mercredi 26 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

JF Guéritaine.JPG
Des Gilets jaunes au Grand débat… le point de vue de Jean-François Guéritaine, maire de La Chapelle-de-Guinchay, sur l’actualité sociale et celle de sa commune, rurale, 3ème plus grande de l'Agglomération, qui vient de se voir attibuer le label Ville active et sportive. 


Le mouvement des Gilets jaunes se poursuit. Quel regard y portez-vous ?

Le mouvement des Gilets jaunes est justifié et devrait trouver ses solutions. Mais si 90% des Gilets jaunes sont pacifistes, je regrette que la violence soit venue gangrener la pureté de ce mouvement. Leurs revendications sont justes mais les débordements les discréditent aux yeux de la population. Il est par ailleurs dommage que des partis politiques, des syndicats ou des associations viennent se joindre au mouvement, si leurs intentions n'est pas seulement de manifester à leurs côtés pour les soutenir mais de se servir de ce mouvement comme d'un strapontin.


En dehors du Grand débat, quelle écoute accordez-vous localement au mouvement des Gilets jaunes ?

Je considère que c'est le travail des maires que d'être à l'écoute de ses concitoyens. Ces derniers mois, nombreuses sont les personnes qui viennent dire leurs difficultés ou leurs angoisses directement. Dans le cadre du cahier de doléances en mairie, les gens sont aussi venus exprimer leurs idées ou leurs souhaits. Mais à ce jour, nous n'avons pas été sollicités par des personnes issues des Gilets jaunes.

Que peut apporter le Grand débat à la crise sociale actuelle ? 

Demander aux gens quel est leur avis sur un certain nombre de sujets. Ce qui reste une question, c'est la manière dont on fera remonter toutes les informations et les doléances. Cela risque d'être complexe. Il va falloir faire le tri et que cela débouche sur des mesures concrètes car il ne faudrait pas que ce débat amène des frustrations. Nos dirigeants se rendront peut-être ainsi compte des opinions et des besoins des gens d'en-bas.

La mairie organise une réunion publique, le 15 février prochain, au Château des Broyers. Par qui sera-t-elle animée ? Vos attentes vis-à-vis de cette réunion publique ?

Nous avons en effet lancé les invitations et communiqué sur cette réunion publique dans le cadre du Grand débat, par voie d'affichage ou internet. Elle se déroulera entre 11h et 13h, un horaire qui est d'ailleurs critiqué car il n'est pas pratique pour tout le monde. La réunion se déroulera en présence du député, qui sera là en tant que citoyen et sera co-animée par le directeur général des services et moi-même. Ce sera un moment d'échanges important. En dehors de ce Grand débat, des salles seront aussi disponibles pour les personnes ou les mouvements qui souhaiteront organiser un débat.

Le Referendum d’initiative citoyenne (RIC), revendiqué par les Gilets jaunes, pourrait-il être un outil possible de démocratie directe ?

Oui,  c'est un bon outil, que je connais bien pour avoir travaillé en Suisse. Mais il faut que le référendum pose des questions ciblées car un référendum à choix multiples, c'est assez compliqué. Il est nécessaire que les questions soient réfléchies et posées par les citoyens, qu'elles fassent consensus et concernent l'intérêt collectif, comme la question de la réprésentativité des députés ou les problèmes de fiscalité.

Sur un tout autre sujet, que représente ce label « Ville active et sportive », qui vous est remis ce vendredi 8 février, pour la commune et le quotidien des habitants ?

C'est une marque de reconnaissance pour l'ensemble des efforts réalisés par la commune sur le plan de ses équipements sportifs et en faveur de l'intégration de nouvelles populations, grâce à son tissu associatif ou culturel. Notre commune est dynamique car elle est composée d'une population jeune et attire de nombreuses personnes et familles des alentours. Nous avons un collège et la plus grande école primaire de l'Agglomération. C'est aussi une récompense pour les habitants qui, par leurs impôts, font que la commune se développe. 

