vendredi 14 décembre 2018
  • CONTES ET LUMIERES 2018.jpg
  • MARCHE NOEL 2018 CLUNY.jpg
  • MAISON CHAROLAIS.jpg
  • OFFRE NOEL THEATRE MACON 4ENTREES.jpg

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 6 juillet. Les élus régionaux ont examiné 111 rapports. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, la culture et la fraternité, mais aussi l’environnement.

 

Cap sur la Carte Avantages Jeunes

La carte Avantages Jeunes s’étend en Bourgogne dès le 1er septembre prochain ! Elle offrira 380 avantages, bons plans et réductions, aux jeunes des quatre départements bourguignons.

La carte Avantages Jeunes comprendra également des offres de transport régionales pour soutenir la mobilité des jeunes.

Les élus régionaux votent la nouvelle convention entre la Région, le Centre Régional d’Information et de Jeunesse de Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités pour que les titulaires de la carte Avantages Jeunes puissent profiter des offres promotionnelles TER et car de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Les « offres transport » de la carte 2018-2019 :

- Un retour offert avec le tarif jeune TER Bourgogne-Franche-Comté soit 50 % pour un aller acheté,

- Un abonnement jeune -26 ans TER Bourgogne-Franche-Comté hebdomadaire offert,

- Un aller offert auprès d'un conducteur de car du réseau Mobigo,

- Un billet à tarif réduit à 1,50 € au lieu du plein tarif à 2 € (offre permanente sur le réseau  Mobigo ex « Les Lignes Saônoises » pour tout trajet jusqu’au 31/12/2018).

 

Priorité emploi-formation

Lycées

Les élus votent 15 rapports concernant les lycées pour un montant de plus de 9 millions d’euros.

Il s’agit principalement d’opérations engagées dans le cadre des chantiers prévus au Plan Pluriannuel d’Investissements (PPI), des travaux de réfection, d’entretien, de mise aux normes, de sécurisation et des équipements.

A titre d’exemples :

- 765 000 euros pour équiper les établissements (dont 400 000 euros pour le déploiement d’un logiciel de magasinage destiné aux unités de restauration) ;

- 2,4 millions d’euros pour la réfection des toitures au lycée Henri Vincent à Louhans (71) ;
- 1,2 million d’euros d’autorisation de programme pour les travaux à l’internat (création de 121 lits supplémentaires) au lycée Xavier Marmier à Pontarlier (25) ;  

- 530 000 euros pour la mise aux normes du rez-de-chaussée du bâtiment dédié à l’hébergement des internes à l’ENIL de Mamirolle (25). 

Formations paramédicales pour les demandeurs d’emploi

Les élus approuvent l’ouverture d’une enveloppe de crédits pour la rentrée 2018 de 2,04 millions d’euros pour 587 places de formation d’aides-soignants, d’auxiliaires de puériculture et d’ambulanciers en Bourgogne-Franche-Comté.

 

Enseignement supérieur

De nouveaux équipements pédagogiques et numériques pour les étudiants

La commission permanente vote une enveloppe de 800 000 euros pour l’achat d’équipements pédagogiques et numériques destinés aux établissements d’enseignement supérieur (universités de Bourgogne-Franche-Comté, l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, AgroSup Dijon, l’ENSMM, le campus des Arts et métiers de Cluny, l’institut des Beaux-Arts de Besançon et l’Ecole supérieure de musique de Bourgogne-Franche-Comté).

Exemples d’acquisitions :

- Pour les universités : ordinateurs, écrans tactiles, imprimante 3D, vidéoprojecteurs, casques de réalité virtuelle, scanner laser 3D, caméras, bornes wifi, machines de découpe laser, mobilier technique ergonomique ;

- Pour AgroSup Dijon : deux logiciels pour l’analyse environnementale de la transformation alimentaire et du système alimentaire global ;

- Pour l’ENSMM : une machine de micro-gravure pour circuits imprimés, un microscope numérique 3D haute résolution ;

- Pour le campus Arts et Métiers de Cluny : des matériels de métrologie, une table interactive, une machine laser de découpe et gravure, une imprimante 3D, un vidéo projecteur et une table interactive.

