DSC_1031.JPG

Fort d’environ 25 ans d’existence, ce club connaît actuellement une érosion de ses effectifs. Le Bureau réfléchit à des solutions pour remobiliser les « troupes ».

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Saône-et-Loire est à l’origine du club d’entreprises du Mâconnais qui est actuellement animé par Rémi Jouanneau, Directeur de l’Industrie, des services à l’industrie et du développement durable à la CCI.

Il organise une réunion par mois, souvent sous forme de visites d’entreprises. Á titre d’exemples, ses membres se sont rendus chez Fermob (Thoissey) ou encore à la brasserie artisanale La Zouaffe (Cluny) l’an passé. Ces visites se terminent par un moment convivial dans un restaurant. Elle a également organisé un voyage en Auvergne mêlant visites d’entreprises et loisirs en 2017.

Malgré ces différentes activités, ce club connaît une érosion de ses effectifs. En 2017, elle a compté 34 cotisants alors que son listing d’adhérents compte 61 membres.

Pour comprendre cette désaffection, Rémi Jouanneau a mené une enquête auprès de l’ensemble des entreprises ayant déjà adhérées au club d’entreprises du Mâconnais. Selon ce cadre de la CCI, « j’ai reçu un reçu un très bon accueil en porte à porte. C’est important de faire le point. Beaucoup d’entrepreneurs ont reconnu que le club leur a apporté. »

Selon cette étude, les membres désirent de la convivialité, la poursuite des visites d’entreprises, la sélection de « pointures » ou d’experts sur des questions managériales ou de société. Pour eux, les visites ne sont pas pertinentes au sein du club. Les entrepreneurs souhaitent également qu’un planning soit mis en place annuellement avec cinq-six réunions de programmées. La poursuite des dîners suite aux réunions est également souhaitée tout comme la liste des membres et le travail d’accueil des nouveaux membres. Enfin, bon nombre d’entrepreneurs voient d’un bon œil l’ouverture de ce club à des patrons hors industrie (services, commerces, agriculture,…).

Un temps de débats et de construction du programme 2018 a ensuite eu lieu lors de cette assemblée générale. Pour conclure, Alain Jouanneau a tenu ses propos : « il faut remettre un peu d’huile dans les rouages. Il ne manque pas grand-chose ! »

L’appel à candidature pour le Bureau associatif a également eu lieu lors cette assemblée générale. Il est à noter les démissions de la Présidente Danièle Chevrier (Directrice de la Relance), faute de temps disponible, et de Benoît Frachon, fraîchement retraité. Les cinq autres membres (Alain Bouchacourt, Vincent Boullay, Blandine Duforeau, Fabian Humbert et Jean-Paul Lefèbvre) renouvellent leur engagement et se répartiront les missions prochainement.

La soirée s’est poursuivie par une représentation d’improvisation théâtrale par la compagnie lyonnaise Lily (inspirée de l’assemblée générale) puis par un repas au centre éducatif du Prado (Hurigny), lieu de cette réunion.


Éric Bernet

 

DSC_1028.JPG

 Rémi Jouanneau, animateur du club d'entreprises du Mâconnais

DSC_1029.JPG

 Danièle Chevrier, Présidente 2017 de l'association

 La troupe d'improvisation lyonnaise Lily