mardi 22 janvier 2019

NOTAIRES SAONE ET LOIRE.jpg

Les évolutions dans la profession ont été marquées par la récente loi Croissance du ministre de l'Economie de l'époque Emmanuel Macron. Elle était au centre des discussions hier soir à Mâcon.

 

« Aujourd’hui, des notaires parisiens ont été tirés au sort à Lyon, d’autres cherchent à s’associer avec des notaires tirés au sort. Ce phénomène est amplifié par la possibilité pour les notaires de constituer des sociétés commerciales entre professionnels du droit, un avocat anglais peut être associé d’un office notarial. Nous allons vers la création de grosses structures, voire des réseaux à l’américaine (...) » ainsi entamait le président Nicolas Peyrat de la Chambre départementale des notaires.

Une réforme donc plutôt mal accueillie par les notaires oeuvrant dans les départements ruraux comme la Saône-et-Loire. En cause notamment, « la liberté contrôlée d'installation ». Pour le président, cette loi risque de faire le lit des grosses machines parisiennes, plus orientées affaires que service. « Ce sera le cas si nous ne réagissons pas. Je suis allé à Paris, à Bercy, avec Mme la députée Untermaier, mais nous n'avons pas été entendus. »

 

"Eviter que le Département n'en vienne à recruter des notaires pour nos campagnes..."

La députée de la Bresse, assumant sa position de l'époque au moment du vote de la loi, rapporteure du texte, abondait néanmoins dans le sens du président : « Le conseil supérieur des notaires s'est montré sourd aussi... » a-t-elle argumentée. « Mais il vrai que les décrets d'application dévoient l'esprit de la loi, je n'y suis pas favorable et je l'ai fait savoir. Ils sont rédigés sous pression des lobbies parisiens. Ce que je crains beaucoup, c'est que la fracture entre la grande métropole parisienne et la province s'aggrave. »

Des propos qui n'ont pas manqué de faire sourir et réagir le sénateur Emorine : « C'est le Premier ministre ou le président de la République qu'il faut aller voir, c'est eux qui dirigent Bercy. En attendant, oui, il faut se battre sur le terrain, être aux côtés des notaires ici et maintenant. »

 

Et le président Peyrat d'ironiser, faisant référérence à l'embauche des médecins par le Département... : « Si l'on en arrive à ce que le Conseil départemental embauche des notaires pour lutter contre la désertification notariale en zone rurale, c'est que nous aurons perdu la bataille. »

« Les petits actes notariaux, nombreux dans les campagnes, sont plafonnés par écrêtement », précisait-il. « Si les grosses structures se mettent à casser les prix dans les grandes métropoles pour gagner des marchés, nous serons mangés petit à petit, sans possibilité de lutter. Nous voulons éviter ça. C'est la raison pour laquelle vous êtes ici, vous, élus. Nous voulions vous montrer que nous sommes modernes, loin de l'image surranée et poussiéreuse qu'ont certaines personnes des notaires. »

 

La signature électronique et la visio-conférence présentées par Olivier Moinard, hôte de cette réception, sont parmi les choses qui montrent que les notaires sont modernes ! « Même si nous avons plutôt mal accueilli la libéralisation dans notre secteur d'activité – rappelons quand même que nous sommes nommés par le ministre, nous sommes des officiers qui avons prêté serment devant le tribunal – il faut la voir aujourd'hui comme une loi d'opportunité pour évoluer. Nous n'avons pas le choix. Et c'est ce que nous faisons. »

 

Une situation ubuesque pour nommer les derniers arrivants

Comble de remous dans la profession, les derniers notaires nommés l'ont été sur tirage au sort, pour la simple et bonne raison qu'un bug informatique au moment de l'application d'une des nouvelles dispositions de la loi - cette fameuse libre installation contrôlée sur certaines zones géographique (NDLR : l'équivalent de quotats) - a conduit à annuler la procédure de nomination et obligé à un tirage au sort pour éviter que les premiers inscrits ne soient les mieux servis (soucis de justice et d'équité). Ce tirage au sort a retardé les nominations et placé les familles dans l'attente et l'incertitude. « De novembre à janvier, nous avons été dans le flou artistique total » a témoigné Florence Grosso, nouvelle notaire à Chalon.

