lundi 17 février 2020
  • PORTES OUVERTES 2020 LYCEE CASSIN MACON - 1.jpg
  • PIANO LIBERTE CHARNAY.jpg
  • NAVETTE TREMA 2020.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

CHARNAY BUDGET JL ANDRES1.jpg

Jean-Louis Andrès a proposé une réunion publique aux habitants de sa commune pour leur présenter les grandes orientations du budget 2018. La réunion a eu lieu mardi soir dans la salle Ballard.

"Toute la dynamique que nous mettons en œuvre depuis 2015 a un objectif : la reconquête financière" ont été les mots d'introduction du maire. Citant les pénalités pour logements sociaux, la part d'endettement importante qui sont défavorables à la construction d'un budget communal, le maire a assuré que la qualité des services sera maintenue.

Il a aussi défendu les travaux en régie réalisés par la municipalité, qui permettent de donner une formation aux agents afin de leur donner l'occasion de réaliser les tâches pour lesquelles ils seront employés.

Endettement important et baisses des dotations de l'état pour les contraintes, maintenir la qualité de services, capacité d'autofinancement et réalisation des investissements ont été pris en compte pour construire l'équilibre budgétaire.

Quelques chiffres présentés :

- endettement : remboursement contraint de 700 000€ de capital par an jusqu'en 2026

- baisse des dotations de l'état : - 432 763€ au total depuis 2014

- dépenses réelles de fonctionnement : 6 234 882€. Sur 100€ dépensés, les sections enfance et jeunesse représentent 23€, l'entretien des bâtiments 22€. Ce sont les plus gros postes.

- recettes de fonctionnement : 6 455 487€ - sur 100€ de recette, la part des contribuables est de 66€

- dépenses d'investissements : 1 703 000€. Pour 100€ de dépenses le remboursement du capital est de 46€. "Nous sommes obligés de dépenser l'argent du contribuable pour rembourser un prêt qui ne nous sert à rien" a précisé Jean-Louis Andrès.

Un plan pluriannuel d'investissements a été établi ce qui permet d'avoir une vision du futur et de hiérarchiser les investissements en fonction des besoins de la commune.

Travaux d'assainissement : 200 000€ par an sont programmés pour rénover le réseau. Mais 200 000€ doivent également être versés au titre des pénalités avant 2016... "l'usager paye des indemnités pour une convention totalement incohérente" a appuyé le maire.

Il fallait prendre en considération également l'entretien des équipements de la commune, notamment la réfection de la toiture de la salle de la Verchère étalée sur 3 ans, de la voirie en mauvais état. Pour l'informatique un audit a été réalisé avant de proposer un nouveau programme.

Des projets structurants :

- la maison Genetier, qui permet de ramener la bibliothèque en centre ville, de regrouper les associations et d'avoir un lieu pour la police municipale

- l'amorce de la voie structurante par le giratoire des petits champs

- le pôle santé : 92 000€ d'études sont programmées cette année. Ce sont des études obligatoires d'urbanisme et d'environnement. 3 pôles sont prévus : une plateforme de soins intégrés, un centre de rééducation post et pré-opératoire, une hôtellerie pour les accompagnants et les soins ambulatoires. "Le projet va aboutir" a confirmé le maire.

- la place Mommessin : 20 000€ d'études d'aménagement seront lancées pour lui redonner de l'attractivité. "Vous connaissez mon attachement aux commerces de proximité" a-t-il dit pour défendre ce projet.

 

Pour terminer la présentation, il a évoqué quelques pistes d'économies, notamment l'extinction de l'éclairage public, la réalisation d'un diagnostic énergétique pour commencer la rénovation des bâtiments communaux, ainsi que le développement des cheminements doux qui iront dans le sens du développement durable.

Une réflexion est également menée avec la société Ecofinance pour optimiser les ressources, et avec les services de l'état pour une prospective budgétaire.

"Nous avons la volonté de poursuivre le désendettement jusqu'à la fin du mandat" a conclu le maire.

