lundi 30 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-6.jpg

En cette Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, la commune de Crêches accueille dans la salle Joug Dieu l'association L'académie de minuit pour un événement dédié à la lecture et la jeunesse.

 

 

L'événement qui s'adresse aux jeunes lecteurs mais pas que, a pour but d'enthousiasmer les jeunes écoliers pour le livre. Cet après-midi, les CE2, CM1 et CM2 de Crêches sont attendus pour une conférence autour du métier d'écrivain et des droits de l'auteur, au cours de laquelle les jeunes pourront échanger avec sept auteurs et éditeurs invités par l'association.

 

« Cette journée mondiale trouve son origine en Catalogne avant d'avoir été récupérée par l'UNESCO qui depuis promeut la lecture à travers cet événement qui a lieu chaque année le 23 avril » explique Mestr Tom, secrétaire de l'association franco-irlandaise L'académie de minuit, à l'origine de l'événement. Si cette journée, célébrée à une date symbolique car elle marque le décès de Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega, est largement fêtée autour du globe, notamment en Angleterre où l'on se déguise en personnage de roman à l'occasion, elle a pourtant peu, voire pas de visibilité dans l'Hexagone. « C'est déplorable qu'un tel événement ne soit pas fêté en France. On aimerait que les écrivains ne soient pas oubliés, c'est pourquoi nous organisons cette journée. Mais avant d'être accueilli par la mairie de Crêches, beaucoup de communes nous ont refusé sous prétexte que les enfants ne lisaient plus de nos jours » déplore Mestr Tom.

 

Lors de cette deuxième édition à Crêches, les jeunes écoliers pourront non seulement échanger avec des professionnels du monde du livre mais également choisir gratuitement un livre parmi vingt titres, mis à disposition par Hachette Jeunesse, Flammarion et Hatier Jeunesse. « Nous avons demandé aux maisons d'édition de choisir des livres faciles d'accès pour donner aux jeunes le goût de lire dès le départ. Si on arrive à travers un tel événement de faire lire ne serait-ce que trois ou quatre jeunes qui habituellement ne lisent pas, c'est déjà un succès » souligne Mestre Tom qui lui aussi est auteur de livres « pour adultes mais lisible pour les jeunes ».

 

L'association L'académie de minuit compte à ce jour une trentaine de membres en France et en Irlande. Elle œuvre depuis 12 ans pour redonner aux jeunes le goût de la lecture et met chaque mois gratuitement deux contes à disposition sur son site internet.

 

Malheureusement, la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur ne connaît pas encore le même succès que la Fête de la musique, mais l'association compte bien changer la donne : « Suite à la première édition en 2017 ici à Crêches, nous avons envoyé un dossier à l'Elysée et reçu une réponse du président Macron nous informant qu'il allait transférer le dossier au ministère de la Culture. On ne sait pas si ça va aboutir, mais on espère passer au niveau national dans quelque années » rêve Mestr Tom lors de l'inauguration de l'événement ce matin, à laquelle le maire de Crêches ainsi que ses deux adjoints ont assisté.

 

Si la ministre de la Culture suit, ce petit événement pourrait prendre une toute autre envergure dans quelques années - et la commune de Crêches aurait été parmi les premières à reconnaître l'utilité et la nécessité d'une journée dédiée au livre.

 

Delphine Noelke

 

 

journee-mondiale-livre-creches-2018-7.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-11.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-4.jpg

Mestr Tom de l'association L'asacdémie de minuit

journee-mondiale-livre-creches-2018-2.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-1.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-9.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-5.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-3.jpg

journee-mondiale-livre-creches-2018-8.jpg

Aline Morand (2ème adjointe), Catherine Patuel (responsable de la commission culturelle), Mestre Tom et le maire de la commune Michel Rosi

Coronavirus - Covid-19 : 36 décès en Saône-et-Loire ; 167 personnes sorties d'hospitalisation

L'hôpital de Mâcon a aujourd'hui 99 personnes hospitalisées pour coronavirus - covid-19. Par ailleurs, "le contexte épidémique actuel est propice aux rumeurs et aux arnaques en particulier sur internet" alerte le préfet.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.