 

Aides individuelles aux entreprises

Afin de soutenir les entreprises dans les phases importantes de leur vie (création, développement, transmission…), la Région propose une offre complète d’accompagnement des projets sous forme de subventions ou d’avances remboursables. La commission permanente a ainsi voté 25 aides individuelles aux entreprises pour un montant global de 1 461 538 euros, dont 1 100 631 euros d’avances remboursables pour 14 dossiers et 360 907 euros de subventions pour 11 projets.

Soutien aux TPE du territoire 

Les élus votent plus d’un million d’euros d’avances remboursables à l’occasion de cette commission permanente pour 77 projets de création, croissance et investissements en faveur des TPE artisanales et commerciales. Une enveloppe de 118 000 euros est également accordée pour soutenir la création-reprise dans les TPE de l’ESS.

Priorité fraternité au sein des territoires

ENVI pour accompagner les territoires ruraux innovants

La commission permanente vote une aide de 123 730 euros au bénéficie de onze communes ou associations pour des projets exemplaires dans les espaces ruraux.

La Région accompagne les villages de moins de 3 500 habitants, territoires d’innovation et d’avenir, à travers son programme « espaces nouveaux, villages innovants » (ENVI).

A travers ce dispositif, la Région soutient des projets visant à :

- assurer les conditions du « vivre ensemble » (projets susceptibles d’améliorer le lien social, la dynamisation de la vie locale, la participation de l’ensemble des citoyens à la vie de la cité…) ;

- promouvoir une gouvernance locale citoyenne, en favorisant l’implication des acteurs dans la vie locale et la participation citoyenne sous forme d’actions collectives et collaboratives (par exemple par la mobilisation de conseils de développement, de commissions thématiques, d’ateliers citoyens…).

L’ambition est de faire de ces territoires ruraux des espaces de développement ou encore des « laboratoires d’innovation » (les « nouvelles ruralités »), en accompagnant des projets impliquant fortement la société civile.

Extension du réseau régional RCube THD pour les territoires ruraux de la Nièvre, du Jura et de la Haute-Saône

La commission permanente vote une enveloppe de 2 millions d’euros afin de poursuivre la modernisation, l’extension, la maintenance et la gestion du réseau régional Rcube THD en 2018. RCube THD permet de délivrer des services numériques en haut et très haut débit (30 Mbps) aux habitants et professionnels et vise principalement à résorber et à apporter une solution d’attente aux territoires ruraux qui ne disposeront pas de desserte internet en très haut débit à court terme.

En 2017, la Région a engagé un plan de modernisation de ce réseau afin de déployer le THD Radio-4G fixe sur les territoires qui ne seront pas couverts par du très haut débit à très court terme (360 communes de Côte-d’Or, de Saône-et-Loire et de l’Yonne étaient alors concernées).

Cette opération se fait dans le cadre d’une collaboration étroite avec les Départements afin de permettre un redéploiement, un arrêt ou une poursuite du service en fonction du besoin des habitants et du déploiement de la fibre optique.

La Région a lancé une étude d’ingénierie afin d’étendre son action aux départements de la Nièvre, du Jura et de la Haute-Saône (14 zones ciblées).

Aide aux fablabs en milieu rural

La Région soutient le développement et l’équipement des tiers lieux numériques et FabLabs Télécentre, espace de co-working, FabLabs (laboratoire de fabrication : projet, prototypage, impression 3D, robotique…), Espace publics numériques 2.0… sont devenus des lieux d’animation du numérique dans les territoires.

Le mode collaboratif et ouvert de ces lieux a généré des projets, des emplois et impulse une réelle dynamique dans les usages du numérique.