Danièle Vadot

CHARNAY BUDGET JL ANDRES2.jpg

MÂCON DAVAYÉ : Le succès toujours au rendez-vous pour les rencontres agro-écologiques au lycée Lucie Aubrac

MACON davaye eco agro 20.JPG
Les 3èmes rencontres agro-écologiques se déroulaient ce dimanche au lycée Lucie Aubrac de Mâcon Davayé. Et une fois encore, les visiteurs ont répondu présents pour ce rendez-vous de sensibilisation et d’information place sous le thème de la transition énergétique.

MÂCON : La brocante de la MJC Héritan bat son plein

brocante mjc Héritan.jpg
Environ 80 stands attendent leurs clients aujourd’hui à la MJC Héritan pour le traditionnel vide-grenier.

ST-VALENTIN : 15 couples confirment leur mariage à St-Amour

STVALENTIN 2020 CONFIRMATIONS MARIAGE STAMOUR - 50.jpg
La petite commune de St-Amour-Bellevue, à une quinzaine de kilomètres au Sud de Mâcon, a reçu cette année encore les couples désireux de confirmer leur mariage, comme il est de tradition à St-Amour depuis des années. Un joli rendez-vous pour célébrer l'amour authentique qui dure. Deux couples ont accepté de livrer le secret d'un amour durable.

MÂCON : Le Salon du chiot ne laisse personne indifférent

MACON salon du chiot 2020 8.jpg
Tout au long du week-end week-end se déroule au Parc des expositions le salon du chiot. Pour ou contre cette pratique, le débat est palpable.

FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ESMP, l'école post-bac 100% alternance, à Mâcon

Esmp (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation ouvrait ses portes ce samedi. Présentations.

MÂCON : La richesse de la mixité du professionnel et du général au lycée René Cassin

portes ouvertes Cassin (13).JPG
Le lycée ouvre ses portes ouvertes encore ce samedi matin. Quelque 900 personnes sont attendues sur ces deux jours.

MJC HÉRITAN : Le néo-consommateur ou le pouvoir aux consommateurs à l’Université populaire

conférence MJC héritan février 2020.jpg
Alain Bazot, président du l’UFC-Que choisir, était jeudi soir à la MJC Héritan pour évoquer le pouvoir des consommateurs. Il se présente ainsi comme porte-voix des consommateurs.

MÂCON : Le CCAS fait le plein d'activités pour les seniors

programme printemps été 2020 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé son programme d'activités destinées aux personnes âgées pour la période printemps-été 2020.

MÂCON : Le centre social Mosaïc aux Blanchettes va s’agrandir

MACON mosaic extension 12.jpg
Mercredi en fin d’après-midi, le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, accompagné de Caroline Théveniaud, Marie-Claude Chézeau et Gérard Colon, a souhaité que les jeunes du quartier posent la première pierre de l’extension de Mosaïc.

ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE : Des partenariats prestigieux pour le conservatoire de Mâcon

conservatoire Mâcon classe préparatoire (9).JPG
La création d’une classe préparatoire à l’enseignement supérieur au conservatoire Edgar Varèse de Mâcon ouvre des nouvelles opportunités de collaboration avec des établissements d’enseignement supérieur de la région.

SAÔNE-ET-LOIRE : La promotion touristique du département va s'accélérer

ELISABETHROBLOT.jpg
Parmi les annonces, Elisabeth Roblot a indiqué que l'émission d'Europe 1 «La Table des bons vivants», du 18 avril, se fera au concours de vins de Mâcon !

UNIVERSITÉ : Quatre millions d'euros pour aider les sports collectifs à décrocher plus de médailles en 2024

La «Team Sports» de l'Université de Bourgogne se prépare pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

VIRÉ : Les travaux du nouvel Ehpad avancent bien

chantier EHPAD Viré.jpg
Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, André Accary, et Claude Cannet, vice-présidente en charge des affaires sociales, ont visité lundi le chantier de l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, à Viré. L’occasion de faire le point après un an de travaux…

LYCÉE LAMARTINE : Une chanson pour dénoncer les maux du harcèlement

The Lam photo.jpg
Des élèves du lycée Lamartine de Mâcon participent cette année au concours national « Non au harcèlement ». Regroupés sous le nom « The Lam », ils ont ainsi réalisé une chanson et une vidéo avec le musicien Hocine Benameur.