Emmanuelle Berne

SANTE : 8 hôpitaux de la région BFC, dont 2 en Saône-et-Loire, sur le pied de guerre en cas de détection du Coronavirus

Sous la conduite du centre de crise du ministère des Solidarités et de la Santé, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté fait évoluer l’organisation de la réponse sanitaire face au coronavirus-COVID-19. Dix établissements hospitaliers de la région sont désormais intégrés au dispositif.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le renouvelable, c’est l’agriculture !

VIARD CHAMBRE AGRI 71 - 3.jpg
Lors de sa session du 20 février à Jalogny, la chambre d’Agriculture avait invité le sociologue Jean Viard. Son dernier livre « le sacre de la terre » est un plébiscite au « travail de la terre redevenu l’avenir de l’Homme ! » Mais à 71 ans, cet « ancien baba-cool » comme il s’est décrit lui même, n’a pas mâché ses mots pour faire réagir les agriculteurs.

CHARNAY : 2019, une année dense pour Charnay Événements, qui prépare le salon des vins !

AGChEvt (1).JPG
L'association Charnay Événements a tenu sa 14ème assemblée générale ordinaire ce lundi.

CHARNAY : Dernier conseil municipal de l’ère Andrès

Charnay_CM_24022020_0001.jpg
Au menu : Rapport d’orientation budgétaire, municipalisation du service public de restauration scolaire, rénovation de la cantine et amélioration énergétique de l’école de la Verchère, et mise en place du télétravail au sein de la mairie…

MÂCON : Troubles à La Chanaye samedi soir...

GRABUGE LACHANAYE - 5.jpg
ACTUALISÉ dimanche à 12h15

MUNICIPALES 2020 – Crêches-sur-Saône : « Crêches nous rassemble » présente son programme

CRECHES municipales thevenot 2.JPG
Premier adjoint au maire sortant, Roger Thévenot se lance dans la course aux municipales avec treize conseillers sortants et dix nouvelles têtes. Le candidat a présenté sa liste « sans étiquette » et son projet « réaliste » jeudi soir devant une salle Joug-Dieu comble.

MÂCON : Philippe Meirieu aborde l'Education et la malédiction des certitudes à la MJC de l'Héritan

MEIRIEU MJC HERITAN FEV2020 - 5.jpg
C’est devant une salle bien remplie que Philippe Meirieu est venue traiter du sujet de l’éducation et plus précisément des certitudes qui se heurtent souvent au savoir.

SAONE-ET-LOIRE : France Victimes 71 s'implique en milieu rural

France victimes 71 2020.jpg
L’association d’aide aux victimes d’une infraction pénale en Saône-et-Loire a décidé de marquer cette année la journée européenne dédiée à ces personnes en mettant en lumière son activité dans le rural.

CLIN D’ŒIL : Un girafon vient agrandir la famille de Touporarc.Zoo

TOUROPARC girafon 2020 2.jpg
Oh mais qui voilà ? C’est le « petit » dernier né du parc de Romanèche-Thorins. Ce girafon mesure déjà 1,80 m pour une quarantaine de kilos.

CHARNAY : Deux boîtes à livres pour une lecture partagée

CHARNAY inaug boite a livres 7.jpg
La ville de Charnay vient d’installer deux boîtes à livres, une place de l’Abbé Ferret, l’autre au lavoir de Levigny, pour entretenir le goût de la lecture des enfants et des adultes.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (2)

MACON carnaval 2020 2.JPG
2ème volet de notre album photos.

MÂCON : Un dispensaire en psychothérapie brève ouvre ses portes pour les plus démunis

dispensaire thérapie brève Mâcon.jpg
Emmanuelle Piquet et ses collègues de l’association A 180 degrés/Chagrin Scolaire offrent désormais leurs services à des coûts adaptés aux patients à faibles revenus.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (1)

MACON carnaval 2020 1.JPG
1er volet de l’album souvenir…

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

CIRFA ARMEE TERRE 15000 POSTES MACON - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

THÉATRE DE MÂCON : À la découverte de la comédie musicale

atelier comédie musicale théâtre Mâcon.jpg
La comédienne Dalia Constantin accueillait mercredi des acteurs amateurs et des membres du chœur Les Trieurs de son à l'occasion d’un atelier sur le thème de la comédie musicale, The Pajama Game, organisée par le théâtre de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?