mercredi 8 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 2.jpg

Actualisé : la solidarité des automobilistes s'est encore largement exprimée.

Les gilets jaunes mâconnais et crêchois étaient ce matin aux ronds-points situés à proximité de la zone commerciale des Bouchardes à Crêches-sur-Saône.

Ils ont distribué des tracts aux automobilistes expliquant le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC). « On est aussi là pour les victimes. Bon nombre de manifestants ont été blessés voire mutilés » a expliqué une jeune femme.

Un autre manifestant pense que « Macron n’a rien dit de concret. On n’est pas satisfait, c’est même de l’enfumage ! Il en a fait de même avec les policiers cette semaine. Il ment à toutes les catégories socioprofessionnelles. On espère qu’il sera contraint à la démission et qu’un nouveau gouvernement avec des gens de la société civile va émerger. »

Apparemment, le mouvement mâconnais, très pacifique, ne fera pas de trêve des confiseurs. « On ne lâchera rien. Il y a beaucoup de gilets jaunes retraités à Mâcon. La plupart vivent avec moins de 1 000 euros par mois. C’est inadmissible, chacun a le droit le vivre dignement ! » a conclu ce manifestant.


Éric Bernet

Actualisé

Pour le 6ème samedi de suite, les gilets jaunes ont pris place sur le rond-point du Mâconnais-Beaujolais, avec leurs mascottes. D'autres ont pris la direction du péage de Mâcon-Sud pour une opération "péage gratuit" puis partir en opération escargot sur l'autoroute, en direction de Villefranche.

Des ralentissements ont été observés sur la RN6, dans les deux sens. Mais les automobilistes ont largement exprimé leur solidarité avec klaxon et gilet jaune posé placé sous la pare-brise. 

Certes, la journée a rassemblé un petit peu moins de monde compte tenu des vacances et de la proximité de Noël. Mais la détermination et la colère sont intacts : "L'on continue à se moquer du monde en accorandt une augmentation aux policiers - méritée ! - et rien aux gendarmes. C'est injuste et scandaleux. C'est ça les annonces de Macron, beaucoup d'oubliés ! et toujours pas de RIC (référendum d'initiative citoyenne) à l'horizon..."

Le grand débat, pas grand monde pour croire en sa réelle utilité alors même que les revendications sont répétées de samedi en samedi, et bien plus encore, car la mobilisation est quotidienne pour certains-nes gilets jaunes.

Rappelons qu'après mai 68, le général De Gaule avait dissous l'Assemblée nationale, et démissionné l'année suivante après le désaveu du peuple au référendum sur le Sénat et la régionalisation. Il reste dans la mémoire des Français le plus grand président que nous n'ayons jamais eu... 

R.B. 

 

 

GJ_Tractage_Bouchardes_221218 (1).JPG

GJ_Tractage_Bouchardes_221218 (3).JPG

 


GILETS JAUNES MACON 23DEC - 1.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 13.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 12.jpgGILETS JAUNES MACON 23DEC - 11.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 10.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 9.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 6.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 5.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 4.jpg

GILETS JAUNES MACON 23DEC - 3.jpg

 

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.es sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS : 29 morts de plus dans les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté ; 1 077 retours à domicile

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
ACTUALISÉ - « Ne pas renoncer aux soins essentiels pendant l'épidémie rappelle l'ARS »

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

Coronavirus - Covid-19 : 69 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.