Un fait qui aurait pu rester anecdotique si la profession n'était pas plongée dans le doute et la fébrilité. Ah, les réformes à la française !...

 

Une situation économique en Saône-et-Loire plutôt bonne et à préserver

Olivier Moinard a présenté également les chiffres de l'activité notariale en Saône-et-Loire : les notaires du département enregistre une augmentation de 3,5% de chiffre d'affaires avec un réalisé en 2016 de plus de 49 millions d'euros avec 34 821 actes, là aussi en légère augmentation de 1,66%. « Notre poids économique est important » a-t-il ajouté, « car nos études emploient 398 salariés. Nous sommes 90 notaires sur le département pour 59 études. Notons qu'il y a 34 femmes notaires. La profession se féminise. » Preuve que les choses évoluent dans le bons sens sur plan.

La Saône-et-Loire accueille six nouveaux notaires cette année : quatre à Chalon et St-Marcel, deux à Mâcon et Crêches-sur-Saône.

Rodolphe BRETIN

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 1.jpg

 

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 2.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 11.jpg

Cécile Untermaier, députée, Jean-Paul Emorine, sénateur, et Hervé Reynaud, conseiller départemental,

ont répondu à l'invitation de la Chambre départementale des Notaires hier soir

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 10.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 9.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 8.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 7.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 6.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 5.jpg

NOTAIRES SAONEETLOIRE - 4.jpg

 Ça vient d'arriver !

EXPRESSION CITOYENNE : Réflexions et propositions d'une Azéenne pour le grand débat national

macon-infos donne la parole à toutes celles et ceux qui souhaitent s'exprimer à l'occasion du grand débat national. Yolande Paon, citoyenne d'Azé, nous a adressée ses réflexions, que nous publions intégralement. Vous pouvez vous aussi envoyer votre contribution à maconinfosrb@gmail.com.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bientôt une marque de lait départementale ?

DSC_0043_redim _ juste vendéen.jpg
Dans le cadre des élections de la chambre d’agriculture, la section lait de la FDSEA a tenu une réunion mardi 15 janvier dernier, au lycée de Fontaines. Au programme notamment, la réflexion autour de la création d’une marque départementale de producteurs.

MÂCON : Cinq médecins entrent en exercice cette semaine au centre départemental de santé

CENTRE DEPARTEMENTAL SANTE MACON - 7.jpg
Dès ce mardi, les premiers rendez-vous sont possibles pour les patients.

PIERRECLOS : Les médecins tant attendus sont arrivés !

CDS PIERRECLOS 2019.jpg
Il y a 3 ans, le S.O.S. lancé par la commune de Pierreclos faisait la Une des médias pour illustrer la désertification médicale en milieu rural...

MÂCON : Une visite thématique et inédite au musée des Ursulines...

visite thématique Musée Ursulines.jpg
C’est dans l’après-midi de dimanche que Marion Neumond, guide conférencière, a accueilli un groupe de 25 personnes au Musée des Ursulines pour les amener à la découverte de l’histoire de la construction du couvent des Ursulines et les transformations successives de l’édifice jusqu’au XXe siècle.

LYCÉE DUMAINE : Vernissage du projet artistique de la classe inclusive de CAP

VenissageDumaine (15).JPG
Ce lundi, en fin de matinée, le lycée Dumaine a inauguré le vernissage du projet artistique de la classe inclusive de CAP en présence de Stéphane Guiguet, Vice-président du Conseil régional.

JUSTICE : La rentrée du TGI de Mâcon en quelques mots bien choisis...

Rentrée_solennelle_2019_TGI_Mâcon_0007.jpg
C’est devant l’ensemble des autorités judiciaires, civiles, militaires, policières et les élus de Saône-et-Loire que Mahrez Abassi, Président du Tribunal de Grande Instance de Mâcon a déclaré, jeudi matin, l’audience solennelle de rentrée était ouverte. A lire aussi, la présentation du nouveau pôle social.

