samedi 11 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

CIRFA Mâcon ASM (35)-.JPG

Les entraîneurs et quelques uns des joueurs de l’équipe 1 de l’AS Mâcon étaient ce matin au CIRFA de Mâcon pour rencontrer les jeunes recrues qui ont signé un contrat avec l’Armée.

Une façon de montrer que le monde militaire et celui sportif, du rugby particulièrement, partagent les mêmes valeurs : "le dépassement de soi, la ténacité, la rusticité", comme l’a souligné l’adjudant-chef David Dupré, chef du centre d’information et de recrutement des forces armées de Saône-et-Loire.

Dominique, conseiller en recrutement au CIRFA de Mâcon, fait aussi partie du club de l’AS Mâcon en tant qu’arbitre, un exemple qui montre qu’en tant que militaire, on peut éveidemment faire partie des associations sportives.

 

Cette année, l’Armée de terre a pour objectif de recruter 15 000 soldats. Ce recrutement est ouvert de sans diplôme à Bac +2 pour les militaires du rang et moins de 30 ans à la signature du contrat et pour les sous- officiers de Bac à Bac+2 de 17 ans ½ à moins de 28 ans.

A Mâcon, les plus récents contrats signés datent du 1 et du 2 octobre, 3 sous-officiers et 8 militaires du rang :

Thomas, originaire de Mâcon, a signé un contrat de cinq ans comme engagé sous-officier de l’armée de terre dans la spécialité gestion RH pour rejoindre l’école nationale des sous-officiers de Saint Maixent l’Ecole (79)

Emeline, originaire de Messey sur Grosne, a signé un contrat de cinq ans comme engagé sous-officier de l’armée de terre dans la spécialité gestion RH pour rejoindre l’école nationale des sous-officiers de Saint Maixent l’Ecole (79)

Xavier, originaire de Mâcon, a signé un contrat de cinq ans comme engagé sous-officier de l’armée de terre dans la spécialité système électro linguiste pour rejoindre l’école nationale des sous-officiers de Saint Maixent l’Ecole (79)

Maxime, originaire de Saint Remy, a signé un contrat d’une année dans la spécialité pompier feu pour rejoindre la BSPP de Paris (75)

Léa, originaire de Saint Cyr, a signé un contrat de trois ans dans la spécialité combattant de l’artillerie pour rejoindre le 61ème RA de Chaumont (52)

Fabien, originaire du Creusot, a signé un contrat de cinq ans dans la spécialité combattant de la cavalerie blindée pour rejoindre le 1 er RCH de Thierville sur Meuse (55)

Quentin, originaire de Saint Symphorien d’Ancelles, a signé un contrat de trois ans dans la spécialité pilote engin blindé pour rejoindre le 12ème RC de Olivet (45)

Mathieu, originaire de Mâcon, a signé un contrat de cinq ans dans la spécialité combattant de l’infanterie pour rejoindre le 16ème BCH de Bitche (57)

Dimitri, originaire de Perrecy les Forges, a signé un contrat de trois ans dans la spécialité combattant de l’infanterie pour rejoindre le RMT de Meyenheim (68)

Nicolas, originaire de Chalon, a signé un contrat de trois ans dans la spécialité combattant de l’infanterie pour rejoindre le RTIR d’Epinal (88)

Alexandre, originaire de Paray le Monial, a signé un contrat de trois ans dans la spécialité combattant de l’infanterie pour rejoindre le RTIR d’Epinal (88)

 

Tous et toutes ont 6 mois de renoncement. Leurs aptitudes physiques et mentales seront scrutées et mises à l’épreuve dans des conditions de stress pendant cette période-là.

Chaque jeune militaire qui s’engage est avant tout combattant et devra partir en mission en France métropolitaine, dans les Dom-Col ou encore en opérations extérieures à l’étranger (OPEX), mais chacun aura également une spécialité précise : cuisiniers, chauffeurs poids-lourd, mécanicien, secrétaire, logisticien, maître-chien, informaticien ou linguiste etc.

 

Si vous voulez avoir des informations sur le recrutement de l'armée de Terre, prenez un rendez-vous avec un conseiller en recrutement, avec le CIRFA de Mâcon (03 85 32 73 40).

Cristian Todea

 

 

CIRFA Mâcon ASM (20).JPG

Léa, 19 ans, de Saint-Cyr a signé pour devenir opérateur d’artillerie :

J’avais envie d’avoir un métier qui n’était pas banal, j’avais envie d’action, avoir un métier concret. Avant, je faisais des études mais ça ne me plaisait pas, tous les jours la même chose.

CIRFA Mâcon ASM (15).JPG

Fabien, 20 ans, du Creusot, était étudiant avant de signer pour devenir pilote de char armé :

Dans l’armée, on fait un peu de sport et moi j’en fais tous les jours. Puis, je veux avoir un but dans la vie, faire quelque chose d'utile.

CIRFA Mâcon ASM (18).JPG

Mathieu, 24 ans, de Mâcon, ancien rugbyman à Cluny fera partie d’un bataillon de chasseurs :

Rejoindre l’armée, c’est un rêve de gamin pour moi, pour être utile. J’ai voulu le faire à l’âge de 16 ans, mais j’ai eu des problèmes de santé et j’ai dû attendre 5 ans.

 

CIRFA Mâcon ASM (2).JPG

CIRFA Mâcon ASM (3).JPG

L’adjudant-chef David Dupré

CIRFA Mâcon ASM (7).JPG

CIRFA Mâcon ASM (9).JPG

Dominique, conseiller en recrutement 

CIRFA Mâcon ASM (12).JPG

CIRFA Mâcon ASM (13).JPG

CIRFA Mâcon ASM (16).JPG

CIRFA Mâcon ASM (42)x.JPG

CIRFA Mâcon ASM (22).JPG

Les 8 dernières recrues, militaires du rang

 

Coronavirus / aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.