La Région accorde :

- Une aide à une seconde phase d’équipement du FabLab de Bellevue, à Autun sur le territoire de la communauté de communes du Grand Autunois Morvan en Saône-et-Loire (23 450 euros) ;

- Une subvention pour l’équipement d’un tiers lieux numérique et culture à Collonges-les-Premières en Côte-d’Or (16 610 euros).

Plus de 25 FabLabs ruraux sont ouverts à ce jour sur le territoire régional.

 

Culture

Fonds d’aide à la production cinématographique et audiovisuelle

Une aide de 780 000 euros est accordée dans le cadre du fonds d'aide à la production cinématographique et audiovisuelle pour soutenir 10 projets.

Ce dispositif a pour objectifs de soutenir la création artistique de films et d’attirer des tournages sur le territoire régional. Il comprend :

- L’aide à la production cinématographique de longs métrages pour soutenir des œuvres destinées à être projetées en salles, tournées au minimum à 50 % en région,

- L’aide à la production audiovisuelle de documentaires de création pour financer des œuvres destinées à une diffusion télévisée, tournées au minimum à 50 % en région ou démontrant un lien culturel fort avec la région (de par son sujet, son auteur et/ou son producteur),

- L’aide à la production de fictions télévisées permet d’accompagner des téléfilms ou séries télévisées, tournées au minimum à 50 % en région.

 

Priorité environnement

Montagne-Parcs

Les élus attribuent une enveloppe de 188 000 euros pour soutenir les programmes d’action des trois Parcs Naturels Régionaux de Bourgogne-Franche-Comté : Haut-Jura, Ballons des Vosges et Morvan.

(69 455 euros de crédits d'investissement et 118 555 euros de crédits de fonctionnement pour une quinzaine de projets).

Classes environnement

La Région soutient les séjours « classes environnement ». Il s’agit de faire prendre conscience aux jeunes des enjeux de la préservation de l’environnement mais aussi de transmettre l’envie d’agir et de faciliter les actions. Ce dispositif a pour objectif de favoriser ces séjours pour des écoles (dans des centres d’éducation à l’environnement référencés par la Région. Les séjours durent au minimum trois jours consécutifs et peuvent porter sur les thèmes de l’environnement (air, eau, déchets, énergie, bruit, paysages, faune…). L’intervention régionale permet de réduire les coûts d’accueil et donc les frais à la charge des familles. L’aide accordée est de 15 euros par élève et par jour.

La Région accorde ainsi une aide de 26 500 euros aux « classes environnement » organisées dans sept centres d’accueil : AREHR Maison du Patrimoine (Côte-d’Or) ; Morvan Découverte en Saône-et-Loire ; le Grand chalet de Mouthe, CLAJ Le Souleret, MRF La Roche du Trésor et ARTMO (Doubs) et l’Ecole des Neiges (Jura).

 

Quelques exemples d’aides votées en commission permanente, département par département

(Liste non exhaustive. La globalité des délibérations sera très prochainement consultable sur le site internet de la Région).

 

CÔTE-D’OR

Réhabilitation BBC de logements sociaux à Talant

Au titre du programme régional Effilogis « rénovation de logements sociaux à basse consommation d’énergie », une enveloppe de 505 000 euros est accordée au bailleur social VILLEO pour la rénovation de 234 logements à Talant (rue de Gimbsheim et rue des Rétisseys) à un niveau BBC. 

Revitalisation du bourg-centre de Montbard

Dans le cadre de sa politique de revitalisation des centres-bourgs, la Région attribue une subvention de 255 530 euros à la Ville de Montbard pour la réalisation des travaux sur le site de l’Orangerie.

Travaux au CREPS

Les élus votent une autorisation de programme de 836 600 euros pour divers travaux de maintenance du CREPS de Dijon. Les travaux comprennent notamment la réfection du gymnase Jacob et les travaux d’urgence tels que la mise en sécurité électrique et incendie des bâtiments.

Eco Villages : réhabilitation de 2 logements locatifs à Meuilley

Dans ce cadre du dispositif « Eco Villages », la Région accorde à la commune de Meuilley une subvention de 58 600 euros pour la réhabilitation de deux logements locatifs dans l’ancienne garderie et dans l’ancien bureau de poste.