MÂCON : La Médiathèque a ouvert ses portes en nocturne pour sa première nuit de la lecture

NuitMédiathèque.jpg
La Médiathèque a proposé samedi soir une ouverture exceptionnelle en nocturne dans le cadre de la manifestation nationale de la Nuit de la lecture.

MÂCON : Inédit, l'Association Polysémie Contemporaine a lancé sa nuit de la lecture !

NuitLecEpinoches.jpg
Nicoletta Kara-Mitcho de l' Association Polysémie Contemporaine a présenté samedi soir, pour la première fois, la nuit de la lecture.

RUGBY : Prenez le bus pour soutenir l’AS Mâcon face à Bourgoin !

Force XVI, association des supporters de l’AS Mâcon Rugby, organise un bus pour le déplacement chez le leader Bourgoin vendredi 25 janvier.

MACON : C’était la 128ème « Saint-Vincent » des vins Mâcon et du Beaujolais

concours vins St Vincent 2019 Mâcon.jpg
Le parc des expositions accueillait ce samedi une nouvelle édition du concours des vins du Mâconnais-Beaujolais.

VOLLEY-BALL : Nouvelle année, nouveaux maillots pour le VCM

remise maillots volley VCM (18).JPG
L’équipe en Nationale 3 masculine et l’équipe en pré-nationale féminine du Volley Club Mâcon ont présenté leurs nouveaux équipements ce samedi, au Palais des sports.

GILETS JAUNES - Acte X : Quand ceux de Mâcon rejoignent ceux de Crêches...

GJ rond point1 _ acte X.jpg
Dans la foulée de la marche, démarrée en début d'après-midi, ce samedi, dans les rues de Mâcon, c'est une trentaine de Gilets jaunes qui a poursuivi sa route pour parvenir jusqu'au rond-point de Crêches-sur-Saône en fin de journée.

ENSEIGNEMENT : Le mouvement des "stylos rouges" fait des adeptes à Mâcon

stylos rouges Mâcon.jpg
Plusieurs professeurs d’écoles, collèges et lycées de Mâcon et des alentours étaient sur l’esplanade Lamartine ce samedi, pour distribuer des stylos rouges dans des enveloppes à expédier au Président Emmanuel Macron.

MÂCON : C'était Portes ouvertes à L'ESMP & Ma Prépa Concours !

POASMP (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation et Ma Prépa Concours ont organisé leurs portes ouvertes ce samedi matin.

GYMNASTIQUE : Sublime gala de gymnastique de l'AMS !

GalaGym.jpg
Ce vendredi soir a débuté le gala de gymnastique de l'Association Musicale & Sportive qui se poursuit ce samedi au Cosec de Charnay.

MÂCON : De nouvelles salles de cours au conservatoire de musique et de danse Edgar Varèse

inauguration salles conservatoire Mâcon 2019.jpg
Elus et équipe pédagogique et de direction ont inauguré les derniers travaux de modernisation du bâtiment principal du conservatoire communautaire ce vendredi

JUSTICE DU TRAVAIL : Le nombre d'affaires jugées au conseil des Prud'hommes de Mâcon est en augmentation

rentrée conseil prudhommes Mâcon 2019.jpg
Ce jeudi, lors de l’audience solennelle de rentrée, la présidente sortante du Conseil des prud’hommes de Mâcon (collège des employeurs), a présenté le bilan de l’année 2018, et cédé la place à la nouvelle présidente (collège des salariés).

SAÔNE-ET-LOIRE - Voeux au SYDESL 71 : Des enjeux énergétiques importants pour le département en 2019

Voeux SYDESL  2019.jpg
Le président du syndicat départemental d’énergie de Saône-et-Loire (SYDESL 71) Fabien Genet a parlé des projets pour l’année qui s'ouvre lors de ses vœux aux collaborateurs et partenaires ce jeudi.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Les grands chantiers 2019 passés en revue par Jean-Patrick Courtois

VOEUX MBA 2019 - 1.jpg
Traditionnelle cérémonie des voeux pour la MBA ce soir à la salle des fêtes de Sancé. L’occasion pour le président de rappeler quelques grands chantiers qui vont faire les temps forts de l’année 2019.