jeudi 18 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

MEDIATEURCAFESTARTUPS5.jpg

 

« Si l'on est convaincu que les fondamentaux sont bons, on intervient. » Par cette entrée en matière, Fabrice Pesin, médiateur national du crédit aux entreprises, invité par l'ECTI, association qui aide les entreprises en difficulté ou en développement, a planté le décor de la médiation, ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas. Détails

 

Ce qu'elle est : un moyen gratuit d'obtenir une négociation auprès de ses partenaires financiers ; Ce qu'elle n'est pas : une voie de recours en cas de graves difficultés. C'est là toute la difficulté pour les chefs d'entreprise, anticiper les problèmes et réagir vite en sollicitant la médiation du crédit directement par internet. Car tel est le début de la procédure : une saisine du chef d'entreprise par internet sur le site dédié www.mediateurducredit.fr. Ensuite, tout va très vite, en 48h, le chef d'entreprise sait si son dossier est éligible ou pas.

Le moyen est sûr a expliqué le médiateur, chahuté quelque peu par les créateurs et chefs d'entrprise présents. « Oui, la médiation est sûr, car dès lors que l'éligibilité est acquise, on ne revient pas en arrière, une banque ne peut quitter la table de la négociation. La règle est connue de tous et fige la situation, l'encours est gelé, ce qui n'est pas le cas lors de l'intervention d'un mandataire financier désigné par le tribunal de commerce. Et je rappelle que c'est gratuit. »

 

Rapidement, la discution focalisait sur les banquiers... « Avec les jours fériés et les ponts, difficile au mois de mai d'obtenir la mise en place d'un crédit rapidement... Or, tous les chefs d'entreprise le savent, le temps, c'est de l'argent. »

« Certes répondait le médiateur, mais sachez que la médiation a un taux de réussite de 60%. Hélas, souvent, la situation de l'entrprise est trop dégradée quand elle nous saisit. Ce n'est pas un réflexe, il faut que la médiation soit plus connue et qu'elle vienne rapidement à l'esprit du patron qui rencontre un obstacle. Autre fait à bien avoir en tête, l'exigence mondiale qui pèse sur les banques aujourd'hui après la crise de 2008, celle de sélectionner les risques. Après 2008, on a dit plus jamais ça ! Et l'on a dit aux banquiers, très fermement : s électionner vos risques. » Les règles prudentiennelles sont beaucoup plus strictes qu'avant. »

 

Quoi qu'il en soit, la médiation est accessible à toutes les entreprises, petites, moyenne et grandes. Evidemment, les besoins se situent plus vers les petites, dont le taux de mortalité est le plus élevé. Entrepreneurs, pensez-y, la médiation du crédit existe pour vous aider. Le médiateur départemental est le directeur de la Banque de France Pierre-Marie Revel.

 

Le financement participatif évoqué...

Côté financement, le financement participatif (crowfunding) n'apparaît pas comme la panacée : « C'est une niche qui, à mon sens, restera une niche. On est loin de répondre aujourd'hui aux besoin de l'économie avec ce principe. Il représente en gros 150 millions d'euros en 2015 quand les besoins se situent à hauteur de plusieurs dizaine de milliards. » Une niche confirmée par le président de Galilée 360.

 

Les chiffres 2014 de la médiation

3 565 entreprises ont saisi la médiation du crédit ;

2 565 ont été déclarés éligibles (72% des dossiers déposés) ;

1 258 entreprises ont été confortées dans leur activité ;

372 millions d'€ de crédits, hors écrasement de dette, débloqués ;

20 033 emplois préservés ou confortés ;

 

Globalement, l'accès au crédit de trésorerie et au crédit d'investissement des PME s'est nettement amélioré en 2014 : d'après la Banque de France, 79% des PME ont obtenu au 4eme trimestre leur crédit, contre 68% au 4ième trimestre.

 

L'entreprise peut aussi être accompagnée dans sa démarche de saisine du médiateur par l'assistance d'un Tiers de Confiance de la Médiation de son choix en appelant le 0810 00 12 10.

Rodolphe Bretin