mardi 19 février 2019

 

Maintenant, place au dialogue… place au grand débat national.

 

Depuis plusieurs semaines, nous constatons que notre pacte civique et démocratique est bafoué par des actes graves et intolérables.

Aujourd’hui, notre devoir de citoyen est d’apporter un appui entier à notre République.

Les réseaux sociaux la semaine, la rue le week-end occupent tout l’espace démocratique républicain.

Les médias ne sont que les caisses de résonnance, menacés eux-mêmes par la vindicte populaire.

 

Place au débat, à la réflexion, à la contradiction respectueuse… face à la violence des haineux de la République, des factieux, des séditieux, des manipulateurs dans l’ombre qui savent que pour accéder au pouvoir, il leur faudra la prendre par la force.

Citoyens, « Marcheurs » ou sympathisants, nous adressons ce message déterminé de soutien populaire et républicain.

Nous sommes scandalisés par ces scènes de violences extrêmes, ces agressions intolérables, ces remises en cause des symboles de l’État, ces manifestations de racisme, de haine, ces atteintes aux biens privés et publics, ces règles républicaines piétinées.

 

La démocratie républicaine à laquelle nous sommes attachés ne saurait être ébranlée plus longtemps par ces actions et ces scènes aussi violentes.

Les solutions à trouver passeront par le dialogue.

Nous sommes unis et utilisons l’énergie de notre engagement pour un meilleur avenir, pour réduire les inégalités et pour transformer la France.

Sans relâche, soutenons tous nos élus, qui l’ont été démocratiquement pour porter nos voix, et qui sont engagés pour nous tous.

 

Chers élus, vous représentez la diversité territoriale, vous en connaissez parfaitement chaque singularité sociale, économique et politique, ses atouts et ses faiblesses.

Vous connaissez la culture populaire de votre territoire et l’histoire de notre pays.

Nous sommes à vos côtés, pour les combats à mener contre la haine, la violence ethnique, le racisme, la discrimination et toute forme de réminiscence d’un passé nauséabond qui ressurgit partout sournoisement.

Femmes et hommes des territoires, nous ne voulons pas laisser croire aux générations à venir qu’il suffit de prendre la rue, de mépriser l’ordre républicain, pour s’approprier la démocratie que nos aïeux ont construite et que nous avons toutes et tous la charge immense de protéger et de faire progresser.

Nous sommes prêts à investir nos forces à vos côtés au service du Grand débat national.

 

C’est le sens de la grande concertation territoriale annoncée par le Président de la République, associant tous les acteurs locaux institutionnels mais également tous les citoyens qui voudront y participer.

Il s’agit de renouer avec l’esprit participatif et de permettre à chacun de participer et proposer des solutions concrètes aux problèmes du quotidien.

Ensemble pour préparer les défis à venir, unis dans la diversité, ne laissons pas l’horizon s’abaisser en acceptant la main tendue par le Président de la République.

Ce débat national est une chance, une opportunité pour la France.

Un grand débat pour quoi faire ?

Il s’agit d’envisager des solutions pour l’avenir du pays sur des problématiques majeures. A l’issue de ce grand débat national, la gouvernement devra apporter des réponses politiques, pour mieux faire participer les citoyens à la démocratie.

 

Mi-janvier, chacun pourra organiser ou participer à un débat que ce soit à l’échelle du quartier, de la ville, du village ou de la région. La Commission nationale du débat public enregistre et accompagne ces démarches, propose un kit pour la tenue des débats et des stands pour recueillir la parole citoyenne sur le terrain. En parallèle, d'autres manifestations seront également organisées au niveau régional ou national pour permettre au plus grand nombre de participer.

Des débats se tiendront également en ligne, sur une plateforme numérique dédiée qui permettra de déposer des contributions.

Enfin, des conférences de citoyens tirés au sort seront mises en place dans chaque région pour échanger sur les analyses et proposition issues des différents débats.

Maintenant, place au dialogue… place au grand débat national.

Nous encourageons tout le monde à y participer.

Notre diversité de parcours, de profils et de sensibilités reste notre meilleur atout.

C’est en nourrissant la réflexion que nous serons en mesure de répondre aux attentes des Français.

 

Philippe EXERTIER

Référent départemental

GRAND DEBAT NATIONAL : Clôture des cahiers citoyens dans les mairies au plus tard le 21 février

Les citoyens-nes peuvent s'exprimer sur internet jusqu'au 18 mars.

