mercredi 26 septembre 2018
  • cosmos.jpg
  • SEQUANES SENIOR MACON HABITAT AOUT.jpg

famille-migrants-rue-macon3.jpg

 

Ce mercredi soir, une famille de Roms albanais avec six enfants de 7 mois à 8 ans risque de dormir dans la rue.

 

Arrivée jeudi soir en camion, elle n'a pas pu être pris en charge par l'association Le Pont, structure mandatée par la préfecture de Saône-et-Loire pour gérer l’hébergement des migrants. Avec six enfants, cette famille nombreuse dépasse les capacités d'accueil, c'est pourquoi l'association a fait appel à la LDH, « le temps d'un week-end ». La LDH a alors payé de sa poche une chambre d'hôtel pour la famille en attendant une solution de la part des autorités.

 

Mais quand la famille a renouvelé sa demande d'hébergement d'urgence lundi matin, aucune solution d’hébergement ne leur a été proposée. Les citoyens engagés dans la LDH n'ayant pas les moyens de payer une chambre d'hôtel plus longtemps, la famille se retrouve à la rue, si aucune solution d'urgence ne se présente d'ici cette nuit.

 

« En séparant les membres de la famille, on aurait pu trouver un hébergement, mais ce n'est pas une solution car c'est très mal vécu par les parents et les enfants » explique un adhérent de la Ligue des Droits de l'Homme qui suit de près le périple de cette famille nombreuse. Le 115 n'acceptant pas les mineurs, la LDH attend maintenant un geste fort de la part du préfet qui aurait le pouvoir de réquisitionner un hébergement de toute urgence.

 

« Nous sommes venus ici car en Albanie, on nous dit d'aller en Serbie, et en Serbie, on nous dit d'aller en Albanie » explique Tahir Giukatani, le père de famille, qui a décidé de quitter son pays avec sa famille pour « plus de sécurité », car cette minorité se heurte à la discrimination de la part de la société. « Mes enfants ont été maltraités et ne pouvaient pas aller à l'école. J'ai eu peur pour leur sécurité » se fait-il comprendre grâce à l'application Google Translate, car il ne parle pas français.

 

Le périple de cette famille laisse des traces chez les enfants. Le fils de 8 ans fait régulièrement des crises d'épilepsie. Ses parents, sans moyens suffisants pour un traitement, peuvent uniquement lui donner un « sirop ». « Pour moi, ce n'est pas un problème de dormir dehors, je m'inquiète surtout pour mes enfants » se confie-t-il. Et au vu de son dernier enfant de 7 mois qui s'agite dans les bras de sa mère, on mesure l'inquiétude d'un parent qui n'est pas en mesure d'offrir un lieu convenable pour dormir à ces enfants.

 

Mais pour Tahir comme pour beaucoup d'autres, ces épreuves en valent la peine. Il les endure « pour ses enfants ». « J'espère qu'ils pourront vivre ici en liberté, qu'ils auront accès à l'éducation. » Et bien que la situation de cette famille soit loin d'être facile, le père de six enfants ne perd pas espoir : « Je ne comprends pas vraiment comment les choses se passent mais je vois que les gens sont gentils ici. » À la question de savoir s'il voulait adresser un message à la population locale, il est content de pouvoir s'exprimer : « J'espère que nous allons être acceptés ici en tant que citoyens. Car si on est parti de chez nous, c'est parce que nous avions trop de combats à mener. »

 

À cette heure avancée, la nuit commence à tomber et la famille est toujours sans proposition d’hébergement.

Delphine Noelke

 

famille-migrants-rue-macon2.jpg

famille-migrants-rue-macon4.jpg

famille-migrants-rue-macon.jpg

Le père de famille communique grâce à une application smartphone qui traduit du serbe au français

LYCÉE LUCIE AUBRAC - DAVAYÉ : Un voyage d’étude du milieu sous le signe « AB »

Voyage_etudes_lycee_Macon_Davaye_sept2018.jpg
Les élèves de Terminale S du Lycée Lucie Aubrac de Davayé ont récemment participé à un voyage d’étude agroécologique d’un territoire.

MÂCON : La MJC de Bioux, la maison de la convivialité et du bien-être

Collage MJC bioux.jpg
La MJC de Bioux propose des activités nouvelles cette rentrée, qui complètent l’offre de cours et d'ateliers.

