mercredi 16 janvier 2019

GREVE CARREFOUR CRECHES (3).jpg

Après l’entrepôt logistique de Sennecé-les-Mâcon, ce fut au tour des salariés de l’hypermarché de Crèches de manifester contre le plan Bompard ce samedi.

 

 

« Alexandre Bompard est à la tête du groupe Carrefour depuis juillet 2017. En janvier dernier, il a annoncé son plan de relance qui menace des milliers d’emplois et le pouvoir d’achat des salariés » nous a expliqué Précieuse Lecraz, déléguée syndicale Force Ouvrière (FO).

« Nous dénonçons ce plan décidé par le PDG et quelques gros actionnaires du Conseil d’Administration » a-t-elle poursuivi. « Cette journée a été suivie par 85 % des salariés hors cadres de l’hypermarché de Crèches. Les caisses fonctionnent ce samedi grâce à la main d’œuvre de cadres et d’intérimaires. »

 

« Nos actionnaires doivent apprendre à dialoguer et à partager »

« Les salariés sont vraiment en colère. L’annonce d’une division par 10 de la prime de participation (Ndlr : tombée à 57 euros) a mis le feu aux poudres car, dans le même temps, les actionnaires continuent de se partager plus de la moitié des bénéfices du groupe, soit plus de 356 millions d’euros en 2018. »

« La décision tardive de Carrefour de compenser partiellement cette perte est intervenue de façon brutale et sans concertation. Elle a perçu comme du mépris. FO revendique 600 euros au titre de la participation et non 350 ».

 


Une manifestation soutenue

« Bon nombre de clients ont signé notre pétition voire ont fait demi-tour. » explique la syndicaliste qui peut aussi compter sur le soutien d’une partie des commerçants de la galerie commerciale.

Par exemple, pour Coralie (prénom d’emprunt), « cette manifestation se fait dans la bonne ambiance. Les salariés font entendre leurs voix, c’est leur droit ! »

Mr Hilarion et mme Wenger, co-gérants du bar 1901, vont plus loin : « le groupe Carmelia veut tuer tout le monde. D’abord le centre-ville de Mâcon puis leurs salariés et leurs locataires. Nous avons reçu un courrier nous indiquant qu’ils ne renouvelleraient pas notre bail à partir de juin prochain. Ce bar est né avec Carrefour mais ils s’en fichent. Aucune raison n’est invoquée dans le courrier. Peut-être que les indépendants ne leur versent pas des loyers assez « juteux » ? »

Présent sur les lieux de la manifestation, François Étienne, Directeur de l’hypermarché de Crèches-sur-Saône n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Éric Bernet

 

 

GREVE CARREFOUR CRECHES (2).jpg

GREVE CARREFOUR CRECHES (4).jpg

GREVE CARREFOUR CRECHES (5).jpg

GREVE CARREFOUR CRECHES (7).jpg

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.

MÂCON : La gestion du stress au programme de la MJC de Bioux

Laetitia_Ponelle_Relaxologie_Mjc_Bioux_100118 (1).jpg
Apprendre à gérer l'impact du stress, voici ce que propose, à la MJC de Bioux, Laëtitia Ponelle, Relaxologue Biosappia.

MACON : Il veut faire de cette péniche abandonnée un lieu de fête

Collage péniche.jpg
Un sacré projet que macon-infos vous détaille.

SAÔNE-ET-LOIRE - André Accary : « Faisons confiance à ce qui fait battre le coeur de la France »

VOEUX 2019 PREFET ET ACCARY - 7.jpg
"Je préfère 2018 à 1918" a dit le préfet Jérôme Gutton. Les deux hommes présentaient ce mardi soir des voeux communs à l'espace Duhesme à Mâcon aux coprs constitués.