mercredi 8 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 8.jpg

La famille, les amis, des anonymes, les membres de la municipalité ont voulu adresser un adieu au frère Antoine cet après-midi à l’église du Sacré Cœur de Charnay.

André Guimet, curé de la paroisse St Etienne de Mâcon, accompagné de Jean-Louis Hivernat Diacre permanent de la paroisse St Paul Apôtre à Chalon, ainsi que les prêtres Christophe Lagrange et Jean-Claude Goma, ont officié la liturgie funéraire d’Antoine Fournel, plus connu sous le nom de Frère Antoine. La messe funéraire s’est déroulée sans le corps, Frère Antoine ayant fait don de son corps à la science. C’est devant sa photo sur le pont, avec sa colombe à la main, que l’office s'est déroula.

« Antoine, 9ème enfants d’une fratrie de 15 enfants nait le 21 juillet 1941 à Beau dans une famille très modeste. C’est à 14 ans qu’il choisit le métier de menuisier. À 20 ans, en revenant du service militaire, il décide d’entrer dans les ordres.

Il vécut quelques années au sein de la communauté de moines de Cîteaux. Lors de son départ, il fabriqua une colombe et commença às’en servir pour transmettre son message de bienveillance et de paix.

Ayant fait vœux de pauvreté, il passera sa vie dans le silence et le recueillement, se tenant éloigné de la société de consommation, n’achetant que le strict nécessaire pour manger.

Il vivait humblement, sans télévision, radio, téléphone ni horloge. Ne faisait pas appel à la médecine alors qu’il souffrait suite à son accident survenu avant sa venue à Charnay qui a entrainé une incapacité motrice.

Malgré des souffrances liées à la difficulté de marcher, il était heureux de se retrouver sur le pont au-dessus de l’autoroute pour agiter sa colombe, une façon pour lui d’adresser un message d’amour et de paix à chaque automobiliste.

Il a montré un courage immense et une bonté exceptionnelle. Il aimait son prochain plus que lui-même.

Bienheureux ceux qui l’ont connu et aimé. »

A la fin de l’office religieux, comme un dernier cadeau du frère Antoine, qui confectionnait des croix et aimait les distribuer aux personnes qu’il croisait ou les offrait aux enfants du catéchisme, chaque personnes présente a reçu une de ses croix.

Et c’est dans un concert de klaxons des autoroutiers, comme pour rendre un dernier hommage à Frère Antoine, que tout le monde s’est retrouvé pour un moment de recueillement, sur le pont de l’autoroute autour d’une colombe et d’une gerbe de fleur déposée par la municipalité.

Toutes les personnes qui l’ont connu s’accordent à garder de frère Antoine le souvenir de la bonté du cœur, son amour pour son prochain et la sérénité qui émanait de lui.

Repose en paix.

Nathalie Brunet

 

 

FRERE ANTOINE CHARNAY - 4.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 3.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 2.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 1.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 9.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 7.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 6.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 5.jpg

FRERE ANTOINE CHARNAY - 10.jpg

 

CORONAVIRUS : 29 morts de plus dans les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté ; 1 077 retours à domicile

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
ACTUALISÉ - « Ne pas renoncer aux soins essentiels pendant l'épidémie rappelle l'ARS »

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accar

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

Coronavirus - Covid-19 : 69 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.