jeudi 17 janvier 2019

RIC.jpg

Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

 

Le public est venu nombreux et la salle des sports de la commune s'est très vite remplie, à la grande satisfaction des organisateurs.

 

En guise d'introduction, Michel, l'un des gilets jaunes, a lu un texte de Thomas Sankara, Président du Burkina, assassiné en octobre 1987, qui résume assez bien l'esprit des gilets jaunes. Puis, l'équipe organisatrice a présenté une première vidéo de Vincent Lapierre, vidéaste sur le web, pour expliquer le R.I.C, suivi de la lecture d'un texte explicatif, entrecoupée d'un temps d'échanges avec le public avant la projection d'une seconde vidéo sur le fonctionnement d'une vraie démocratie.

 

Le R.I.C est une demande nationale des gilets jaunes. C'est une forme de référendum qui n'existe pas dans la constitution mais que beaucoup de citoyens souhaiteraient voir intégrer à celle-ci.

 

De quoi s'agit-il exactement ?

 

Le principe du Référendum d'Initiative Citoyen consiste à permettre à un groupe de citoyen(ne)s de créer une pétition sur un sujet sur lequel il souhaite faire voter l'ensemble de la population nationale. Si le seuil atteint un nombre minimum de signatures, l'exécutif est obligé de convoquer un référendum. Il est alors tenu par l'issue du vote et ne dispose pas de pouvoir discrétionnaire pour passer outre le résultat.

Ces derniers jours, le R.I.C a rapidement été étendu en RICACLR, ce qui signifie Référendum d'Initiative Citoyen Abrogatoire, Constituant, Législatif et Révocatoire. L'idée est d'étendre au maximum le pouvoir d'intervention citoyen, offrant l'opportunité de réclamer une nouvelle loi ou d'exiger la suppression d'un texte, de modifier la constitution ainsi que de contraindre un(e) élu(e) au départ. Il serait même possible d'aller plus loin et de donner la possibilité de s'exprimer sur les traités internationaux.

 

De nombreuses questions ont été soulevées par les participants dans la salle. En voici les principales : Comment appliquer le R.I.C concrètement ? Faut-il réécrire la constitution ? Faut-il sortir de l'union européenne ? Comment faire face au monde de la finance ?

Des solutions ont également été suggérées par certaines personnes comme envisager la création d'une association, mettre en place une plate-forme de transports, monter des marchés solidaires, payer en liquide pour aider les petits commerçants...

 

Un renouveau du rapport des citoyens à la politique ?

 

Aujourd'hui en France, les raisons d'invoquer un référendum sont limitées par la Constitution et restent à l'initiative des élus. D'où la nécessité d'un changement structurel profond vers davantage de démocratie participative. Les appels répétés à mettre en place un R.I.C montrent l'envie de la population de se saisir de la politique. L'un des risques de ces référendums reste qu'ils peuvent être utilisés dans des situations où l'opinion publique est facilement manipulable (comme c'est la cas pour des événements fortement émotifs). Les limites de l'outil doivent donc être pensées avec précaution.

Le grand enjeu de ce Référendum d'Initiative Citoyen Abrogatoire, Constituant, Législatif et Révocatoire est de replacer les citoyen(e)s au cœur de la cité, repolitiser les cœurs et surtout placer le peuple face à ses propres responsabilités et conséquences de ses décisions.

 

Restent deux questions : les autorités vont-elles arriver à étouffer cette volonté d'instaurer un R.I.C en France ? Le peuple est-il prêt pour une démocratie participative et active ?

M.A.

 

 

RIC (7).JPG

Les organisteurs : Isabelle, Stéphanie, Wilfried, Michel & Daniel

RIC (2).JPG

RIC (3).JPG

RIC (1).JPG

RIC (5).JPG

RIC (6).JPG

RIC (4).JPG

 

PHOTOS : Une grue d'Italie pour le chantier de la cathédrale Saint Vincent

montage grue cathédrale Saint VincentMâcon.jpg
Les travaux généraux de restauration de la cathédrale Saint-Vincent de Mâcon passent à une nouvelle étape, avec l’arrivée d’une grue pour les travaux au toit du bâtiment.

SAONE-ET-LOIRE : Les Gilets Jaunes sommés de démanteler leurs campements illégaux

Celui de Sennecé-les-Mâcon, situé sur un terrain privé, a été démantelé ce mercredi.

MJC DE L'HÉRITAN : Le sucre, attention danger !

Sucre (2).JPG
Diane Molinaro, naturopathe, a animé ce mercredi soir un atelier bien-être consacré au sucre.

MACON : 1ère réunion de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté

ambassade confreries Bourgogne Mâcon 2019 réduite.JPG
Les représentants de plusieurs confréries bourguignonnes étaient à Mâcon ce mercredi 16 janvier pour leur première réunion de l’année de l’Ambassade des confréries de Bourgogne-Franche-Comté.

SAONE-ET-LOIRE : Derniers délais pour demander des fonds européens

fonds européens Région.jpg
Une présentation des opportunités de financements européens (gérés par la Région) a été faite ce mardi à Mâcon, en présence de maires, élus départementaux et autres possibles bénéficiaires privés et publics de ces fonds en Saône-et-Loire.

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.