mercredi 8 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

Jean-Luc Delpeuch, président de la communauté de communes du Clunisois, avait annoncé par un tweet mercredi 2 janvier, sa démission de son mandat communautaire, ainsi que celle des maires de Berzé-le-Châtel, Bray et Cortambert.

Cette volonté fesait suite à la modification de la carte des zones défavorisées simples, qui excluent huit communes du Clunisois (Berzé-le-Châtel, Blanot, Bray, Chissey-lès-Mâcon, Cortambert et Donzy-le-Pertuis) de la carte. Par conséquent, les communes citées ne peuvent plus bénéficier des aides réservées aux zones agricoles défavorisées.

La préfecture a pris bonne note mais la lettre ne vaut pas démission. Le préfet s'en explique.

 

 

Communiqué de la préfecture

Lettres d’intention de démissionner des élus du Clunisois

 

Le lundi 21 janvier 2019, Jean-Luc DELPEUCH (président de la communauté de communes du Clunisois), Joëlle DELSALLE (maire de BERZE-LE-CHATEL), Pierre-Jean BARDIN (maire de CORTAMBERT) et Dominique DEHOUCK (maire de BRAY), représenté par son 1er adjoint, ont remis une lettre à M. Jean-Claude GENEY, secrétaire général de la préfecture. Cette lettre ne vaut pas démission. Les élus en ont convenu en soulignant leur volonté à ce stade de confirmer leur détermination.

 

Dans cette lettre, ils informent le préfet de Saône-et-Loire de leur intention de démissionner de leurs fonctions de président de la communauté de communes du Clunisois et de maires de leurs communes, si le zonage d’attribution de l’indemnité compensatoire de handicaps naturels était publié sans prise en compte de la situation des communes du Clunisois. À ce jour, la liste des communes classées en zones défavorisées n’a pas fait l’objet de validation officielle.

 

Lors de cette rencontre, il leur a été précisé que cette lettre ne valait pas démission au sens de l’article L. 2122-15 du code général des collectivités territoriales. En effet, la démission d’un élu doit être présentée dans un courrier exprimant clairement, sans ambiguïté ni réserves, sa volonté immédiate de démissionner, de façon à ce que, s’il l’estime opportun, le préfet puisse l’accepter aussitôt.

C’est la raison pour laquelle, cette démission devrait être confirmée par écrit, par les élus concernés, le moment venu.

 

La démission d’un maire ne devient définitive qu’à compter de son acceptation par le préfet qui ne dispose d’aucun pouvoir d’appréciation sur les motifs invoqués.

À défaut d’acception du préfet, la démission est réputée définitive un mois après un nouvel envoi de la démission par lettre recommandée.

En cas de démission devenue effective, le préfet de Saône-et-Loire rappelle que le maire est remplacé dans la plénitude de ses fonctions par un adjoint dans l’ordre des nominations et à défaut d’adjoint par un conseiller municipal.

Lorsque le maire a cessé ses fonctions, le conseil municipal est convoqué pour procéder à son remplacement dans les 15 jours. Avant cette convocation, il est procédé à des élections complémentaires si le conseil municipal est incomplet (article L.2122-8 du codé général des collectivités territoriales).

 

 

 

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 et gestes barrières : La préfecture très préoccupée par le relâchement des comportements

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 03 juillet. Elle déplore les nombreuses « attitudes irresponsables ». 24 personnes sont toujours hospitalisées pour covid dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : La baisse de subventions allouées aux écoles sur la table

C'est par une question diverse posée par Delphine Mermet (opposition) en fin de conseil que le sujet a été mis sur la table. Catherine Carle-Viguier a expliqué sa décision. Sa réponse en intégralité.

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.