Le dispositif «Eco Villages», en faveur des communes de moins de 3 500 habitants, vise à soutenir la création ou la réhabilitation de logements locatifs dans des bâtiments vacants ou inconfortables. Il participe également à l’aménagement de locaux institutionnels et incite à l’aménagement d’espaces publics, notamment aux abords des logements, d’édifices et locaux publics.

Fabrique à Entreprendre en Haute Côte-d’Or

Une aide de 20 000 euros est accordée à BGE Perspectives pour soutenir les projets de la Fabrique à entreprendre de Haute Côte-d’Or.

L’objectif de la Fabrique est d’augmenter le nombre de créateurs et de repreneurs d’entreprises accompagnés et financés, d’accroître le taux de création d’entreprise et de renforcer leur pérennité et leur développement sur les territoires des communautés de communes de Saulieu, du Pays d’Alésia et de la Seine (COPAS), du Pays d’Arnay et de Liernais et du Pays Châtillonnais.

Objectifs 2018 :

- 120 porteurs de projet accueillis,

- 63 porteurs de projet accompagnés,

- 25 porteurs de projet financés,

- 40 entreprises créées,

- 40 accompagnements post-création réalisés.

ENVI – Quatre projets en Côte-d’Or

Dans le cadre du programme ENVI (Espaces Nouveaux Villages Innovants), une subvention globale de 48 140 euros est accordée trois communes côte-d’oriennes :

- Savigny-lès-Beaune : 15 000 euros pour la création d’une salle équipée d’un écran de visioconférence qui accueillera des manifestations culturelles et artistiques à destination de la population locale ;

- Rouvray : 13 340 euros pour la mise en place d’un jardin naturel avec une serre et du matériel de jardinage pour partager les savoirs, les expériences et les productions, en lien avec les agriculteurs et les particuliers de la région ;

- Saint-Nicolas-lès-Cîteaux : 19 800 euros d’aide globale pour l’aménagement d’un espace public sur la place du village autour d’une œuvre d’art réalisée avec les villageois, dans le cadre d’une résidence d’artiste, et le travail d’étude, d’animation et de concertation.

 

DOUBS

Travaux de l’Hôtel de ville de Besançon

Les élus accordent une aide de 160 200 euros à la Ville de Besançon pour les travaux de restauration de la charpente, de la couverture et de la façade principale du corps central de l’Hôtel de ville.

L’édifice mêle les innovations architecturales de la Renaissance et les particularités locales, telle que la pierre de Chailluz mise en œuvre en bossage.

En juin 2015, le corps principal du bâtiment a été la cible d’un incendie qui a endommagé le rez-de-chaussée, le 1er étage ainsi que la façade principale. Après une première tranche de travaux de rénovation en 2017, la municipalité souhaite poursuivre la restauration de l’édifice en quatre nouvelles tranches pour un montant total estimé à trois millions d’euros.

L’édifice accueillera au rez-de-chaussée un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) qui offrira au public des outils de connaissance et des clefs de lecture sur l’environnement architectural, patrimonial et paysager de la ville, dans le cadre de la convention "Ville d'art et d’histoire". L'office de tourisme sera situé au même niveau.

Aménagement de la place Droz-Bartholet à Villers-Le-Lac

La Région accorde une enveloppe de 106 870 euros à la commune de Villers-Le-Lac pour le réaménagement de la place Droz-Bartholet.

L’objectif est de construire un ensemble harmonieux entre les composantes esthétiques, le nombre de places de parking, les cheminements piétons et les nouveaux espaces de vie.

Pour améliorer l’attractivité de la place et ses abords, le projet prévoit :

- Une remise en valeur des éléments existants (promontoire du Doubs ; monument aux morts),

- L’accessibilité des commerces, en créant notamment des accès PMR,

- La valorisation du patrimoine végétal,

- Une réorganisation de l’espace de stationnement et une augmentation du nombre de places ;

- La création d’un parc public à usages multiples : jeux (création d’une aire de jeux pour les plus jeunes), sport, promenade (mobilités douces)…

- La création de deux scènes pour les cérémonies et les événements.

