samedi 11 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

AG_2018_UPVM-Macon.jpg

Jeudi 12 avril à Mâcon, l’Union des producteurs des vins Mâcon (UPVM) tenait son assemblée générale. Cet organisme défend et gère (ODG) l’appellation régionale et ses 27 noms de commune.

 

« L’appellation se porte bien et jour après jour, tous les producteurs de vins Mâcon contribuent à sa réussite », remerciait Jérôme Chevalier, le président de l’UPVM, à la fin de l’assemblée générale. Et ce, grâce à une « équipe soudée et généreuse » que constitue son conseil d’administration.

 

Pour autant, tout n’a pas été facile durant la dernière campagne. Vice-président de l’UPVM, Michel Barraud faisait le bilan de la récolte 2017.  Cette dernière avoisine 194.330 hectolitres récoltés sur 4.079 hectares (ha) par plus de 850 producteurs déclarants les appellations Mâcon. Un chiffre certes conséquent mais « déficitaire d’environ -10 % (-22.800 Hl) ». « Ce qui est relativement important » car derrière se cache la « libération » de volumes 2016 (VCI) qui sont une sorte « d’assurance récolte » en vins, permise par l’INAO. Sans oublier que l’appellation croit en surface. 

 

Respect du bien vivre ensemble

 

Responsable de commission technique, Marc Sangoy rappelait que l’appellation a demandé et autorisé la plantation de 50 nouveaux ha, comme chaque année. Un débat s’engageait avec la cinquantaine de viticulteurs dans la salle pour essayer de comprendre d’où vient cette baisse des rendements. Changement climatique, aléas climatique (grêle, gel…), dépérissement du vignoble en raison de maladies des bois (Esca…)… sont les principales causes, probablement toutes combinées. Pour essayer de sauver leurs vignobles et productions, Jérôme Chevalier appelait néanmoins tous les vignerons a « bien respecter les règles » en terme de traitements dans le cadre du « bien vivre ensemble » avec la population. Depuis de nombreuses années, la profession s’est engagée dans des démarches de progrès, pour respecter son environnement, avec notamment la signature et l’application de Chartes sur les bonnes pratiques viticoles. 

 

Grande scène au Mâcon Wine Note ?

 

Des messages responsables à la vigne qui accompagnent ceux sur une consommation raisonnable. Pour déguster les vins Mâcon, l’UPVM va à nouveau organiser les 25 et 26 mai, son événement phare sur la place Lamartine, les « Mâcon Wine Note ? ». L’an dernier, 4.500 entrées avaient été comptabilisées sur les deux soirées. La configuration va changer cette année, annonçait Dany Grandjean, vice-président de l’UPVM en charge de la Communication. Le bar à vins à ciel ouvert où se sont fait 17.000 dégustation l’an dernier sera en arc de cercle cette année mais surtout, la Mairie de Mâcon va mettre à disposition la « grande scène musicale » pour les huit groupes musicaux qui se relaieront durant les deux soirées (17h à 2h du matin). Tout est calé et « on attend le beau temps ». 

 

Promotion en France et à l’international

 

Il s’agit là de l’opération la plus locale qui fait la promotion du nom Mâcon. Mais l’UPVM s’évertue à le faire également dans le monde entier. Après Londres l’an passé, deux nouvelles Masterclass (association mets-vins, dégustation des vins distingués…) auprès de sommeliers, journalistes, restaurateurs… seront organisées à Bruxelles (Belgique) et Hambourg (Allemagne) avec l’aide de l’Interprofession des vins de Bourgogne (BIVB).

L’UPVM réalise toutes ces opérations de promotion grâce à une bonne gestion des cotisations des producteurs, comme le rappelait Isabelle Meunier, la trésorière.

 

Directeur du pôle Marchés au BIVB, Philippe Longepierre intervenait sur l’export des vins Mâcon qui « surperforment » même par rapport aux autres appellations de Bourgogne, pourtant déjà très dynamiques. L’appellation Mâcon pèse pour 16 % des volumes totaux produits dans notre région viticole.

 

Le président de l’UPVM, Jérôme Chevalier concluait sur des dossiers qui lui tient à cœur, « pour être plus performant » en matière d’oenotourisme. Le projet de Cité des vins à Mâcon est d’ores-et-déjà acté et un peu plus tôt dans la journée, le conseil Départemental a présenté aux ODG, un projet de « future route des vins ». Il est vrai que le Mâconnais a de nombreux atouts à mettre en avant. Et ce au bénéfice de tous les habitants…

 

 

Cédric Michelin

L’Exploitant Agricole de Saône-et-Loire

MÂCON : Metso Outotec, partenaire des industries de demain dans les granulats, minéraux, métaux et du recyclage, démarre ses activités

METSO OUTOTEC MACON.jpg
Alors que la transformation durable des ressources naturelles mondiales devient la norme dans les industries, Metso Outotec est le moteur de cette transformation. Rea Björkqvist, directrice général de Metso France SAS, et Renaud Lapointe, vice-president Business and Product Management, Aggregates, ont déployé le nouveau drapeau Metso Outotec ce matin à Mâcon, siège français.

MACON : Deux jeunes créatrices mâconnaises s’installent dans la boutique éphémère

boutique éphémère juin.jpg
Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

PIERRECLOS : Le village accueille le 1er Comptoir de campagne de Saône-et-Loire

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 1.jpg
Une entreprise créée par Sylviane Barcet et Virginie Hils, originaires du Lyonnais et dont la devise est désormais « Favoriser le "made in chez moi" au profit du "made in chinois". » Petite histoire et explications.

Mesures en faveur de l’apprentissage : l’ESMP vous accompagne dans le recrutement de vos futurs talents

Les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d’une aide exceptionnelle de l’Etat de 8.000 € pour l’embauche d’un majeur !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Trois nouveaux dispositifs d'aide aux commerçants et artisans, et un appel à la consommation

COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg
Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

Déconfinement : l’enquête CPME auprès de 3000 entreprises fait clairement apparaitre les difficultés de la reprise d’activité

Dans une entreprise sur deux (52%), l’ensemble des salariés a réintégré physiquement l’entreprise tandis que 41% maintiennent encore une partie, ou la totalité, de leurs effectifs en chômage partiel.

AUTOMOBILE - Marie-Guite Dufay : « Un plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle de la filière »

Le site de Sochaux est directement concerné, la Région Bourgogne - Franche-Comté y a investi plus de 7 millions d'€.

MÂCON-CHARNAY : L'Entretien surmonte la crise en investissant

LENTRETIEN CHARNAY 1905 - 7.jpg
Voilà une entreprise qui intervient dans un domaine incontournable : la propreté.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.