lundi 24 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0003.jpg

Fissures dans les murs, carrelages cassés, terrasses qui s’affaissent, fenêtres qui ne ferment plus, plafonds lézardés… tel est le constat amer que font, depuis 2017, les habitants du Clos Méziat, un lotissement de La Chapelle-de-Guinchay.

En cause, selon toute vraisemblance, deux étés caniculaires et particulièrement secs qui induisent un phénomène de dessiccation des argiles dont les mouvements de retrait (en période sèche) et de gonflement (après des épisodes pluvieux) provoquent des désordres au niveau du bâti (voir schéma ci-dessous). Des dégradations qui nécessitent des réparations souvent onéreuses que les assurances ne prennent pas en charge. « Seule la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour sécheresse / réhydratation des sols nous ouvrira des droits à indemnisation » nous confie Fabienne, une des sinistrées.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0022bis.jpg

 Schématisation de la dessiccation des sols argileux en période sèche. Source : BRGM

Déjà en 2017, dès les premières fissures constatées, certains résidants du Clos Méziat ont déposé un dossier en mairie en vue d’une reconnaissance de la commune en état de catastrophe naturelle par les pouvoirs publics. Las, l’Etat a rejeté la demande en raison d’une « présence de sols sensibles à l’aléa sécheresse et réhydratation des argiles [qui] n’est pas suffisamment avérée sur la commune » et suite à la remise du rapport de Météo France qui n’a pas démontré le caractère anormal de la sécheresse. Pourtant, les dégâts sont là et ont même empiré au cours de l’été dernier. C’est pourquoi Fabienne a pris son bâton de pèlerin pour encourager les résidants à constituer de nouveau un dossier. « J’en ai déposé 14 en mairie qui les a transmis à la Préfecture » nous précise-t-elle.

Du côté des services de la mairie, où deux autres dossiers ont été déposés par des Chapellois habitant d’autres secteurs de la commune, on admet volontiers que l’aléa climatique a joué un rôle majeur dans les dégradations constatées au Clos Méziat. Mais on émet aussi l’hypothèse de l’absence d’études de sols (non obligatoires) préalables à la construction des maisons et par conséquent des fondations qui ne seraient pas dimensionnées pour absorber le phénomène de gonflement des argiles. Néanmoins, on nous assure que la mairie va lancer prochainement une communication pour inciter les habitants concernés à se manifester afin d’accroitre les chances que l’état de catastrophe naturelle soit reconnu.

Chacun, au Clos Méziat, espère que la décision leur sera favorable et que la météo sera plus clémente l’été prochain. Seul point positif de l’évènement, de l’aveu même des personnes rencontrées : il a permis un rapprochement entre les voisins qui se sont mobilisés et qui ont appris à se connaître !

 

David D.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0016.jpg

Une partie des résidants du Clos Méziat mobilisés

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0004.jpg

Les carrelages de la terrasse se fendent les uns après les autres

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0005bis.jpg

Fabienne Deguine devant son mur fissuré en 2 endroits

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0006.jpg

A gauche, une fissure apparue en 2017, à droite une fissure apparue en 2018. "Il y a 2 ans, la fissure de gauche était aussi étroite que celle de droite" nous assure Mme Deguine, signe que le phénomène empire.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0002.jpg

La même façade en 2013 : aucune fissure n'est visible. Source : Google

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0007.jpg

Mme Deguine relit le courrier de la Préfecture motivant le refus de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle suite aux dégâts de l'été 2017.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0008.jpg

Chez M. Martinez, les dégâts se concentrent essentiellement dans la chambre. Les murs et le plafond sont lézardés.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0009.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0010.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0011.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0012.jpg

L'épaisseur de mastic donne une bonne idée du jour qui s'est créé sous la fenêtre.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0013.jpg

Les fissures sont rebouchées avec les moyens du bord pour éviter les infiltrations d'eau qui aggraveraient le phénomène.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0014.jpg

En été, ce portail ne peut plus être fermé en raison des mouvements qui touchent les murs qui le soutiennent.

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0015.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0017.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0018.jpg

Chez M. Vecco-Garda

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0021bis.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0019.jpg

Chez M. Herpin

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0020.jpg

Sécheresse_LaChapelle_28012018_0001.jpg

Carte de l'aléa retrait-gonflement des sols argileux en Saône-et-Loire (source : BRGM)

MÂCON : Troubles à La Chanaye samedi soir...

GRABUGE LACHANAYE - 5.jpg
ACTUALISÉ dimanche à 12h15

MUNICIPALES 2020 – Crêches-sur-Saône : « Crêches nous rassemble » présente son programme

CRECHES municipales thevenot 2.JPG
Premier adjoint au maire sortant, Roger Thévenot se lance dans la course aux municipales avec treize conseillers sortants et dix nouvelles têtes. Le candidat a présenté sa liste « sans étiquette » et son projet « réaliste » jeudi soir devant une salle Joug-Dieu comble.

MÂCON : Philippe Meirieu aborde l'Education et la malédiction des certitudes à la MJC de l'Héritan

MEIRIEU MJC HERITAN FEV2020 - 5.jpg
C’est devant une salle bien remplie que Philippe Meirieu est venue traiter du sujet de l’éducation et plus précisément des certitudes qui se heurtent souvent au savoir.

SAONE-ET-LOIRE : France Victimes 71 s'implique en milieu rural

France victimes 71 2020.jpg
L’association d’aide aux victimes d’une infraction pénale en Saône-et-Loire a décidé de marquer cette année la journée européenne dédiée à ces personnes en mettant en lumière son activité dans le rural.

CLIN D’ŒIL : Un girafon vient agrandir la famille de Touporarc.Zoo

TOUROPARC girafon 2020 2.jpg
Oh mais qui voilà ? C’est le « petit » dernier né du parc de Romanèche-Thorins. Ce girafon mesure déjà 1,80 m pour une quarantaine de kilos.

CHARNAY : Deux boîtes à livres pour une lecture partagée

CHARNAY inaug boite a livres 7.jpg
La ville de Charnay vient d’installer deux boîtes à livres, une place de l’Abbé Ferret, l’autre au lavoir de Levigny, pour entretenir le goût de la lecture des enfants et des adultes.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (2)

MACON carnaval 2020 2.JPG
2ème volet de notre album photos.

MÂCON : Un dispensaire en psychothérapie brève ouvre ses portes pour les plus démunis

dispensaire thérapie brève Mâcon.jpg
Emmanuelle Piquet et ses collègues de l’association A 180 degrés/Chagrin Scolaire offrent désormais leurs services à des coûts adaptés aux patients à faibles revenus.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (1)

MACON carnaval 2020 1.JPG
1er volet de l’album souvenir…

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

CIRFA ARMEE TERRE 15000 POSTES MACON - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

THÉATRE DE MÂCON : À la découverte de la comédie musicale

atelier comédie musicale théâtre Mâcon.jpg
La comédienne Dalia Constantin accueillait mercredi des acteurs amateurs et des membres du chœur Les Trieurs de son à l'occasion d’un atelier sur le thème de la comédie musicale, The Pajama Game, organisée par le théâtre de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une rentrée avec d’avantage d’étudiants sur le site universitaire de Mâcon

site universitaire Mâcon.jpg
Deux des principaux responsables du développement de l’enseignement supérieur à Mâcon ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les perspectives de la prochaine rentrée.