dimanche 5 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

 

Communiqué :

 

La Saône-et-Loire compte à ce jour 26 maisons de santé pluridisciplinaires (MSP). 

L’État a apporté un soutien financier de plus de 4,5M€ au cours des années 2013 à 2018 en faveur de 18 d’entre elles par le biais de subvention à l’investissement et d’aide au démarrage qui se décomposent comme suit :
- La dotation d’équipement des territoires ruraux : (DETR) : 1,828 M€
- La dotation de soutien à l’investissement local (DSIL): 0, 629 M€ €
- Le fonds national d’aménagement et du développement territorial (FNADT) : 0,868  €
-le Fonds d’intervention régional de l’ARS (FIR) : 1,195 M€

 

De plus, l’ARS a financé à hauteur de 250 000€ l’installation et le fonctionnement de la Télémédecine dans 8 maisons de santé pluridisciplinaires suite à un appel à projets de 2017 (Romenay, Tournus, Tournus Esplanade, Charolles, La Clayette, Couches, Montceau-les-Mines, Digoin).
Par ailleurs, il convient d'ajouter l'aide complémentaire apportée par l'Etat aux collectivités, au titre du remboursement de la TVA via le fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA), qui peut intervenir pour les projets situés en zones déficitaires en matière d'offre de soins ou en zone de revitalisation rurale.

 

Les maisons de santé pluridisciplinaires ont été introduites à l’article L6323-3 du code de la santé publique en 2007 et sont composées de plusieurs professionnels de santé libéraux, a minima deux médecins généralistes et un professionnel paramédical.

Elles sont le plus souvent situées en milieu rural et se différencient des cabinets de groupe par un exercice pluriprofessionnel et coordonné, c’est-à-dire dont la collaboration entre les différents professionnels de l’équipe est formalisée par un projet de santé validé par l’agence régionale de santé (ARS). Elles sont avant tout, des initiatives locales portées par des professionnels de santé avec l’appui des élus locaux.

A leur création, elles peuvent bénéficier d’aides au démarrage de l’ARS (pour l’équipement, le financement du poste de coordinatrice pour 3 mois). Par ailleurs, les maisons de santé sont appelées à conclure avec l’agence régionale de santé, la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) un contrat leur permettant d’obtenir également une aide pour financer le temps et le matériel (système d’information) pour la coordination des professionnels au sein de la structure.

 

Le déploiement des maisons de santé pluridisciplinaires en Saône-et-Loire correspond à une attente des professionnels de santé libéraux notamment les plus jeunes, qui y trouvent un environnement adapté à une pratique modernisée de leur exercice professionnel. De même, les patients apprécient ces structures qui, tout en relevant de l'offre libérale de proximité, leur proposent une continuité, une permanence des soins et une coordination des prises en charge complexes (maladies chroniques).

Enfin, ces installations ancrent de manière pérenne une offre de soins de proximité afin de répondre à la désertification médicale et sur laquelle peuvent s'articuler un aménagement de l'offre médico-sociale et de nombreux services rendus à la personne.

Enfin, il peut être indiqué que l’État a subventionné 2 autres établissements de santé (une maison médicale à Sagy et un espace santé services à Cormatin) par le biais de la DETR et de la DSIL d’un montant global de 438 644 €. 

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.