jeudi 17 janvier 2019

Collage péniche.jpg

Un sacré projet que macon-infos vous détaille.

Le jeune marin Mickael Jospin, qui a sauvé de la destruction la péniche L’Escargot en 2017, a besoin d’aide pour obtenir un certificat de navigabilité et payer le loyer au port de plaisance de Mâcon.

 

Petit à petit, au cours des deux dernières années, à l’aide de quelques amis, il a commencé à réparer le grand bateau de 280 tonnes et 38 mètres qui était squatté et vandalisé depuis 5 ans à l’entrée du port de plaisance. Son ancien propriétaire l’avait abandonné en 2012 après un incident qui avait bien failli l’envoyer au fond de la Saône.

De passage avec son catamaran en 2017, Mickael Jospin le voit et, quelques mois plus tard, l’achète pour un euro symbolique. Il pensait avoir le temps de le transformer en un lieu de festivités pour tous les âges. Il s’est mis au travail, mais il est au RSA et manque de ressources pour mettre le bateau aux normes de navigation actuelles et lui donner cette seconde vie qu'il a imaginée.

Le coût estimé de cette mise aux normes est de plus de 8 000 euros.

En décembre dernier, un titre exécutoire a été émis par la municipalité pour lui demander le loyer annuel pour la place qu’il occupe dans le port, à savoir 7 273 euros. Il a ouvert une cagnotte associative et demande à la Ville de Mâcon de lui accorder un peu de temps pour faire le nécessaire. Le jeune marin rappelle qu’il s’était engagé à remettre en état de marche la péniche avec ses propres moyens, en évitant ainsi des dépenses importantes à Ville telles que la dépollution et la déconstruction du bateau. « L’Escargot » n’occupe pas une place au ponton comme les autres bateaux, il est amarré aux arbres.

 

Péniche (76).JPG

 

Mickael Jospin veut concrétiser son projet à l’aide d’une association qu’il veut appeler « l’Association de la Mâconnerie » : « Je cherche des adhérent(e)s intéressé(e)s et motivé(e)s pour me soutenir dans ma démarche de revitalisation de ce bateau. L'objectif est de créer un lieu de partage et de convivialité pour y fêter des moment privés comme un mariage, un anniversaire, un baptême, ou des rendez-vous ouverts au public comme des guinguettes, concerts le week-end et chambres d’hôtes toute la semaine. »

De leur côté, les représentants de la Ville de Mâcon précisent que l’emplacement d’amarrage actuel, à l’entrée du port de plaisance, présentent des risques d’accident de circulation des bateaux.

Mais pour son jeune capitaine, sauver la péniche signifie aussi sauver un objet du patrimoine de la navigation fluviale française. Fabriquée dans les années 30, la péniche-hôtel « L’Escargot » a été pendant très longtemps un bateau de croisière qui naviguait sur les canaux et les rivières en Bourgogne. Elle a ensuite été achetée par un couple et amarrée au port de plaisance de Mâcon, où elle a failli couler à l’hiver 2012, à cause de la glace. Elle est alors sauvée, mais le coût de l’opération est trop important pour les propriétaires de l'époque, qui l’abandonnent avant que Mickael Jospin, de passage avec son catamaran, ne la découvre et décide de la sauver réellement.

Elle changera de nom si le projet aboutit et sera baptisée « Lysithéa », qui, dans la mythologie grecque, est une Océanide, fille du dieu fleuve Evénos.

 

escargot [1600x1200].jpg

escargot.jpg

 

Mickaël, 31 ans, a déjà à son actif la rénovation de trois autres bateaux, en autodidacte, tout comme il a appris la navigation : il trouve son premier voilier, à l’abandon, près de Nîmes et le remet à l’eau quand il a 25 ans. Ensuite, il achète et refait un autre bateau de loisirs qu’il vend pour acheter un catamaran avec lequel il arrive à monter jusqu’à Besançon.

Parti de chez lui à 16 ans, il a l’habitude d’affronter la vie et de réussir par ses propres forces : il a commencé en créant une société de paysagiste, en s’occupant seul de son petit frère, en lui payant ses études puis en lui léguant sa société. Ainsi il pouvait commencer une nouvelle vie bohême sur un bateau qui serait finalement son chez lui. Ceci jusqu’en 2017, quand il trouve la péniche au port de plaisance de Mâcon et décide de la revitaliser pour une activité de loisirs malgré son état de délabrement et le manque de ressources.

 

Pour plus d’informations et renseignements sur le projet de l’Association de la Mâconnerie, Mickaël Jospin est joignable par téléphone : 06 77 39 76 95 et par courriel : tiki-mick87@laposte.net, ou directement au bord de sa péniche.

Le lien vers la page de la cagnotte : https://www.leetchi.com/c/la-renaissance-46480724

Cristian Todea

 

 

Péniche (39).JPG

Péniche (40).JPG

Péniche (42).JPG

Péniche (73).JPG

Péniche (81).JPG

Péniche (75).JPG

Péniche (56).JPG

Mickaël compte comme toujours, sur sa détermination, ses outils et ses amis

Péniche (44).JPG

Péniche (58).JPG

Péniche (62).JPG

Péniche (64).JPG

Péniche (69).JPG

 

L'état de la péniche avant d'être repris par Mickaël était affreux,

comme le montrent ces photos

péniche L'Escargot (5).jpg

péniche L'Escargot (4).jpg

péniche L'Escargot (6).jpg

péniche L'Escargot (10).jpg

péniche L'Escargot (11).jpg

péniche L'Escargot (15).jpg

 

Après quelques mois de travaux

péniche L'Escargot (16).jpg

péniche L'Escargot (7).jpg

 

PHOTOS : Une grue d'Italie pour le chantier de la cathédrale Saint Vincent

montage grue cathédrale Saint VincentMâcon.jpg
Les travaux généraux de restauration de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon passent à une nouvelle étape, avec l’arrivée d’une grue pour les travaux au toit du bâtiment.

SAONE-ET-LOIRE : Les Gilets Jaunes sommés de démanteler leurs campements illégaux

Celui de Sennecé-les-Mâcon, situé sur un terrain privé, a été démantelé ce mercredi.

MJC DE L'HÉRITAN : Le sucre, attention danger !

Sucre (2).JPG
Diane Molinaro, naturopathe, a animé ce mercredi soir un atelier bien-être consacré au sucre.

MACON : 1ère réunion de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté

ambassade confreries Bourgogne Mâcon 2019 réduite.JPG
Les représentants de plusieurs confréries bourguignonnes étaient à Mâcon ce mercredi 16 janvier pour leur première réunion de l’année de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.