jeudi 21 mars 2019

Travaux_Cave_de_Lugny.jpg

Signe d’une réelle montée en puissance et en gamme, la naissance au printemps prochain d’un tout nouveau magasin devrait permettre à la Cave de Lugny de passer à la vitesse supérieure et de s’affirmer, plus que jamais, comme l’un des acteurs majeurs de la viticulture en Bourgogne du Sud.

Une suite logique. C’est sans doute comme cela que l’on peut percevoir, de l’extérieur, l’arrivée prochaine d’un tout nouveau magasin du côté de Lugny. Car il manquait sans doute un écrin pour mettre en valeur les perles dont dispose la Cave.

Consulter avant de décider

Suite à un séminaire en 2015, le constat avait été fait que l’actuel caveau de dégustation, datant du début des années 90, n’était plus adapté ni aux besoins de la Cave ni aux attentes de la clientèle. Dès lors, a été constituée une équipe de travail composée d’adhérents et de salariés de la Cave. La première question était de savoir s’il fallait agrandir l’actuel caveau de dégustation ou s’il était préférable d’en construire un nouveau. C’est finalement la seconde option qui a été retenue en 2016.

C’est à C3BM Vinci Construction et au cabinet d’architecte Chambaud qu’a été confiée la réalisation d’un bâtiment de 769 m² (disposant d’une surface de vente de 300 m²) installé sur un terrain de 6.267 m². Situé en face du précédent magasin, de l’autre côté de la route, il doit devenir la vitrine de la Cave. Notamment de par son architecture qui se distinguera par la présence importante de pierres apparentes, d’immenses baies vitrées et d’un toit végétalisé. Marc Sangoy, président de la cave, et Olivier Girard, responsable des magasins, évoquent « l’ouverture sur les vignes », distantes de seulement quelques mètres. Outre l’espace de vente, il y aura une surface dédiée au stockage ainsi qu’une salle de séminaire et un espace traiteur.

Deux millions d’euros

Débutés au mois d’août, les travaux – dont le coût avoisinera les deux millions d’euros – devraient s’achever au printemps prochain. « L’idéal serait de coupler l’ouverture du magasin avec nos traditionnelles portes ouvertes. Ce magasin sera un vrai plus en terme d’image. » D’autant plus qu’un soin tout particulier a été apporté à la décoration, avec du mobilier en bois, et des couleurs très actuelles qui donneront un cadre chaleureux au lieu. Restent encore quelques mois afin de finaliser la réflexion quant aux « animations » et au fonctionnement d’un magasin qui devrait rencontrer un vif succès.

2018 sous les meilleurs auspices

L’année 2018 révèle les premiers signes visibles d'une stratégie de valorisation lancée en 2015. La Cave affiche des résultats positifs sur son chiffre d’affaires (36,5 millions d’euros soit une progression de 3 %). Cela s’appuie sur une vraie dynamique économique avec 6 millions de bouteilles commercialisées : 53 % en France et 47 % à l’export, secteur qui rencontre une progression régulière. L’Europe (notamment la Grande-Bretagne, la Belgique et les Pays-Bas) est toujours essentielle ainsi que les Etats-Unis, très actifs, tout comme l’Australie. Une dynamique qui se traduit aussi par la création de la marque Sainchargny dont nous nous sommes déjà fait écho.

En parallèle du travail constant mené sur la qualité, la Cave construit son avenir en appréhendant les questions liées à la pérennisation de ses terroirs. Elle développe les cuvées vinifiées sans sulfite avec le Mâcon Péronne en Chassigny et propose son nouveau Domaine de La Croix Salain, actuellement en conversion biologique pour une production certifiée AB dès 2020.

Enfin, pour la Cave, les valeurs de la coopération sont totalement en phase avec ses objectifs de durabilité et d’engagement responsable. Cette philosophie se vérifie à travers le projet « Un Homme un vin » à l’écoute des nouvelles générations qui souhaitent signer de leur nom des cuvées personnalisées.


Régis Gaillard

de Notre partenaire

L'Exploitant agricole