association Valentin Haüy.

VONNAS : Au collège, le mouvement continue !

Les représentants des enseignants ont été reçus en audience par les sénateurs Chaize et Mazuir. Une information a été communiquée aux parents, que nous publions.

EMPLOI/FORMATION : Rendez-vous jeudi à l'ESMP de Mâcon pour un job dating des métiers de la banque

ESMP JOBDATING BANQUE 21MARS1.jpg
L’ESMP, Ecole Supérieure privée Post-Bac à Mâcon, en partenariat avec le CFBP (Centre de Formation de la Profession Bancaire), et le groupe IGS, organise la 3ème édition du Job spécial « Métiers de la Banque » ce jeudi après-midi.

SAONE-ET-LOIRE : Le Département entame une "collaboration intelligente" avec la région croate de Varaždin

partenariat Saône-et-Loire et Varazdin (30).JPG
Le président du Conseil départemental, André Accary, a signé ce lundi une déclaration d’intentions pour une future coopération, avec le président de la région croate de Varaždin, Radimir Cacic.

THOISSEY : Collision frontale au niveau du port

COLLISION FRONTALE PORT THOISSEY - 1.jpg
Un des blessés, gravement touché, a été héliporté.

MÂCON - Cinémarivaux : ciné-débat autour du film "En Mille Morceaux"

ciné-démat En mille morceaux.jpg
Le SPIP de Sâone-et-Loire (service pénitentiaire d'insertion et de probation) organisait ce jeudi 14 mars, une rencontre pour un ciné-débat autour de la justice restaurative au Cinémarivaux , par le biais du film "EN MILLE MORCEAUX"

MÂCON : 2018, une année difficile sur le plan émotionnel pour l'association A.M.I.71 !

AGAmi (2).JPG
L'association A.M.I.71 a tenu son assemblée générale ce samedi au centre social de la Chanaye.

MACON - MJC de L'Héritan : La religion et l'Eglise en cause lors d'une conférence "Femmes, l'urgence laïque"

conférence MJC Héritan.jpg
La soirée a été animée par Laurence Taillade, auteure du livre "L'urgence laïque" et fondatrice et directrice du parti républicain "Forces laïques".

MACON : Les artistes trouvent le bon port sur la péniche Lysithéa

concert péniche Macon.jpg
Le bateau qui avait failli couler au port de plaisance de Mâcon est devenu un endroit qui attire les artistes, à l’exemple de Chamoun & The Afropicals qui y ont organisé une soirée musicale ce vendredi soir.

MÂCON : Un quadragénaire profère des menaces de mort de chez lui vers l'extérieur

1541352411_police-afp.jpg
Les faits se sont produits hier soir rue de Bourgogne à Mâcon. Il était à peu près 20h30 quand un homme de 45 ans, alcoolisé, a proféré des menaces de mort vers l'extérieur, envers les pompiers notamment. Il était chez lui dans son appartement.

CHARNAY-LES-MACON : Pierre Rabhi présente sa "sobriété heureuse"

Image 2  _ RABHI CONFERENCE.jpg
Debout pendant une heure et demi, devant 1 100 personnes réunies dans la salle de la Verchère à Charnay, Pierre Rabhi a défendu mercredi soir les valeurs de sa vie et surtout la mobilisation qu'il attend de chacun pour que la planète soit plus respectée et le monde plus équitable.

MÂCON : Une nouvelle présidente pour la MJC de l'Héritan

Francoise-Riss_Prsdte_MjcHeritan_150319 (1).JPG
Françoise Riss a été élue mardi soir à la place d’Éric Binet, qui reste membre du Conseil d’administration. macon-infos vous dévoile sa profession de foi. Il est également à noter deux nouveaux Vice-Présidents en les personnes d’Annie Bergeron et de François Maquart.

MÂCON - École Annexe : Les écoliers-ères ont appris à écrire avec une écrivaine

Angélique Villeneuve école annexe.jpg
La romancière et écrivaine d’albums pour enfants, Angélique Villeneuve a travaillé avec les classes de l’école Annexe de Mâcon dans le cadre d’un projet visant à stimuler la créativité des enfants et leur goût pour la lecture et l’écriture.