jeudi 1 octobre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0004.jpg

La cinquième édition du forum post-bac mâconnais a eu lieu jeudi dernier au parc des expositions. Retour sur cet événement.

Gilles Marret, Proviseur-adjoint du lycée Lamartine, assurait la coordination de cet évènement qui concernait les six lycées du bassin de vie de Mâcon, à savoir : Davayé (agriculture), La Prat (Cluny), Cassin, Ozanam, Dumaine et Lamartine (Mâcon).

Au total, ce sont près de 1200 élèves qui sont déplacés par vagues d’une bonne heure auprès de 120 stands représentant l’essentiel des formations post-bac implantées en Bourgogne et en Rhône-Alpes. Tous les principaux secteurs de l’enseignement supérieur étaient ainsi représentés : BTS, DUT, Licence universitaire, écoles spécialisées et classes préparatoires aux grandes écoles.

Comme l’explique Graciette Deleplanque, Directrice du CIO de Mâcon, « l’orientation est une source de stress pour les élèves mais aussi pour leurs familles. » « Tous les élèves ne savent pas encore ce qu’ils veulent faire. Ce salon participe à un processus global de réflexion » complète Gilles Marret.

Florence Battard représentait la Ville et l’Agglomération à ce forum. Elle a rappelé que « cet événement était soutenu par les collectivités locales tant en termes de mise à disposition que de subventions. Les jeunes du bassin peuvent ainsi bénéficier d’une information de qualité avec un coût mineur pour leurs établissements scolaires. De plus, ce salon est gratuit pour les exposants. »

L’orientation post-baccalauréat va connaître une évolution majeure en 2018 avec le passage du portail « Admission Post-Bac » (APB) à la plateforme « Parcours Sup ». « L’objectif est d’améliorer l’accompagnement des jeunes et d’être plus réactif à leurs demandes » explique Gilles Marret qui précise aussi que « les professeurs principaux seront prochainement formés à cette application qui comprendra également un tutoriel pour les familles. » Cette plateforme, sur laquelle les futurs bacheliers pourront réaliser dix vœux non hiérarchisés, ouvrira à la mi-janvier 2018.

Éric Bernet

 

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0001.jpg

Céline Lacour, Directrice de l'ESMP, établissement implanté à Bourg-en-Bresse et Mâcon

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0002.jpg

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0003.jpg

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0005.jpg

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0006.jpg

Gilles Marret (au micro), proviseur-adjoint du lycée Lamartine, assurait la coordination de ce forum

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0007.jpg

Graciette Deleplanque et Florence Battard

Forum_post_bac_Mâcon_07_12_2017_0008.jpg

L'équipe de direction du lycée agricole de Davayé

MEDIA : Qu’est-ce qui pique plus que le lundi ? La réponse samedi Chez Jamy

13468_1_full.jpg
Jamy Gourmaud, connu notamment pour l’émission « C’est pas Sorcier » ou « Le monde de Jamy », récemment à Beaune, abordera le sujet qui fait la renommée mondiale de la région, la moutarde.

MÂCON : La Ville acquiert la chapelle Soufflot de l'hospice de la charité

La délibération a été votée lundi soir en conseil municipal. Extraits.

SANCÉ : Un mort dans un choc frontal sur la D906

ACCIDENT MORTEL SANCE 2409223 - 6.jpg
Actualisé : Le conducteur de la Laguna était alcoolisé

MÂCON : Deux futurs moniteurs de sport signent pour l’Armée de terre

RECRUES CIRFA MACON 28092020 - 8.jpg
Ce sont des recrues assez rares au centre de recrutement de l’Armée (CIRFA) de Mâcon pour être soulignées. Deux jeunes de la région viennent de signer des contrats d’engagement pour entraîner des soldats. Ils étaient 40 à postuler, pour 20 places à l'échelle nationale.

SOLIDARITÉ : La marche des sans-papiers attendue à Mâcon

Bernard Nouyrigat (1).JPG
Bernard Nouyrigat, président de la section Mâcon de la Ligue des Droits de l’Homme, a annoncé l’arrivée à Mâcon le 5 octobre des marcheurs partis de Marseille et Montpellier.

VÉLO GOURMANDE EN MÂCONNAIS : Une édition pluvieuse, mais heureuse !

MACONNAIS velo gourmande 2020 52.JPG
La 2ème édition de la Vélo gourmande en Bourgogne du Sud, organisée par l’Office de tourisme de Mâcon et du Mâconnais, s’est déroulée ce samedi sur les routes du Haut-Mâconnais… entre coups de pédales et dégustations !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une entrée par jour en réanimation de personnes atteintes du covid-19

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 50 000 personnes ont été testées en une semaine. Même si tous les indicateurs se dégrade, le taux de positivité reste faible, à 3,33% de personnes positives dans la région. Il est équivalent en Saône-et-Loire.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Réouverture lundi de la déchèterie de Charnay ; le 12 octobre pour St-Martin-Belle-Roche

C'est la phase finale des travaux de mise aux normes environnementales et de réhabilitation des locaux de gardiennage des déchèteries du territoire de MBA.

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.