Initiative au féminin

Initiative Doubs Territoire de Belfort bénéficie d’une aide de 22 000 euros pour soutenir le concours « Initiative au féminin ».

Ce concours vise à sensibiliser largement le public féminin à la création d’entreprises, notamment par la mise en lumière d’expériences réussies de créatrices locales (seulement 30 % des créateurs d’entreprise sont des femmes). Cette action de sensibilisation a été créée avec l’appui de la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité et s’inscrit dans le partenariat État-Région-Caisse des Dépôts pour le développement de l’entrepreneuriat féminin.

Le public visé est la population féminine, active et apprenante (des établissements d’enseignement secondaire et supérieur de la région). L’objectif est fixé à 3 000 femmes sensibilisées, réparties sur l’ensemble du territoire de Bourgogne-Franche-Comté. Les opérateurs de l’accompagnement, les réseaux bancaires seront également les cibles indirectes de cette opération de sensibilisation.

 

HAUTE-SAÔNE

Sauvegarde du patrimoine

Une enveloppe de 34 000 euros est attribuée à la restauration du patrimoine. Elle concerne trois chantiers d’insertion :

- La restauration des vestiges médiévaux du château de Granges-le-Bourg,

- La rénovation du fort du Mont Vaudois à Héricourt,

- La restauration de la fontaine centrale et le remontage de murs en pierres sèches à Chariez.

Elle concerne également la réfection partielle de la toiture de l’église Saint-Valbert à Neurey-en-Vaux.

Soutien au développement de l’ESS

Une aide de 7 407 euros est accordée au centre social et culturel Cap Gray pour soutenir l’animation et d’insertion par l’activité.

Créée en 1991 avec pour mission l’animation du quartier des Capucins (quartier « politique de la ville »), l’association a étendu ses activités au fil des années en créant un premier atelier chantier d’insertion (ACI) « Cap Gray » spécialisé dans les espaces verts et le petit bâtiment.

En 2002, l’ACI « Revivre » voit le jour avec une activité de ramassage et de tri de cartons, papiers, plastiques à des fins de revalorisation. En 2009, l’activité principale d’animation, d’entretien des locaux, de gardiennage et de secrétariat est aussi agréée atelier chantier d’insertion.

Afin de pouvoir renouveler son agrément et suite à la demande de la caisse d’allocations familiales (CAF) et de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), le pôle insertion a l’obligation de transférer son activité sur un autre site : les enfants qui fréquentent le pôle animation ne doivent pas être en contact avec les adultes. L’association va donc devoir intégrer de nouveaux locaux situés à Arc-Les-Gray et donc investir dans du matériel de transport, du matériel informatique et du mobilier de bureau.

L’association Cap Gray sollicite la Région pour l’acquisition du matériel nécessaire au développement de son projet.

Rock au Château

Les élus votent une subvention de 4 000 euros pour soutenir la 4e édition du festival atypique Rock au Château qui se tiendra du 4 au 5 août 2018 à Vellersexel

Pendant deux jours, le parc du château de Villersexel va résonner du son puissant de groupes de rock progressif, style musical proposé par ce festival présidé par Francis Décamps, claviériste de l’emblématique groupe Ange. Deux soirées qui vont faire du bruit avec notamment Marillion, la tête d’affiche.

 

JURA

Développement de l’attractivité touristique

La Région soutient à hauteur de 42 000 euros l’organisation du Week-end gourmand du Chat perché.

A l’occasion de la Fête de la Gastronomie, la 4e édition du « Week-end gourmand du Chat perché » se tiendra du 21 au 23 septembre 2018 à Dole. Organisée dans plusieurs villages, lieux d’échanges et de rencontres, cette manifestation gérée par l’Association gourmande du Chat Perché est désormais un temps fort pour le tourisme gastronomique.

