samedi 15 décembre 2018
  • CONTES ET LUMIERES 2018.jpg
  • MARCHE NOEL 2018 CLUNY.jpg
  • MAISON CHAROLAIS.jpg
  • OFFRE NOEL THEATRE MACON 4ENTREES.jpg

Blocage des raffineries : stop aux agrocarburants,

oui à la conversion écologique de l'agriculture

 

En bloquant les raffineries, les agriculteurs crient, à juste titre, l’incohérence de la politique agricole française. Le gouvernement signe la fin de filières locales agricoles, la fin de la création d'emplois locaux et la fin des grandes forês tropicales et équatoriales : leur biodiversité et leur rôle moteur pour le climat.

Si l'importation d'huile de palme pour faire rouler les voitures est un scandale écologique et économique, les agrocarburants, qu'ils soient produits localement ou ailleurs, sont une impasse pour les paysans et la transition écologique. Ils concurrencent les systèmes alimentaires alors que la société réclame une alimentation de qualité produite localement.

L'approvisionnement en huile de palme de la bioraffinerie de la Mède est un projet industriel au service des bénéfices de Total. Avec ce gouvernement, rien d'écologique, rien d'économiquement cohérent, rien qui corresponde aux enjeux climatiques, de biodiversité.

EELV Bourgogne-Franche-Comté rappelle l'urgence d'engager la conversion écologique de l'agriculture par le soutien et l'accompagnement du développement de l'agriculture biologique, de filières de proximité et de qualité. Tout le monde s'accorde pour dire que ce modèle d'agriculture familiale    est créateur d’emplois    et    de    dynamisme    territorial, de services    environnementaux rendus...

De plus, cette transition peut ouvrir la voie à la diversification des activités des paysans. Le développement de projets énergétiques territoriaux, tels que la méthanisation agricole, en veillant à une empreinte environnementale globale positive, est une solution d'avenir.
Il est temps qu’agriculteurs, forestiers et écologistes nous disions ensemble stop à un modèle aberrant qui tue nos campagnes et notre Nature.

 

Claire MALLARD, Brigitte MONNET, Philippe CHATELAIN et Mourad LAOUES

Pour EELV BFC

 

CONSEIL REGIONAL : L'opposition demande l'annulation de la hausse des tarifs du TER et la baisse du prix des cartes grises

CR OPPOSITION.jpg
Le président du groupe de la droite et du centre, François Sauvadet, n'y est pas allé de main morte ce mardi en conférence de presse d'avant session...

GILETS JAUNES - Intervention du chef de l'Etat : Pour les Socialistes de Saône-et-Loire, le compte n’y est pas !

Les socialistes de Saône-et-Loire, réunis ce lundi 10 décembre en Conseil fédéral à Chalon-sur-Saône, ont adopté à l’unanimité la résolution suivante...

EXPRESSION POLITIQUE : Quelles réponses donner aux gilets jaunes ? Et si l’on prenait exemple sur les élus ruraux...

Communiqué de presse de l’Union des Maires des Communes Rurales de Saône-et-Loire

POLITIQUE - Marie-Noëlle Liennemann à Mâcon : Ils veulent recomposer la gauche !

Conf_Causes_communes_061218 (2) (Copier).JPG
Marie-Noëlle Lienneman, Sénatrice ex Parti Socialiste (PS), et Bastien Faudot, Porte-parole du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC), étaient à Mâcon ce mercredi soir pour présenter leur projet de parti politique qui fédérerait l’actuel MRC et le mouvement « Après ».

EXPRESSION CITOYENNE : Les Foulards rouge demandent "le rétablissement de l'ordre public et des libertés individuelles"

Le mouvement des foulards rouge est né en réaction au mouvement des Gilets jaunes. Ils s'expriment par communiqué transmis à macon-infos.

POLITIQUE : Marie-Noëlle Lienemann à Mâcon ce mercredi soir

MNLienneman_CausesCommunes.jpg
ACTUALISÉ : Le congrès fondateur est annoncé en Saône-et-Loire

CONSO - Garantie légale: "L’effectivité du droit français est en danger" selon un collectif d'associations

Les ministres des 28 Etats membres se prononceront ce jeudi 6 décembre sur le sort qui sera réservé à la garantie légale de conformité.

EXPRESSION POLITIQUE : "Les menus de substitution doivent être rétablis au plus vite"

Le député de Saône et Loire Raphaël Gauvin réagit aux propos de Gilles Platret, maire de Chalon, sur les menus de substitution et la décision de la Cour d'appel. A lire aussi, la réaction de Vincent Chauvet, MoDem 71.