FilmVierges (1).JPG

 Keren Ben Rafaeel, scénariste et réalisatrice est venue de Tel Aviv dimanche matin présenter son premier long métrage israélien à Mâcon.

Son film « Vierges », qui a obtenu plusieurs prix a été présenté à Cannes, est sorti sur les écrans depuis le 25 juillet.

« Je suis ravie de la réception du film, confie la réalisatrice, la plupart des gens arrivent à saisir l'ambiance poétique, magique du film, à y adhérer. Le film est inspiré d'un fait divers qui s'est passé à Kiryat Yam là où j'ai tourné, il y a une dizaine d'années où on a entendu des rumeurs sur la présence d'une sirène et le maire a réellement proposé un million de dollars à celui qui donnera la preuve de son existence. En fait, c'est un coup de pub dans un petit village où il n'y a rien. Cela m'a attiré pour le côté cynique, politique un peu amusant et cela a réveillé mon imagination et par rapport au symbole de la sirène, j'ai de suite imaginé une jeune fille en devenir, en hébreu sirène se traduit par "vierge de la mer" un peu comme une sirène et de là j'ai commencé à tisser cette histoire qui raconte en fait cette jeune fille qui veut quitter le village, partir réussir sa vie, autour d'elle sa mère qui galère avec son café, et la petite fille qui est la seule à croire à la sirène. »

Cette envie de partir, de voir un ailleurs, de connaître le monde c'est aussi trouver un autre regard sur soi-même.

Keren Ben Rafael signe un magnifique film fondé sur l'espoir. Pour elle c'est important de penser que les choses puissent changer, que la vie puisse s'améliorer. Il faut dépasser le visible, il y a autre chose derrière ce que l'on voit. On peut lire ce film de diverses manières surtout la fin qui reste ouverte et donne ainsi la possibilité à chacun de partir avec une autre idée que celle du départ.

L'espoir existe et c'est ce que traduit les deux visages de femmes qui s'illuminent aux dernières secondes du film..

« On découvre cette histoire avec le regard des femmes, c'est une manière de voir le monde autrement » conclut Keren Ben Rafaeel.

M.A.

 

 

 FilmVierges (5).JPG

FilmVierges (2).JPG

FilmVierges (6).JPG

FilmVierges (9).JPG

FilmVierges (8).JPG

FilmVierges (7).JPG