vendredi 15 décembre 2017

conduite etat ivresse MACON.jpg

Des policiers qui venaient de lui demander de baisser le volume...

 

Le 14 novembre à 6h50, les policiers sont appelés rue St-Antoine pour tapage quasi nocturne. Sur place, ils trouvent un individu en état ivresse (0,92g) qui dort dans sa voiture, musique à fond... L'homme de 32 ans est sommé de baisser le volume. Il indique vouloir se reposer, sans intention de conduire. Il baisse effectivement le volume et les policiers s'éloignent.

A peine quelques pas effectués que l'individu fait une marche arrière et démarre en trombe, manquant de renverser un policier obligé de s'écarter ! Puis il s'arrête net. Les policiers l'interpellent et le placent en garde à vue. Notre homme refuse de se soumettre au dépistage de consommation de produits stupéfiants et refuse de sortir de sa cellule pour permettre les prélèvements biologiques nécessaires à l'évaluation précise de son état.

Connu des services, l'individu a déjà été condamné trois fois par les tribunaux de Mâcon et Montpellier : en 2014 pour conduite en état d'ivresse (à Mâcon), en 2016 pour détention de produits stupéfiants (à Mâcon), et en avril 2017 pour rébellion et dégradations (à Montpellier). Il cumule alors 10 mois de prison avec sursis.

Ce matin du 14 novembre, il est donc récidiviste. A l'issue de sa garde à vue, un mandat de dépôt est délivré. 

Il sera jugé le 3 janvier au tribunal de Mâcon pour mise en danger de la vie d'autrui ce petit matin, conduite en état d'ivressse et en récidive, conduite malgré l'annulation de son permis, et refus de se soumettre aux agents dépositaires de l'ordre public. C'est en prison qu'il préparera son jugement compte tenu de son casier déjà bien garni... 

 

 

REGION DE MÂCON : Commerçants, attention à la circulation des faux billets

FAUX BILLETS MACON.jpg
Un homme a été interpellé à Mâcon ce mercredi après deux tentatives de paiement avec faux billets.

TRIBUNAL DE MÂCON - Violences conjugales : Nez cassé, dent cassée, hématomes sur tous les corps ! et 18 mois de calvaire

VIOLENCES CONJUGALES MACON DEC2017.jpg
C’est une affaire assez terrifiante et troublante de violences conjugales qui était jugée mercredi après-midi au tribunal de grande instance de Mâcon.

MÂCON : Deux commerces de centre-ville cambriolés le soir du 21 novembre

CAMBRIOLAGE MACON.jpg
Les faits ont été perpétrés vers 21h dans une boucherie et une pâtisserie rue Lamartine et place aux Herbes. Les deux auteurs présumés, pris en flagrant délit, ont été placés en détention provisoire dès jeudi.

TRIBUNAL DE MÂCON : Un maçon meurt après une chute de 3,30m, son employeur est inculpé pour non-respect des dispositions de sécurité

TGI_MACON.jpg
Le 2 juin 2015, un maçon chute de 3,30m lors de la construction d'une maison individuelle à Mâcon. Après 6 jours dans le coma, il succombe à un traumatisme crano-facial. Il laisse derrière lui une femme et trois enfants qui se demandent : ce drame aurait-il pu être évité si les conditions de sécurités avaient été respectées ?

CHARNAY : 29g d'héroïne trouvés chez un dealer

cailloux_heroine Macon.jpg
Les policiers ont commencé par contrôler un consommateur dans sa voiture dans le quartier des Gautriats à Mâcon le 9 novembre.

RCEA : Deux blessés dans une collision entre 2 poids-lourds à hauteur de Prissé et Davayé

RCEA ACCIDENT CAMION 13NOV - 2.jpg
La circulation est annoncée difficile jusqu'à la fin de la matinée.

CLUNY : 3 blessés dans une spectaculaire collision sur la RD 980

Accident_RD980_Cluny_11_11_2017_0005.jpg
Il était environ midi lorsque deux véhicules légers sont entrés en collision dans des circonstances encore inconnues, au lieu-dit Le Loup entre Cluny et Lournand.

TRIBUNAL DE MÂCON : Il avait braqué, avec un complice, le bureau de tabac tenu par une amie de sa mère

TGI_MACON.jpg
Les prévenus étaient deux à se présenter sous escorte dans le box des accusés ce mercredi soir au tribunal de Mâcon, avec la mine du regret. Deux hommes de 24 et 36 ans ayant braqué un bureau de tabac au petit matin le 22 août dernier à Tournus. ACTUALISÉ : Les messieurs sont en prison.

RCEA : Une toute jeune conductrice à 161 km/h un peu avant Mâcon

RCEA MILLY CHARNAY CONTROLES GENDARMES.jpg
La jeune femme a commis ce délit de grande de vitesse le jour de l’opération de contrôle des gendarmes ciblée sur la vitesse. « Nous accentuons la répression » a lancé la sous-préfète présente sur le lieu du contrôle.