Collage Charb.jpg

L’Université Populaire de la MJC de l' Héritan a programmé ce jeudi un spectacle né à partir du livre « Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » écrit par Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur satirique et ancien rédacteur-en-chef de Charlie Hebdo.

La mise en scène (et l’interprétation) de Gerald Dumont, ayant comme invitée Marika Bret (RH et auteur de textes chez Charlie Hebdo) a bénéficié même de plusieurs séances scolaires pour des collégiens et lycéens mâconnais. Ceci, én dépit du fait de l'annulation du spectacle dans d’autres endroits par peur de débordements ou comme réaction à la virulence du message de Charb.

Cette programmation à la MJC Héritan a été possible grâce au partenariat avec (et sur proposition de l’Union des familles laïques), Agir pour la Laïcité et les Valeurs Républicaines, DDEN de Saône-et-Loire et Refondations 71. Une exposition en partenariat avec Femmes Solidaires, intitulée « Elles comme laïcité » et illustrée par des dessins de Charb est accueillie également à la MJC Héritan.

spectacle Charb MJC Héritan (28).JPG

Le spectacle en soi reprend des fragments du livre de Charb qui a été terminé peu de temps avant que l’auteur ne soit assassiné par les terroristes dans la rédaction de Charlie Hebdo, et qui a comme sujet principal, la relation compliquée des cultes religieux avec le concept de discrimination, de nos jours, en France. Le spectacle est un hommage au journaliste et aux idées qu’il a défendu dans ses textes et dessins.

Le public, était dans sa grande majorité conquit à la cause. Le débat avec Marika Bret et Gerald Dumont qui a suivi le spectacle (et modéré par Jean-Marc Dumas, directeur de la MJC Héritan) a tourné autour du sujet de la laïcité, du rôle de l’école publique, en rappelant aussi les polémiques suscitées par ce spectacle.

spectacle Charb MJC Héritan (71).JPG

Marika Bret, de Charlie Hebdo, a parlé de la haine qui surgit sous diverses formes dans la société de nos jours, haine raciale ou haine contre la police : « Tout abus, quel qu’il soit, doit être condamné. Tous ceux et celles qui participent au débat public, j’aimerais les entendre condamner cette haine contre des femmes et des hommes, mobilisés au risque de leur vie, pour nous protéger, pour défendre notre démocratie et nos valeurs républicaines. Il faut le rappeler, la mission de la police, en France est celle de gardien de la paix. Oui au débat, même virulent et non à la haine. »

Charb et le reste de l’équipe de Charlie Hebdo m’ont appris profondément ce qu’était la liberté d’expression, comment s’en servir et comment le faire avec humour. 

Marika Bret a clôturé la soirée en citant Charb sur un de ses discours de 2012 : « J’ai moins peur des extrémistes musulmans que des laïques qui se taisent. »

spectacle Charb MJC Héritan (101).JPG

Gerald Dumont a souligné, à son tour, l’admiration pour la personnalité et le combat de Charb qui l’ont amené à créer le spectacle: « Ce n’est pas le spectacle qui est important. Si vous avez envie d’acheter le bouquin de Charb après, transmettre ce qu’il dit, c’est alors que je serais vraiment content. »

spectacle Charb MJC Héritan (111)x.JPG

Eric Binet, président de la MJC de l'Héritan et de l’association « Agir pour la laïcité » de Mâcon a précisé dans sa prise de parole comme c’est important de diffuser les valeurs de la laïcité dans ces temps troublés en exprimant sa solidarité et sa compassion pour les proches des victimes de l’attentat de Strasbourg.

La soirée a laissé une impression générale favorable aux spectateurs, comme le prouvent les témoignages recueillis.

Chloé : « C’était très bien. J’avais une idée sur le sujet du spectacle. Il m’a permis aussi de comprendre mieux le milieu de Charlie Hebdo. Comme d’autres jeunes, je suis en plein dedans. Ça fait peur et en même temps ça permet vraiment d’ouvrir son regard sur toute cette problématique. »

Antoine : « Très intéressant spectacle. Il faudrait le diffuser au plus large public. Ils manquaient un peu les jeunes dans l’audience. J’aurais voulu plus de trentenaires qui ont des enfants à qui expliquer et faire rayonner tout ce message sur la laïcité. »

Joëlle : « C’est troublant, c’est très riche et ça m’a beaucoup émue. Une très belle mise en scène. Ça colle encore à la réalité. Comme preuve, le contrôle de sécurité à l’entrée que je vois pour la première fois à la MJC. »

Carine : « C’est une lutte de tous les jours, mais c’est fabuleux. »

Vincent : « Je connaissais déjà le personnage, mais ça m’a permis de me rappeler que son combat n’est pas terminé. C’est une lutte permanente. »

Texte et photos : Cristian Todea

 

 

spectacle Charb MJC Héritan (8).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (22).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (29).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (33).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (44).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (52).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (59).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (79).JPG

Jean-Marc Dumas, directeur de la MJC Héritan et membre de l’Association « Agir pour la laïcité » de Mâcon

spectacle Charb MJC Héritan (77).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (89).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (97).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (99).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (108).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (123).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (127).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (1).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (135).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (136).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (137).JPG

spectacle Charb MJC Héritan (138).JPG