Développement des hébergements touristiques à Chille

La Région accorde une aide de 100 000 euros pour la rénovation de l’hôtel-restaurant La Parenthèse à Chille, à proximité de Lons-le-Saunier.

Situé dans un cadre de verdure particulièrement agréable, l’établissement est classé 3 étoiles, labellisé Qualité Tourisme et adhérent au réseau Logis de France (3 cheminées). Il dispose de 33 chambres dont une chambre PMR, d’un restaurant de 90 couverts, d’une piscine extérieure, d’un espace bien-être et d’une salle de séminaire. L’emplacement stratégique de l’établissement, à proximité de la RN 83 et de nombreux points touristiques, constitue un réel atout pour l’établissement.

Les propriétaires souhaite engager un programme de travaux de rénovation sur trois ans portant sur :

- La rénovation de la cuisine, de la salle de restaurant, de la réception et de la salle de petit déjeuner ;

- La rénovation de la totalité des chambres.

Aménagement sportif du territoire

Dans le cadre de sa politique sportive, la Région vote une aide de 97 400 euros pour la rénovation du terrain synthétique de Pont-de-Roide et 90 000 euros au bénéficie du ski nordique du massif du Jura.

Soutien à la filière ski nordique

La commission permanente accorde 90 000 euros pour la filière du ski nordique sur le massif du Jura.

Il s’agit d’une part de financer à hauteur de 45 000 euros la mise en place de projets de recherche et développement des matériels et outils du ski nordique et, d’autre part, de participer financièrement au fonctionnement du stade de saut à ski de Chaux-Neuve.

La Région accorde une attention particulière au développement de la filière du ski nordique sur le massif du Jura pour le renforcement de l’identité et de la notoriété du territoire, mais aussi pour les retombées socio-économiques et touristiques générées sur les zones de moyenne montagne.

 

NIEVRE

Aménagement du quai et de la traversée de la Loire à Neuvy-sur-Loire

La commune de Neuvy-sur-Loire bénéficie d’une subvention de 282 000 euros pour son projet d’aménagement du quai et de la traversée de la Loire, dont 120 000 euros pour l’aménagement du quai des Eduens à Nevers, dans le cadre du contrat de territoire du pays Val-de-Loire – Nivernais.

Une base de loisirs à Baye

La commission permanente octroie à la communauté de communes Amognes Cœur du Nivernais une subvention de 117 838 euros pour l’aménagement d’une base de loisirs à Baye dans le cadre du contrat de canal du Nivernais.

Il s’agit de contribuer au développement touristique du site de Baye, situé au cœur de l’escale nature du canal du Nivernais, à mi-chemin entre les deux portes d’entrée du canal, Decize et Auxerre.

Le projet prévoit :

- La création d’une aire de stationnement pour camping-cars,

- La mise en place d’une borne de services avec vidange pour camping-cars,

- La réhabilitation des sanitaires,

- La création d’un cheminement accessible pour les personnes à mobilité réduite,

- Une aire de jeux pour enfants,

- L’éclairage, la signalétique et des panneaux d’information.

D’Jazz Nevers Festival

La Région accorde une aide de 70 000 euros pour la 32e édition du D’Jazz Nevers Festival qui aura lieu du 10 au 17 novembre 2018.

Cet événement majeur de jazz en France accueillera une trentaine de formations parmi lesquelles Vincent Peirani Quintet, Regis Huby Ensemble, Sylvain Rifflet Septet, James Carter Outlet Quartet mais aussi la formation Franck Tortiller Collectiv (formation basée en région). « La tournée des bouts d’choux » est reconduite dans les communes de l’agglomération neversoise avec, cette année, la formation Quartet Novo.