Jean-Patrick Courtois appelle au rassemblement contre l'antisémitisme ce mardi soir

ACTUALISÉ MARDI Á 10 HEURES : Le député Benjamin Dirx s’associe à l’appel au rassemblement du maire de Mâcon.

MJC HÉRITAN : Une Université Populaire pour sauver le climat

UnivPop_MjcHeritan_Transition-energetique_140219 (3).jpg
La séance de jeudi soir était consacrée à la transition énergétique.

INSOLITE : Un hélicoptère survole Mâcon au petit matin

Hélicoptère_mâcon_17022019_0002.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10H20 : Précisions sur les raisons du survol

ST-VALENTIN : 10 confirmations de mariage à St-Amour

StAmour (45).JPG
La mairie de St Amour a célébré la Saint Valentin ce samedi pour 10 couples venus de toute la France.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin (2)

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 34.jpg
2ème volet de notre album souvenirs.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée René Cassin

CARNAVAL LYCEE CASSIN 2019 MACON - 8.jpg
Les lycéens ont sacrifié à la tradition du carnaval cet après-midi, jour de vacances. Ils étaient plusieurs dizaines à investir le gymnase pour ce qui s'est apparenté à un bal costumé. "Une fête organisée à 100% par les élèves du CVL et la MDL" a souligné le proviseur Claude Roger. Souvenirs.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Grand débat : Injustice fiscale et transition écologique au coeur des échanges

GRAND DEBAT LACHAPELLEDEGUAY 15FEV89.jpg
Une soixantaine de personnes a participé à la réunion publique, ce mercredi 15 février, dès 11 heures, au Château des Broyers, organisée et co-animée par Jean-François Guéritaine, maire de la commune et Thierry Faillebin, directeur général des services, en présence du député LREM de Saône-et-Loire, Benjamin Dirx.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Le député Dirx en tournée chez les commerçants et artisans avant de débattre !

BenjaminDirx_tournee_commercants_150219 (10) (Copier).JPG
Le député du Mâconnais-Clunisois a pris le pouls des forces vives de la commune ce vendredi matin, en compagnie du maire Jean-François Guéritaine et de son adjoint Carlos Esteves.

CHARNAY : Une oeuvre en hommage au colonel Arnaud Beltrame

HOMMAGE BELTRAME CHARNAY2.jpg
Le 23 mars 2018, la France, et plus particulièrement le département de l’Aude, était à nouveau frappée par un acte de terrorisme brutal. Les photos de la cérémonie et le discours intégral du maire Jean-Louis Andrès.

BISON FUTE : Samedi rouge pour la circulation sur les grands axes

carte_previsions_16_fevrier-2.jpg
Le début des vacances d'hiver pour la zone A augure d'un nouveau samedi rouge pour la circulation dans le sens des départs et des retours

GRAND DEBAT A DIJON : 138 propositions citoyennes issues des réunions publiques sont en ligne

Suite à deux réunions publiques organisées à Dijon au Cellier de Clairvaux, en présence des députés de la Côte d'or, Didier Martin et Fadila Khattabi, ce sont 138 propositions qui ont été mises en ligne sur leur site web.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée Lamartine (2)

CARNAVAL LYCEE LAMARTINE 2019 MACON - 50.jpg
2ème volet de notre album photos.

PHOTOS : C'était carnaval au lycée Lamartine

CARNAVAL LYCEE LAMARTINE 2019 MACON - 26.jpg
Pas de concours cette année, mais quelques représentations quand même, au cours desquelles les lycéens-nes ont encore donné la mesure de leur talent et de leur créativité. 1er volet de notre album souvenirs.

MACON - Ecole Marcel Pagnol : Les élèves ont collecté 8,2 kg de pièces jaunes !

collecte pièces jaunes.jpg
Deux classes de l’école élémentaire ont participé à la collecte de fonds au bénéfice des enfants hospitalisés.

MÂCON : Les retraités CGT ont prévu une année 2019 mouvementée

AG_retraites_CGT_Macon_120219 (1) (Copier).JPG
Rencontrés ce mardi matin à l’issue de leur assemblée générale, les syndicalistes ont de nombreux motifs de contestations. Revue de leurs revendications.

MÂCON - Ecole Marcel Pagnol : Quand la cuisine réunit des générations très éloignées

projet école Marcel Pagnol.jpg
Des élèves de l’école élémentaire participent à des activités en compagnie des résidents de l'EHPAD de Mâcon.