Depuis plusieurs années maintenant, grâce notamment à la loi Aillagon du 1er août 2003 relative au mécénat, aux dons aux associations et fondations, qui permet aux entreprises d’aider des structures culturelles, celles-ci s’engagent  vers une diversification de leurs ressources.

C’est dans ce cadre, que 2 conventions de mécénat vont être signées le 1er mars entre le Crescent Jazz Club d’une part et l’association Luciol Cave à Musique d’autre part, et l’entreprise Eckes-Granini France de Mâcon (marque Joker entre autres), qui a souhaité s’engager aux côtés de ces deux projets d’intérêt général.