 

SAONE-ET-LOIRE

ENVI – Espaces Nouveaux Villages innovants

Dans le cadre du programme ENVI (Espaces Nouveaux Villages Innovants), la commission permanente accorde une aide globale de 63 160 euros à cinq communes de Saône-et-Loire :

- Saint-Germain-du-Bois : 15 000 euros pour l’agrandissement et la mise aux normes d’accessibilité de la salle associative pour développer l’offre d’activités sportives et faire face à l’importante augmentation importante des inscriptions ;

- Saint-Emiland : 15 000 euros pour la réhabilitation d’une ancienne grange afin d’y installer un local associatif, lieu de rencontres et d’échanges, pour les habitants de la commune et des alentours ;

- Saint-Bonnet-de-Joux : 15 000 euros pour l’aménagement et la valorisation de l’étang Moreau, un lieu d’expression attractif et pédagogique pour les habitants et les touristiques de passage ;

- Chasselas : 15 000 euros pour la création d’un cheminement piétons et de toilettes sèches sur l’esplanade villageoise en lien avec le « conseil communal des jeunes ».

Lycées

Une enveloppe de 1,86 million d’euros est votée par la commission permanente pour le financement des travaux de réfection des toitures et des façades du lycée polyvalent Henri-Vincenot de Louhans.

IFSI de Paray-le-Monial

Les élus accordent une subvention de 30 392 euros pour financer les installations de téléphonie et du réseau informatique à l’IFSI de Paray-le-Monial, indispensables au bon fonctionnement de l’école.

La Région a décidé, dans le cadre de son programme d’investissement, d’ouvrir une enveloppe de 2,5 millions d’euros pour aménager le lycée et y installer l’IFSI. Le déménagement devrait intervenir courant de l’été 2018.

Fin 2017, une subvention d’un montant de 155 000 euros a été attribuée au centre hospitalier de Paray-le-Monial pour l’achat du mobilier.

Tourisme

Dans le cadre de la valorisation touristique des voies navigables et du développement touristique, les élus accordent une aide régionale de 229 443 euros pour la réhabilitation du port de Montceau-les-Mines.

 

TERRITOIRE DE BELFORT

Festival Entrevue Belfort 

La Région accorde une aide de 70 000 euros pour le Festival international du film Entrevues Belfort.

Ce festival de cinéma novateur est dédié à la jeune création contemporaine et aux rétrospectives d’auteurs : fictions et documentaires, courts longs et métrages. Elle est dotée de nombreux prix.

Entrevues propose également un important soutien à la post-production pour des premiers, deuxièmes ou troisièmes longs métrages.

Soutien à la promotion du sport et à l’emploi

Les élus accordent une subvention de 12 000 euros à l’ASMB volley-ball pour l’organisation du tournoi qualificatif au championnat d’Europe 2019, du 5 au 24 août à Belfort.

Dans le cadre du Programme régional d’aide à l’emploi associatif, une aide de 90 000 euros est également accordée à deux associations belfortaines, Les Papillons Blancs et France Nature Environnement. La première pour l’achat de matériel informatique et de logiciels, la seconde pour l’achat d’un véhiculer et d’outils multimédia.

 

YONNE

ENVI – Une nouvelle aire de jeux intergénérationnelle à Beugnon

Dans le programme ENVI, la Région soutient à hauteur de 7 430 euros l’aménagement d’une nouvelle aire de jeux et de rencontre intergénérationnelle à Beugnon.

Après la fermeture de la classe unique et en concertation avec les villageois, les élus ont décidé de créer ce lieu de rencontres entre les habitants de tous âges et notamment les 28 enfants de moins de 11 ans du village afin de maintenir du lien entre les familles (jeux de plein air, table de ping-pong, tables de pique-nique, bancs…).

Aménagement sportif du territoire

Au titre de la politique régionale d’aménagement sportif du territoire, les élus votent une aide globale de 420 700 euros pour cinq projets de création ou de rénovation de terrains multisports :

- Création d’un terrain de BMX à Saint-Georges-de-Baulche,

- Création de terrains multisports à Champvallon et à Dixmont,

- Création d’un terrain de football synthétique à Joigny,

- Rénovation du terrain synthétique de Paron.

