dimanche 5 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

DSC_0081 _ extrusel.JPG
Dans le cadre des élections à la chambre consulaire, les producteurs de céréales du département, travaillant avec Bourgogne du Sud, se sont retrouvés dans les locaux de la coopérative à Chalon-sur-Saône le vendredi 18 janvier. L’occasion de présenter les projets de diversification, avec notamment le développement du marché des protéines végétales en alimentation humaine.

Le marché mondial des protéines végétales connaît une croissance exponentielle ces dernières années : il a augmenté de 42 % entre 2013 et 2018, avoisinant aujourd’hui les 10 milliards d’euros. Il faut dire que l’on retrouve les protéines végétales partout : charcuterie, plats préparés, produits carnés, bonbons, desserts, etc. Tous contiennent des traces de soja, sous forme de « lécithine de soja », « protéines de soja », etc.

C’est pour toujours répondre au plus près aux demandes du marché, que la coopérative Bourgogne du Sud est au fait de la production de protéines végétales depuis plusieurs années maintenant.

Ainsi, depuis 1988, son usine Extrusel triture colza et soja pour en extraire huile et tourteau. Avec sa capacité annuelle de pressage de 120.000 tonnes de graines, elle est la première structure de ce type en France.


Traçabilité et transparence

Tout étant fait par procédé mécanique, elle affiche le Clean label, c’est-à-dire qu’aucun produit chimique n’intervient dans le processus d’extraction. L’origine de chaque benne entrant sur le site étant enregistrée, la traçabilité est donc totale.

Et comme par ailleurs, elle ne travaille qu’avec des producteurs locaux, cela garantit un bilan carbone très bon. Tout ceci fait qu’aujourd’hui, l’outil permet de répondre aux attentes de l’industrie agroalimentaire à la recherche de produits de qualité et d’origine française, permettant de valoriser les produits finis.

La certification bio a été obtenue en juin 2018 et l’investissement dans une nouvelle presse permet de produire depuis la fin de l’année de la lécithine de soja. Extrusel est ainsi à même de répondre à des marchés de plus en plus pointus et variés.


Nouvelle structure

C’est dans cet objectif et cette « volonté d’assurer la durabilité et la valorisation de la filière soja française » qu’en parallèle la structure Selvah est officiellement née en juin dernier. Selvah, pour Société pour l’Extrusion de Légumineuses Valorisées en Alimentation Humaine, produira bientôt de la protéine de soja texturée. Issue d’un double processus : pressage à froid (pour garantir l’intérêt nutritionnel tout en conservant toutes les capacités fonctionnelles) suivi d’un passage dans une extrudeuse, la protéine de soja texturée est très recherchée car très utilisée en agroalimentaire. La capacité de production annuelle visée est de 2.000 tonnes en sachant que le seul concurrent européen est serbe, qu’il ne garantit aucune traçabilité et ne propose pas de bio.

La structure Selvah permet à la coopérative de maîtriser l’ensemble de la chaine, tout en s’engageant sur une meilleure rémunération de ses producteurs coopérateurs.


Didier Laurency

En Gaec à Saint-Usuge avec son frère, Christophe et son neveu, Anthony. Deux salariés. Polycultures et élevage de Volailles de Bresse AOC. Président de Bourgogne du Sud.

Même si l’agriculture a toujours su s’adapter et saura le faire encore, elle vit actuellement une nouvelle évolution. Cela pose énormément de problèmes à nos exploitations. De plus, l’agribashing nous fait un mal fou surtout ici, où l’on travaille sur la qualité. Nos façons de travailler sont pourtant décriées par des dogmatiques qui font fi de tout ce qui a été mis en place. Nous avons donc besoin de mieux communiquer. Cela ne sera possible qu’en collaborant au sein du monde agricole et avec ceux qui gravitent autour. Ensemble, nous reprendrons la main et trouverons un système qui valorise positivement notre travail et nos produits. On doit se rassembler pour relever les défis de demain (environnement, énergies renouvelables…). Cela fait à la fois peur et en même temps envie. Rassurez-vous, nos organisations travaillent pour être le plus efficace possible.

A Bourgogne du Sud, nous sommes persuadés que l’agrandissement des exploitations n’est pas l’avenir. Nous voulons des exploitations transmissibles, vivables, offrant de nombreuses perspectives… Il faut être optimiste et trouver les clés pour valoriser. Il nous faut donc renforcer nos liens avec la Chambre d’Agriculture, en harmonie sans se faire concurrence, être complémentaires. C’est pourquoi, il faut aller voter en masse aux élections Chambre d’Agriculture pour continuer de travailler ensemble.

 

Françoise Thomas
De notre partenaire L’Exploitant Agricole de Saône-et-Loire




DSC_0063 _extrusel.JPG

 DSC_0079 _ extrusel.JPG


 

Etats-Unis : Des étudiants organisaient des soirées Covid-19, pariant sur celui qui serait contaminé le premier

Des malades étaient présents aux soirées, les étudiants se contaminant volontairement pour gagner les paris. Plus crétin, ça existe ?

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.