lundi 23 juillet 2018
  • WINE TOUR OFFICE TOURISME MACON JUILL2018222.jpg
  • 19EME_MARCHE_DEGUSTATION_VIGNERONS_TERRES_SECRETES.jpg
  • APPLI_VOIE_VERTE71_CD2.jpg
  • ETE FRAPPE 2018 MACON PGM.jpg
  • OFFRES ETE PLANCHAS COLLET FEILLENS MOBILE.jpg
  • MARCHE_ETE_CLUNY_2018__-_1.jpg

Communiqué du Parquet de Chalon-sur-Saône

 

L'autopsie a confirmé la mort par noyade des 3 victimes.
Il ressort des auditions que les enfants s'étaient déjà rendus au lac des Prés St Jean les jours précédents en compagnie d'adultes de leur entourage, qu'à ces occasions, ils étaient déjà rentrés dans l'eau.

Le 6 juillet 2018, les trois victimes présentes sur les lieux en compagnie de 3 adultes et de 10 autres enfants avaient obtenu la permission de l'adulte référent pour se rafraîchir.
Il ressort des constatations que la topographie des lieux ne permettait pas aux adultes d'avoir une visibilté directe sur le lieu de baignade des enfants qui se trouvaient à environ 50 mètres de là.
Il apparaîtrait que les deux plus jeunes enfants aient été surpris par la déclivité du sol, qu'ils aient perdus pieds et n'ont pu remonter à la surface ne sachant a priori pas ou peu nager.

 

Leur aîné tentait en vain de les secourir alors que lui-même ne savait pas nager.
Le lac des Prés St Jean, comme tous les plans d'eau chalonnais, est interdit à la baignade par un arrêté de 1999, sans que toutefois aucune signalisation ne soit présente sur place.

CHAINTRÉ : Le camion de pompier s'embrase

FEU CAMION POMPIER CHAINTRE - 8.jpg
Les pompiers de Chaintré font appel à la solidarité des habitants.

TRIBUNAL DE MÂCON : Il propose une « grosse sucette » à une fille de huit ans en se masturbant devant elle

TGI_MACON.jpg
Ce lundi après-midi, un trentenaire comparaissait devant le tribunal de grande instance de Mâcon, en comparution immédiate, pour avoir, samedi 30 juin, demandé une fellation à une fille de huit ans.

AUTOROUTE A6 : Deux morts, dont une femme enceinte, ce dimanche matin à hauteur de Charnay

2MORT SUR A6 MACON.jpg
L’accident est survenu ce matin vers 7h dans le sens Paris-Lyon, à hauteur de la ZI Sud de Mâcon, sur la portion située sur la commune de Charnay. A VOIR AUSSI : Les explications du capitaine Millery en vidéo.

TRIBUNAL DE MÂCON : « J’étais un enfant de la rue »

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Quand la vie ne fait pas de cadeau, s’en sortir relève du combat quotidien. C’est le cas pour ce jeune homme de 25 ans, A.K., qui comparaissait ce vendredi devant le tribunal de Mâcon pour des faits de vols, rébellion, et consommation de cannabis, le tout en récidive.

TRIBUNAL DE MACON : « Je vais t’enterrer vivante » gueule-t-il à sa femme, « je vais te saigner » à un gendarme

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Que de misère sociale et morale en ce bas monde… Christian M., enfance flinguée par un père alcoolique qui l’emmenait dans les bars, abandonné à 13 ans, sombre à son tour dans les affres de l’alcool, à 13 ans !

MÂCON : 42 mains courantes déposées contre elle au commissariat en 13 mois !

L'histoire commence vendredi soir 18 mai quand L.M., femme de 37 ans, SDF de la rue de la Barre, une fille de deux ans placée dans une famille d'accueil, a une altercation en soirée avec un riverain. Elle tient des propos racistes et une rixe éclate. ACTUALISÉ : Le verdict du 11 juin

TRIBUNAL DE MÂCON : Il fracasse la tête d'un jeune homme un soir de fête

TGI_MACON.jpg
K.C., 30 ans, 16 mentions au casier judiciaire. Son avocat le compte en page – 5 en tout ! – retraçant le parcours d'un individu qui, manifestement, a du mal à gérer ses pulsions agressives...

TRIBUNAL DE MÂCON : Un "petit" arsenal trouvé dans une cave aux Saugeraies quelques temps avant les attentats du 13 novembre...

TGI_MACON.jpg
Si aucun lien n'a été établit entre les attentats et cette terrifiante découverte, le contexte de la France fin 2015, était souligné par le minsitère public ce mercredi. Récit de l'audience qui a conduit deux prévenus à une condamnation sans équivoque.

TRIBUNAL DE MACON - Violence conjugale : Il frappe et mord sa compagne devant ses enfants

violences-conjugales.jpeg
Le 18 mai en fin d'après-midi, alors que la famille rentre après quelques achats effectués à Décathlon, le père et la mère commencent à se disputer sur un sujet au demeurant fort banal : les grands travaux routiers en cours à proximité du magasin. Les choses ne font que commencer...