mercredi 16 janvier 2019

CGT Chronopost Mâcon (15).JPG

La CGT des Salariés des Activités Postales et de Télécommunications de Saône-et-Loire manifestera au siège Chronopost France solidaire avec son délégué national, Richard Giraud, qui risque des sanctions disciplinaires.

En octobre 2017, celui-ci a été appelé au secours par des salariés de l’agence de Varennes-les-Mâcon qui accusent leur directrice d’attitude agressive envers eux. Les tensions entre les deux parties existent depuis plusieurs mois, mais un incident a aggravé le conflit fin septembre 2017.

Alors qu’un colis suspect a été découvert et l’accès des clients sur le site Chronopost de Mâcon interdit, les salariés ont été maintenus sur place pendant 2 jours. Les syndicalistes CGT ont interprété cette décision comme une forme de mépris envers les salariés et ont distribué un tract (voir plus bas) qui fait le bilan caustique de tous leurs reproches envers la cheffe d’agence, et où l'on demande sa destitution.

Coïncidence ou non, suite à cet épisode du tract, le délégué syndical national CGT Chronopost est convoqué lundi 29 janvier au siège de Chronopost France pour un entretien disciplinaire. La CGT considère qu’il s’agit d’une forme d’intimidation et de harcèlement envers tous les militants syndicaux qui osent s’exprimer, et appelle à une manifestation nationale de soutien pour son délégué devant le siège, le même jour. Plusieurs salariés Chronopost de Mâcon seront présents. D'autres organisations syndicales de Chronopost ont annoncé leur solidarité avec les militants CGT.

Ce sera également une manifestation contre la dirigeante de Chronopost de Varennes-les-Mâcon car, lors d'une conférence de presse, Florence Dauga, secrétaire générale CGT 71 FAPT, a parlé d’une situation de tension sociale insupportable pour les salariés de ce site : « Nous avons fait appel à ce délégué syndical national face à la situation qui existait dans l’agence. L’attitude de la directrice est très particulière, elle a des propos envers les salariés qui sont inacceptables, elle ne sait manager que par la peur, la pression.

L’Inspection du Travail a fait un rapport qui va dans le sens de ce que dit la CGT : il y a des risques psycho-sociaux. Courant 2017, nous avons eu trois licenciements, une mise à pied de trois jours, et un départ en arrêt maladie pour un autre salarié. L’arrêt maladie est lié aux conditions de travail qu’il vivait dans l’entreprise. Le tract, nous l’assumons. Son texte est à la hauteur de ce que vivent les salariés. »

Chronopost est une filiale du groupe La Poste. Selon la représentante syndicale, sur le site de Varennes-les-Mâcon travaillent entre 15 et 20 salariés qui passent la plupart du temps sur site, hormis les distributeurs.

macon-infos a contacté Chronopost France pour avoir un point de vue sur la situation conflictuelle de Varennes-les-Mâcon. Nous le publierons dès réception.

Cristian Todea

tract CGT.jpg

Le tract CGT

CGT Chronopost Mâcon (9).JPG

Florence Dauga, secrétaire générale CGT 71 FAPT 

CGT Chronopost Mâcon (2).JPG

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.

MÂCON : La gestion du stress au programme de la MJC de Bioux

Laetitia_Ponelle_Relaxologie_Mjc_Bioux_100118 (1).jpg
Apprendre à gérer l'impact du stress, voici ce que propose, à la MJC de Bioux, Laëtitia Ponelle, Relaxologue Biosappia.

MACON : Il veut faire de cette péniche abandonnée un lieu de fête

Collage péniche.jpg
Un sacré projet que macon-infos vous détaille.

SAÔNE-ET-LOIRE - André Accary : « Faisons confiance à ce qui fait battre le coeur de la France »

VOEUX 2019 PREFET ET ACCARY - 7.jpg
"Je préfère 2018 à 1918" a dit le préfet Jérôme Gutton. Les deux hommes présentaient ce mardi soir des voeux communs à l'espace Duhesme à Mâcon aux coprs constitués.