Création d’une base d’activités à Saint-Julien-du-Sault

La commission permanente accorde une aide de 5 300 euros pour la création d’une base d’activités paddle et vélo au camping des Iles à Saint-Julien-du-Sault.

La SARL France AB gère, depuis 2014, le camping des Iles situé à Saint-Julien-du-Sault, au bord de l’Yonne. Afin de compléter et diversifier l’offre du camping, le gérant souhaite créer une base d’activités pour la pratique du paddle et du vélo. Cette nouvelle offre viendra compléter l’activité kayak déjà existante.

Ce projet répond aux objectifs de développement des offres de loisirs sur et autour des voies d’eau et s’inscrit également dans le plan d’actions du contrat de développement fluvestre de l’Yonne, en cours de finalisation, et qui sera soumis à l’assemblée régionale d’ici la fin de l’année 2018.

Une maison médicale à Montholon

La Région accorde une aide de 125 000 euros à la communauté de communes de l’Aillantais pour la construction d’une maison médicale pluridisciplinaire à Montholon (Aillant-sur-Tholon).

La Région souhaite permettre à chaque habitant d’accéder à des soins de qualité en tous points du territoire. Pour ce faire, elle soutient la création d’équipements comme lieux support d’activités d’équipes de soins primaires (ESP) pour un exercice coordonné de santé, à travers la création de maisons de santé pluridisciplinaires (MSP), de centres de santé polyvalents ainsi que de projets immobiliers portés par d’autres équipes de soins primaires plus souples organisées localement.

L’ESP est constituée de tout professionnel de santé de premier recours et second recours en médecine ambulatoire, dont au moins un médecin généraliste et un professionnel paramédical, regroupés ou non sur un même site, et qui souhaitent se mobiliser autour d’au moins une thématique commune bénéficiant à leurs patients : prise en charge de personnes vulnérables (précaires, handicapées ou atteintes de maladies chroniques...), soins palliatifs à domicile, réponse aux demandes de soins non programmés aux heures d’ouverture des cabinets. 

D’ores et déjà sept professionnels se sont engagés à intégrer cette nouvelle structure : trois médecins généralistes, un masseur kinésithérapeute, un ostéopathe et deux infirmiers.

 

Réforme de la PAC : Marie-Guite Dufay et Christian Decerle ont défendu la Bourgogne - Franche-Comté à Bruxelles

BFC DECERLE DUFAY.jpg
La Présidente de la Région et le Président de la Chambre régionale d'agriculture ont rencontré notamment le commissaire européen Pierre Moscovici et le Député européen Arnaud Danjean, les «régionaux» à Bruxelles.

BOURGOGNE : Découvrez le palmarès 2018 du Label Villes et villages fleuris

Palmares_villes_fleuries.jpeg
La cité lamartinienne conserve ses quatre fleurs.

SNCF : La tour de contrôle ferroviaire en déploiement ce week end à Mâcon

SNCF MACON MODERNISATION22.jpg
Ce week-end du 17 et 18 novembre, la tour de contrôle ferroviaire de Dijon, appelée Commande centralisée du Réseau, connaît une nouvelle phase de déploiement sur le secteur de Mâcon.

CLIN D'OEIL : Le secrétariat du père Noël est ouvert !

60 lutins sont mobilisés pour répondre aux lettres des enfants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Un concours vidéo pour les associations sur le thème Sport et Laïcité

LAICITE ASSO BFC.jpg
Les associations sportives de la région affiliées à une fédération ou un groupement agréé ont jusqu’au 15 novembre pour déposer leur candidature à la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS).

CONGRÈS COBATY À MÂCON : Les grands enjeux de l’économie circulaire en Bourgogne-Franche Comté dévoilés

Collage cobaty région.jpg
Le congrès international de l’Association des Décideurs de l’Acte de Bâtir a accueilli une présentation de la stratégie en matière d’économie circulaire dans le bâtiment en région Bourgogne Franche-Comté.