dimanche 5 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

plan violences intra familiales Saône et Loire (25).JPG

Un plan de lutte contre les violences sous tous leurs formes, entre les membres d’une famille, a été présenté ce jeudi 4 octobre, lors d’une conférence de presse du président et des vice-présidents du Département.

Parmi les actions envisagées, une campagne de communication est prévue, à travers des affiches et dans les médias, des interventions de professionnels dans les collèges et lycées dans le cadre de rencontres et projets éducatifs, la création d’une page sur le site Internet du Conseil départemental où les victimes des violences intrafamiliales (VIF) peuvent avoir accès à des informations ciblées.

Il y aura aussi un soutien financier particulier pour les collectivités qui souhaiteraient installer des intervenants sociaux auprès des victimes, dans les commissariats de police et gendarmeries (c’est déjà le cas à Chalon). Le personnel des collectivités locales sera sensibilisé à cette problématique à travers des formations sur demande.

Le programme départemental prévoit d’épauler le développement des « réseaux VIF » dans les communes où ils n’existent pas encore (à Mâcon, il est en train d'être créé) pour prévenir, signaler et intervenir auprès des victimes. Ces réseaux sont formés d’acteurs publics et du monde associatif, concernés par le phénomène des violences intrafamiliales : Police, Gendarmerie, services de justice, Education Nationale, services de santé, services sociaux, structures d’hébergement et bailleurs sociaux, collectivités locales, associations et prestataires privés.

C’est par le biais de ces réseaux que des logements d’urgence devraient être trouvés pour les victimes des VIF, dans les habitations sociales. Les centres de santé du Conseil départemental de Saône-et-Loire seront inclus dans ce plan avec des formations pour les médecins pour la prise en charge des victimes.

Quant aux auteurs, pour prévenir la récidive et fournir les soins quand il est avéré qu'il s'agit de pathologies, le partenariat du Département avec les Parquets et l’association d’Enquête et de Médiation, sur l’agglomération chalonnaise va mettre en place un programme à destination d’auteurs de diverse infractions, dont celles de violences domestiques.

Cristian Todea

 

 

plan violences intra familiales Saône et Loire (4).JPG

André Accary, président du Conseil départemental

Nous voulons que le Département s’implique sur cette question non seulement par la communication, mais aussi sur le terrain. Trouver des améliorations à ce qui est déjà fait par les services du département, des collectivités locales, l’Etat et des autres acteurs. C’est l’affaire de tous, il faut qu’on intervienne à tous les niveaux. C’est de la vigilance au quotidien. 

plan violences intra familiales Saône et Loire (9).JPG

Florence Battard, vice-présidente du Conseil départemental

Notre action s’inscrit en cohérence et en partenariat avec les acteurs des réseaux VIF. La campagne de communication lancée aujourd’hui cible l’ensemble des violences au sein des familles. Celles dont sont victimes les femmes, les hommes, les enfants. Quant au plan d’action, celui-ci est axé sur la prévention et l’accompagnement des victimes. C’est pour cette raison que sur les affiches, nous avons mis les numéros de téléphone utiles au niveau local et national. 

plan violences intra familiales Saône et Loire (16).JPG

Jean-Claude Becousse, vice-président du Conseil départemental 

On a tendance à oublier que les hommes sont aussi victimes des violences, même s’il ne s’agit pas forcement de violences physiques, mais plutôt d’ordre psychologique. Et quand ces hommes sont à bout, ils peuvent être capables de violences physiques envers leurs compagnes. Les enfants sont un peu des victimes oubliées quand il s’agit des violences au sein des couples. Pour éviter qu’ils imitent leurs parents à l’âge adulte, il faut intervenir. 

plan violences intra familiales Saône et Loire (20).JPG

Marie Thérèse Frizot, vice-présidente du Conseil départemental 

Comme je suis en charge de la protection de l’enfance je dois dire que lorsqu’il y a violence faite aux femmes, les enfants sont forcément touchés, et ils sont victimes de la même façon. La prévention est cruciale et surtout le soutien à la parentalité. 

plan violences intra familiales Saône et Loire (21).JPG

Jean-François Rioufol, directeur général adjoint aux Solidarités pour le Département de Saône-et-Loire 

Il y a des situations de souffrance moins visibles liées à l’avancée en âge. Des couples âgés, parfois habitant avec les enfants, peuvent être concernés par les violences familiales. Dans notre département, compte tenu de l’évolution démographique, il y a cette dimension que nous devons prendre en compte le plus vite possible. Nous avons donc des actions de prévention des violences intrafamiliales pour trouver des modes d’approche et d’accompagnement des personnes âgées pour les aider à éviter ce type de situations qui peuvent dégénérer.  

plan violences intra familiales Saône et Loire (12).JPG

Etats-Unis : Des étudiants organisaient des soirées Covid-19, pariant sur celui qui serait contaminé le premier

Des malades étaient présents aux soirées, les étudiants se contaminant volontairement pour gagner les paris. Plus crétin, ça existe ?

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.