CHARNAY : Approchez c'est la criée !

la criée (1).JPG
Marché de Charnay peu ordinaire ce dimanche matin, à la surprise et l'étonnement des visiteurs et clients interpellés par des déclamations surprenantes !

CHARNAY-LES-MACON : Des surprises pour l’inauguration d’Edenwall

Collage sans titre.jpg
L’Edenwall qui a ouvert ses portes le 1er août dernier propose un weekend d’inauguration. C’est le moment de découvrir les diverses activités du lieu.

SANCÉ : Le compostage partagé est en marche à la résidence-séniors "La Prairie"

compostage Sancé collage.jpg
Vendredi après-midi, Roger Moreau, maire de Sancé et vice-président de MBA en charge de la collecte et du traitement des déchets, et Monsieur Jean-Marc Magnosi, chef d’agence SEMCODA (bailleur du logement), ont inauguré « le compostage partagé ».

MÂCON : Visite « Rouge » au Musée des Ursulines

visite rouge.jpg
Dans le cadre des journées de la gastronomie, « un fantastic picnic » a été initié par la région Bourgogne Franche Comté sous le signe « rouge terroir », au Musée des Ursulines, qui a proposé une visite ludique sous le thème de la couleur rouge samedi matin.

DAVAYÉ : Soirée caritative - À l’œuvre pour combattre le cancer chez les enfants

Pour Emma soirée caritative collage.jpg
L’association « Pour Emma » avait organisé un diner caritatif ce vendredi soir, au restaurant « La patte d’oie » de Davayé pour financer la recherche dans le domaine des cancers pédiatriques.

MÂCON : Pleins feux sur la journée dédiée au bien-être

Jbien-être (3).JPG
Dans le cadre du world wellness week-end, la Ville de Mâcon, reconnue ville touristique, a été sélectionnée et a choisi la MJC de Bioux pour organiser une journée consacrée au bien-être.

ESCALADE - BIEN-ÊTRE : Les festivités sont ouvertes à l’Edenwall

EDENWALL 21SEPT INAUG.jpg
Ouvert depuis le 1er août, le nouveau centre d’escalade et bien-être ouvre ses portes ce week-end. Les fondateurs-trices recevaient hier soir les élus-es pour le lancement des festivités.

LYCEE LAMARTINE : Des élèves norvégiens pour un échange culturel enrichissant en Bourgogne du Sud

lyceens norvegiens Lamartine (30).jpg
Une quarantaine d’élèves norvégiens passeront une semaine à Mâcon dans le cadre d’un échange avec le lycée mâconnais Lamartine qui a lieu tous les deux ans, depuis 2011.

MÂCON : Les migrants affluent, le collectif Monnier lance un appel aux dons

Malgré l’apport des Restos du Cœur, de la Croix Rouge, du Secours Catholique, du Secours Populaire, des besoins demeurent en nourriture et produits de première nécessité

MÂCON ET SA RÉGION : Les nouveaux étudiants ont officiellement fait leur rentrée !

Soiree_nouveaux_etudiants_MBA2018 (6).JPG
Mâconnais Beaujolais Agglomération (MBA) leur avait concocté ce mardi une soirée spéciale dans la salle du Crescent.

MÂCON : Un véhicule finit en Saône en fin de matinée

google earth capture.jpg
Le conducteur a été sauvé par deux policiers qui ont plongé.

CHARNAY : Les éditions Bamboo et Charnay événements préparent un salon de la BD

Salon BD 3.JPG
L’occasion aussi pour Bamboo Editions de fêter ses 20 ans en grandes pompes.

MÂCON : Une rentrée avec des activités pour tous les âges à la MJC des Blanchettes

rentrée mjc blanchettes 2018 3.jpg
La nouvelle saison vient de commencer, en force, à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) des Blanchettes, avec des nouveautés dans l’air du temps.

CHARNAY : Une dizaine de néo-titulaires du permis moto en stage 1 motard = 1 parrain

DSC_4536.jpg
L’opération « Un motard = Un parrain » s'est déroulée samedi matin sur le parking de la Verchère. Les séances de formation proposées par les gendarmes sont organisées dans chaque arrondissement de Saône et Loire.